Magic RPG 2.0

Version 2.0 du forum Magic RPG, un monde fantasy revu et corrigé s'offre à vous pour de nouvelles aventures palpitantes!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des retrouvailles... particulières [Privé Shakra Longwood]

Aller en bas 
AuteurMessage
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Des retrouvailles... particulières [Privé Shakra Longwood]   Mar 31 Mai - 17:35

Un peu plus de deux bons mois avaient passé depuis que Faust avait regagné Magikheart. Et c'est avec un bonheur immense qu'il avait repris sa vie habituelle. Il avait pris le temps de regarder le canot s'éloigner avec Shakra en direction du SeaHorse quand elle l'avait débarqué et qu'il l'avait quittée, mais il n'avait pas trop tardé. Connaissant les Eternels, ils n'auraient pas mis longtemps à lui mettre le grappin dessus.

Il s'était donc éloigné de la côte après avoir volé un cheval frais et rapide, voyageant pendant des jours, afin d'atteindre l'intérieur des terres. Il avait pris le soin de vérifier que la voie était libre, avant d'aller accepter des missions dans les petites villes qu'il trouvait. Un peu partout dans le pays, on donnait des missions au Loup de l'Ombre, ignorant toute fois qui il était et quand il s'en acquitterait, mais on n'avait jamais à patienter trop longtemps.

Il avait donc enchaîné plusieurs assassinats un peu partout, avec efficacité, et récolté les payements qui s'imposaient. Il avait également eu à déposer des gages d'amour sur l'oreiller de quelques dames, la nuit, en rentrant dans le domicile familial par effraction. Ou bien encore, quelques missions d'infiltration, notamment dans la noblesse comme il l'avait espéré: cela lui avait permis de manger de la bonne nourriture à s'en faire éclater la panse. En tout les cas, il continuait à bouger beaucoup, et à rester peu au même endroit, par souci de prudence.

Il avait mis plus d'un mois depuis son retour à revenir peu à peu vers la côte, puisque sa piste donnait sur l'intérieur. Il pouvait donc retourner tranquillement vers la mer pour faire son travail. Il avait d'abord été à Agadya, prudemment, et avait vérifié si le SeaHorse s'y trouvait toujours. Evidemment, non. A quoi s'était-il attendu? Et puis, quelle importance, après tout?

Il avait ensuite voyagé de ville côtière en ville côtière, dans les plus petites surtout, alternant avec quelques missions dans le Sud. Et finalement, plus de deux mois après son retour, on lui avait fait parvenir un message de la part de quelqu'un qui ne lui était pas inconnu. Il s'agissait de Shakra, qui demandait à le voir, et lui donnait rendez-vous à Elmyn, probablement parce qu'elle avait déduit qu'Agadya était dangereuse pour lui.

Cela l'étonna, car il ne pensait pas la revoir aussi vite. Voire même, la revoir un jour... Il espérait qu'il ne s'agissait pas d'une simple "visite de courtoisie", car c'était le genre de fantaisies qu'il ne pouvait se permettre. Il avait cependant mis le cap sur ladite ville, où il avait pris une chambre à l'auberge du Crocodile Bleu, avec son nouvel ami. Un chat noir, qui le suivait depuis plusieurs semaines, et qu'il avait décidé d'emmener avec lui. Au moins, il chassait les éventuels rongeurs dans les chambres qu'il louait dans les auberges.

Il avait profité de sa présence en ville pour s'acquitter de quelques missions bien payées, puis il était retourné à sa chambre. Finalement, il décida d'aller se rendre sur le port, afin de guetter le navire de la Pirate, qu'il aurait pu reconnaître entre mille. Il se doutait qu'il était à l'ancre depuis quelques jours, mais la priorité qu'il avait donné à quelques missions l'avait retardé. Bah, cela ne pouvait pas être bien grave. Qu'est-ce qui pourrait bien inquiéter une femme de sa trempe, après tout?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Des retrouvailles... particulières [Privé Shakra Longwood]   Mer 1 Juin - 13:20

Le SeaHorse mis un mois pour rallier de nouveau le continent. Cette fois-ci, la mer avait été bien moins clémente. Une tempête qui avait duré toute une nuit les avait considérablement ralentis, non seulement pour les raisons évidentes des conséquences d'une tempête, mais aussi parce que Black et Shakra avaient fait tourner l'équipage chèvre à se chamailler pendant deux jours sur le fait de revenir au continent ou non dans l'état de la Capitaine. Cette dernière l'emporta finalement -comme toujours-, et le navire put reprendre son voyage vers Elmyn. Suite à ce contretemps, le vent qui ne fut pas toujours favorable ralentissant encore l'expédition, ce qui portait sur les nerfs de Shakra qui, avec sa grossesse, était encore plus invivable que d'ordinaire.

Ils avaient donc finalement atteint la côte au bout de quatre semaines de mer peu coopérative et de nausées matinales. L'équipage, mis au courant assez tôt de la nouvelle, ne se montra pas moins appliqué au travail car, si la grossesse de Shakra n'était pas encore physiquement évidente, les nouvelles menaces qu'elle avait inventées de par son humeur massacrante avait amplement suffit à les convaincre de ne pas tenter ne serait-ce que lui conseiller de se ménager. Cet immense honneur était réservé au second qui, ne mâchons pas nos mots, s'en prenait plein la gueule. Les sautes d'humeur de la Capitaine donnaient en effet lieu non seulement à des démonstrations de langage grossier, mais également à des projections de bouteilles, parfois de chaises, et en bref de tout ce qui passait à portée de main de la jeune femme lorsqu'elle s'énervait.

Puis, elle se calmait, et parfois fondait en larmes, et Black s'affairait alors à la réconforter du mieux qu'il le pouvait, tout en se préparant à bientôt faire face au retour de l'assiette volante. Fort heureusement, il n'en était pas tous les jours ainsi, et il arrivait encore que la Capitaine puisse passer une journée à peu près normale, pour autant que le prénom "Faust" n'aie pas le malheur de tout simplement lui traverser l'esprit. Les sentiments contradictoires qu'elle éprouvait à présent à l'égard du jeune homme la fatiguaient tout autant que le fait d'être enceinte, et étaient pour beaucoup à l'origine de ses crises de nerfs, bien entendu aggravées par son état. Elle rêvait de le tenir dans ses bras pour mieux lui briser les vertèbres, de lui prendre la main et lui marcher sur le pied, de l'embrasser et de lui mordre la langue... Que de réjouissantes perspectives pour leurs retrouvailles !

Ces plans, tout aussi enthousiasmants qu'ils soient, commencèrent à se faire nombreux au bout du troisième jour qu'ils étaient en ville, sans le moindre signe du Loup de l'Ombre. Shakra commençait à sérieusement s'impatienter, et les "il s'est fichu de toi une fois de plus" ponctués d'un ricanement ironique de Black n'arrangeaient strictement rien. Elle avait beau se dire que le message avait simplement tardé à arriver, ou que Faust était peut-être un peu occupé pour arriver à temps, cela ne faisait que lui donner plus envie de l'étriper.

Son second lui rappelant sans cesse que s'énerver n'était pas bon pour le bébé, pour ne plus entendre ses jérémiades de mère poule catcheuse, elle avait consenti à descendre du navire et aller se balader sur le port afin de se changer les idées. Elle marchait en silence, Black à côté d'elle, guettant la présence du jeune homme parmi la foule. Commençant à trouver l'absence de conversation pesante, elle décida de lancer un sujet quelconque. Ainsi elle ne serait plus à piétiner dans l'espoir d'apercevoir Faust dans cette pagaille.


- Black, à ton avis, quand je verrais Faust, comment est-ce que je pourrais l'aborder ?

Sujet finalement pas quelconque du tout. Mais tant pis, il était lancé. Black haussa les épaules.

- Hem... Eh bien... Tu pourrais simplement lui dire ce que tu ressens.

- Ce que je ressens ? Haha ! Il serait pas déçu !... Attends voir...

De loin, elle avait aperçu une silhouette familière. Grand, fin, cheveux noirs... se pouvait-il que ? L'homme s'arrêta de marcher et se tourna de profil, révélant l'air perplexe qu'elle connaissait si bien. Et Black regretta aussitôt son conseil.

- ALORS TOI ! SALE MOUETTE ASTHMATIQUE BUVEUSE DE FLOTTE, CORNICHON DES MARÉCAGES, FIENTE DE GOÉLAND MYOPE DES MERS DU SUD, MAUDITE HUÎTRE EN RUT, TU PERDS RIEN POUR ATTENDRE !!

Et la jeune femme de courir jusqu'à Faust, se moquant bien des regards ahuris par son charmant vocabulaire de la foule qu'elle traversait et de celui de son second. Elle voulait l'étrangler, l'étriper, lui fracasser le crâne contre les pavés du quai. Mais pour le moment, elle se contenta de se jeter dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Des retrouvailles... particulières [Privé Shakra Longwood]   Mer 1 Juin - 13:59

Faust était en train de flâner sur le port, néanmoins il restait très attentif à tout ce qui l'entourait. Il avait déjà malmené le poignet d'un certain nombre de vide-gousset qui avaient vu en lui une proie facile. Il était en ce jour vêtu comme un habitant de la ville, quelqu'un d'aisé, mais pas de noble, et restant sobre et élégant dans sa mise. Pas étonnant que ces voleurs soient attirés par lui comme des mouches par du miel. Si ce n'est qu'il était parfaitement capable de s'en protéger, et plus encore, contrairement aux bourgeois ou passant qui l'entouraient.

Il savait qu'il avait pris un peu de retard pour répondre à l'appel de Shakra, lui qui était d'ordinaire si ponctuel. Peut-être un pressentiment qui lui avait fait comprendre qu'il n'aurait plus grandement le temps de faire ses missions une fois qu'il l'aurait vue... Ou bien simplement une petite appréhension. Il ne le savait pas lui-même, à vrai dire. Néanmoins, pour se faire pardonner, il s'était arrêté dans une rue commerçante, et y avait acheté un bracelet pour la jeune femme. A la fois pour lui faire plaisir, et pour se faire pardonner. Le voilà qui était sentimental, de mieux en mieux.

Il avait glissé son présent dans une petite bourse en cuir, qu'il lui offrirait. Il pensait que cela lui plairait: un bracelet en or, de qualité, simple mais élégant. Un hippocampe y était gravé en relief, afin de rappeler le nom du navire de la Pirate, et son oeil était une minuscule goutte de rubis scintillante. Le petit animal était également entouré de deux coquillages de rubis également, incrustés avec art. Quelques légères fioritures figuraient des vagues. Le tout restait sobre, comme l'Eternel l'appréciait, et il avait grassement payé l'orfèvre pour la qualité exceptionnelle de son travail.

Il était en train de sourire en y repensant, quand il fut interrompu dans le fil de ses idées par un cri, et un bruit de pas précipités. L'instinct et le réflexe le faisant réagir immédiatement, il donna une torsion du poignet, faisant jaillir sa petite lame secrète dont la pointe luisait de poison. Le temps qu'on se rende compte qu'il avait tué, il serait loin. Tout son corps était déjà tendu, prêt à passer à l'action, quand il se retourna.


" ALORS TOI ! SALE MOUETTE ASTHMATIQUE BUVEUSE DE FLOTTE, CORNICHON DES MARÉCAGES, FIENTE DE GOÉLAND MYOPE DES MERS DU SUD, MAUDITE HUÎTRE EN RUT, TU PERDS RIEN POUR ATTENDRE !!

Mais en pivotant, il se rendit compte de son erreur en reconnaissant Shakra, qui se ruait sur lui directement, à travers la foule. D'un rapide mouvement inverse du poignet, il fit rentrer la lame, et il ne put qu'écarter les bras pour la recevoir. Il mit une jambe légèrement en arrière, pour accuser le coup du boulet de canon qu'il allait se prendre en pleine poitrine. Elle se jeta effectivement dans ses bras, lui coupant le souffle l'espace d'un instant, mais le faisant également éclater de rire.

- Moi aussi je suis ravi de te revoir, Shakra.

Il lui adressa un sourire cordial, puis leva les yeux pour voir Black se rapprocher tant bien que mal. En voilà un qui ne lui avait pas manqué... Et puis d'abord, qui pouvait dire que la jeune femme lui avait manqué? C'est vrai que ça lui avait fait comme un vide de ne plus la voir, mais bon... Un vide, pas un désespoir profond. Franchement, lui, s'attacher? Il l'appréciait, mais c'est tout. De l'affection, rien de plus. Et ce bracelet ne voulait rien dire, d'abord.

- Tu as l'air en forme. Dis toi que normalement, je ne me présente pas... directement à ceux qui font appel à mes services. C'est bien parce que c'est toi. Tu es une privilégiée.

Il lui fit un clin d'oeil espiègle, puis soupira intérieurement en se disant qu'il allait devoir reprendre le vouvoiement devant le second, qui les avait rejoints. Même si, à son sens, le fait de se jeter dans ses bras avait été... assez équivoque. Sauver les apparences, ou non? Dans le fond, à lui, ça lui était égal, c'était simplement pour Shakra qu'il faisait ça. Et puis zut...

- Black...

Sacrée différence de cordialité dans la salutation. Il adressa un léger signe de tête à son rival, distant, mais sans plus. Il avait autre chose en tête. Déjà, pour commencer, il se demandait pourquoi elle avait fait appel à lui, alors qu'elle n'avait visiblement pas l'air menacée, ni poursuivie. A moins qu'elle aie envie de lui faire tuer quelqu'un? Après tout, il ne lui avait pas parlé de ses... compétences, mais en demandant le Loup de l'Ombre, on avait dû lui en parler. Sans doute. Peut-être. Enfin, sûrement...

- Par les dieux, ça me fait penser. J'ai quelque chose pour toi. Pour me faire pardonner mon retard, j'ai eu quelques petites choses à finir. J'espère que ça va te plaire.

Et tant pis pour le vouvoiement pour sauver les apparences... Il fourra la main dans un pli de sa cape noire brodée de fil d'argent, et en retira la petite bourse de cuir qui contenait son présent. Il ne se souvenait pas avoir offert quelque chose à qui que ce soit, depuis un certain nombre d'années. Si on exceptait le stylet qu'il avait donné à la Pirate il y a quelques mois de cela, évidemment. Du coup, il était impatient de voir sa réaction, en lui donnant l'objet.

- Alors, qu'est-ce qui t'amène?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Des retrouvailles... particulières [Privé Shakra Longwood]   Mer 1 Juin - 15:11

Shakra ne put réprimer un sourire lorsqu'elle heurta Faust, lui coupant légèrement le souffle. Le premier round était lancé, un point pour elle. A son tour de jouer ses cartes, et il commença fort, avec un éclat de rire à faire fondre un glacier.

- Moi aussi je suis ravi de te revoir, Shakra.

A entendre cette voix, le cœur de la jeune femme bondit dans sa poitrine, et tous les sentiments négatifs qu'elle avait envers lui baissèrent d'un niveau. Bon, d'accord, égalité... Comme elle lui avait manqué, cette voix. Et ce regard. Et cette expression qu'il affichait alors qu'il cherchait quelque chose d'intelligent à dire. Comment avait-elle pu vivre sans ? Ah oui, prier plutôt pour ne pas vomir jusqu'à ses tripes occupe assez bien l'esprit pour ne pas trop penser au reste. Elle relâcha Faust et se recula, croisant les bras, en attente de la suite.

- Tu as l'air en forme. Dis toi que normalement, je ne me présente pas... directement à ceux qui font appel à mes services. C'est bien parce que c'est toi. Tu es une privilégiée.

... Encore un point pour le beau gosse. En revanche, en forme... ? Peut-être était-ce le sourire crétin que Shakra affichait depuis qu'elle lui avait mit la main dessus qui lui donnait l'air moins épuisé. On peut dire que passer une bonne partie de son temps allongée pour se "ménager" alors qu'on est hyperactive, la moitié du temps restant à piquer des crises de nerfs, et la moitié de la moitié du reste à vomir, ce n'est pas vraiment un train de vie qui maintient en forme, mais bon. Elle se garda de tout commentaire pour le moment, la surprise viendrait plus tard, et se contenta de rire bêtement. Haha.

Faust marqua une autre bonne dizaine de points lorsqu'il salua Black, ce à quoi l'autre répondit avec tout autant d'entrain. Un vrai courant d'air des mers du Nord. Shakra songea alors qu'il allait être temps de lancer le prélude à l'assaut final, avec lequel elle était sûre et certaine de remporter la partie. Personne ne se relevait du terrible "félicitations, tu vas être papa !" à sa connaissance. Mais elle n'eut pas le temps de l'inviter sur le navire qu'il lançait une attaque surprise, le gredin !


- Par les dieux, ça me fait penser. J'ai quelque chose pour toi. Pour me faire pardonner mon retard, j'ai eu quelques petites choses à finir. J'espère que ça va te plaire.

Et le bellâtre de sortir de sa cape, que Shakra remarqua bien plus belle que la dernière dans laquelle il l'avait vu, au même titre que ses vêtements, une petite bourse en cuir qu'il lui tendit. Elle la prit en le remerciant, se demandant quel genre de cadeau c'était, aussi excitée qu'une gamine. Du moins à l'intérieur. D'un point de vue externe, elle restait parfaitement maîtresse d'elle-même, si on excluait qu'elle n'arrivait décidément pas à se défaire de ce sourire parfaitement idiot.

- Alors, qu'est-ce qui t'amène?

La jeune femme, reprenant enfin ses esprits et un air tout à fait sérieux, se racla la gorge tout en soupesant la bourse de cuir. De toute évidence, ce n'étaient pas des pièces d'or, là-dedans.

- A dire vrai, je préfèrerais que nous en parlions sur le navire. C'est assez... délicat.

Tout en parlant, elle desserrait les lanières de la bourse pour en extraire le contenu, un bracelet en or, devant lequel elle resta interdite. Un hippocampe était gravé en relief dessus, et il était également serti de rubis. Un véritable travail d'artiste, à la fois sobre et élégant, qui ne jurerait pas avec ce qu'elle avait l'habitude de porter, qui plus est.

- Je... Il est magnifique. Merci...

Faust : vainqueur par K.O.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Des retrouvailles... particulières [Privé Shakra Longwood]   Mer 1 Juin - 15:46

Faust ne la quittait pas des yeux tandis qu'elle défaisait lentement les cordons de la bourse qu'il lui avait donnée. Il était vraiment curieux de savoir si son choix avait été le bon, et si cela lui ferait plaisir. Il n'était pas spécialement... doué, en matière de cadeaux. Mais c'était une sensation agréable que d'en offrir, au final. Il aurait bien aimé la prendre dans ses bras pour lui offrir un baiser... Et puis quoi encore?

" A dire vrai, je préfèrerais que nous en parlions sur le navire. C'est assez... délicat.

- Va pour le navire, alors.

Un léger sourire se peignit sur ses traits alors qu'elle tirait finalement son cadeau de la petite bourse. Il lut sans peine dans ses expressions et dans son regard. La surprise, et apparemment, le ravissement. Elle avait l'air d'apprécier, et il s'en félicita. Il avait voulu lui faire plaisir, et il avait gagné son pari. Un pari bien innocent, pour une fois, et qui ne lui ressemblait pas.

- Je... Il est magnifique. Merci...

- De rien. Je suis content qu'il te plaise, je me demandais si j'avais bien choisi.


Il hésita un moment, puis il passa un bras autour de sa taille, et la retourna vers là d'où elle venait auparavant. Il pensait avoir repéré le SeaHorse, de loin. En réponse au regard noir de Black, il eut un sourire narquois. Il l'entraîna sans violence vers le navire, très délicat dans ses gestes, passant devant le nez du second sans lui adresser plus d'attention que ça. Il était là pour Shakra, pas pour lui. Par ailleurs, d'un geste habile, il passa le bracelet au poignet de la jeune femme.

Il lui jeta un petit regard pendant qu'ils marchaient, et s'arrêta un moment sur un... détail. Est-ce que c'était le fait de ne pas l'avoir vue pendant un moment, ou bien est-ce qu'elle avait pris de la... poitrine? Il haussa les sourcils en s'abstenant de tout commentaire. Pas que ce soit non plus un changement majeur, mais néanmoins, il lui semblait que... Au moins un peu... Légèrement quoi.

Parvenant jusqu'au bateau, il la relâcha pour lui laisser l'honneur de passer la première. Il la suivit sur la passerelle, sentant dans son dos le regard du second qui devait sans doute penser qu'il en avait profité pour la reluquer. Comme s'il en avait besoin... Il gardait un souvenir très net de la fameuse nuit qu'ils avaient passé ensemble, et il avait encore l'impression de connaître la moindre de ses formes par coeur. Il était très observateur, et avait une mémoire phénoménale... mais il n'avait jamais gardé un souvenir aussi parfait de ses autres conquêtes. Sans oublier qu'il avait déjà rêvé d'elle la nuit, et également de cette fameuse fois, et s'était réveillé... Tendu et incommodé, disons. Etrange...

Elle le conduisit dans sa cabine, endroit étrangement familier, et qui lui fit ressentir une pointe de nostalgie. Après tout, d'une certaine manière, il s'y sentait chez lui, comme il ne l'avait pas été depuis qu'il avait fui la guilde, au vu de ses errances perpétuelles. Pour sa plus grande satisfaction, le second resta dehors, ce qui les laissa donc en tête à tête. Il prit place sur une chaise, à table, et posa son menton dans sa main, coude appuyé sur le meuble.


- Je boirais bien un peu d'eau, si ça ne te dérange pas... Pas d'alcool, merci. Si tu veux me mettre dans ton lit, il suffit de demander.

Il rit de bon coeur à sa petite pique amicale, ne se doutant pas qu'il avait touché plus ou moins près de la vérité. Selon ce qu'elle allait lui demander, il allait sans doute lui expliquer quelques petites choses à son propos. Sa vraie identité, sans lui dévoiler sa vie ni son passé, évidemment. Mais il estimait qu'elle le méritait. Et d'ici peu, il risquait d'ailleurs de l'estimer d'autant plus...

Se calant dans le dossier de sa chaise, il jeta un oeil autour de lui. Ca n'avait pas vraiment changé. Si ce n'est qu'il perçut une légère odeur âcre dans l'air. Comme si quelqu'un avait rendu récemment. Cela le fit tiquer, et le conduisit à se poser des questions sur l'état de santé réel de la Pirate. Cela l'inquiétait un peu, aussi. Il haussa les sourcils et posa sur elle un regard intense et attentif.


- Bien, alors... De quoi s'agit-il?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Des retrouvailles... particulières [Privé Shakra Longwood]   Mer 1 Juin - 16:28

Shakra s'était laissée reconduire jusqu'au SeaHorse sans broncher, malgré qu'elle eut manqué de défaillir quelques fois. Pas de panique, puisqu'elle en était guérie, mais plutôt d'une accélération subite de son rythme cardiaque accompagnée d'une incapacité complète à réfléchir et réagir. Quand il l'avait prise par la taille, par exemple. Ou lui avait passé le bracelet au poignet. Elle l'avait même surprit un instant qu'il semblait intrigué par sa poitrine. A présent qu'il l'avait lâchée et qu'ils étaient seuls dans la cabine, puisqu'elle avait ordonné à Black de les laisser, elle avait reprit ses esprits mais ne pouvait bien évidemment pas faire autrement que de penser à cette fameuse nuit, la dernière fois qu'ils s'étaient retrouvé en tête à tête à cet endroit.

Faust s'assit et semblait lui aussi plongé dans ses pensées. Elle resta un petit instant à le regarder, réalisant soudain la gravité de ce qu'elle allait lui annoncer. Certes, elle tenait une sorte de vengeance avec cette nouvelle, mais depuis qu'ils s'étaient retrouvé, il avait été absolument adorable avec elle. Elle ne lui avait pas pardonné, mais... Sa vie, leurs vies, allaient être changées à jamais. Qu'il reste à terre et elle en mer, cela ne changeait rien au fait que l'enfant qu'elle attendait était d'eux deux, et qu'en plus, elle était responsable que ce qui s'était passé.


- Je boirais bien un peu d'eau, si ça ne te dérange pas... Pas d'alcool, merci. Si tu veux me mettre dans ton lit, il suffit de demander.

La Pirate s'était déjà retournée pour saisir la cruche posée sur le tonneau quand il termina sa phrase, il ne put donc fort heureusement pas la voir devenir écarlate. Il avait décidément un don pour envoyer des coups critiques, et le pire, c'est qu'il ne s'en rendait même pas compte. A l'entendre rire, elle comprit qu'il plaisantait, et soupira de soulagement. Bon, ce n'était pas qu'elle n'en avait pas envie, bien au contraire. Elle remplit la cruche d'eau fraîche et prit deux verres qu'elle posa sur la table, dans lesquels elle versa la seule boisson à laquelle elle avait le droit à présent, recommandation de Parson fortement appuyée par Black. A présent que le moment était arrivé, elle aurait voulu retarder l'échéance, mais Faust lui claqua au nez sa dernière porte de sortie.

- Bien, alors... De quoi s'agit-il?

Shakra se crispa sur son verre d'eau. Dire qu'elle avait cru qu'elle trouverait ça drôle, de lui annoncer. Comment réagirait-il ? Prendrait-il ses jambes à son cou, la fuyant à tout jamais ? Allait-il lui tomber dans les bras et la demander en mariage ? Sincèrement, aucune des deux alternatives ne lui paraissait mieux que l'autre. Allez, il était bien plus que temps d'arrêter de tergiverser. Elle but une grande gorgée d'eau et prit son courage à deux mains.

- Je suis enceinte Faust. Et comme je n'ai couché avec personne après toi, tu es le père.

Le sort en était jeté. Elle eut subitement envie de pleurer. Tristesse ? Joie ? Soulagement ? Tout lui semblait un peu mêlé et son esprit était confus. Elle leva son regard fatigué sur Faust, guettant quelconque réaction de la part de celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Des retrouvailles... particulières [Privé Shakra Longwood]   Mer 1 Juin - 17:04

Faust avait passé de nombreuses heures, en se baladant sur le port, à se demander la raison qui avait poussé Shakra à vouloir le revoir. Encore là, en attendant qu'elle l'instruise de ses raisons, il avait tenté de trouver, de deviner. Il ne voyait rien de spécial, à part peut-être une envie de le revoir. Il esquissa une ombre de sourire en voyant le bracelet scintiller à son poignet. Cela lui allait très bien.

" Je suis enceinte Faust. Et comme je n'ai couché avec personne après toi, tu es le père.

Alors là, il s'était attendu à tout, sauf à ça. Il se contenta de la regarder sans broncher, encaissant stoïquement de l'extérieur, mais c'était surtout le temps que l'information s'ancre bien dans son esprit. Une fois que ce fut fait, il sentit une vraie tornade de sentiments le saisir. Il fallait maintenant trouver quoi lui répondre, car elle attendait quelque chose, c'était certain. Il eut alors la phrase qu'il fallait, juste bien trouvée, mais qui trahissait son étonnement.


- Enceinte... Enceinte d'un bébé?

... Evidemment, de quoi d'autre? D'un pot de géraniums? Quelle remarque stupide, vraiment. Il fit tourner son verre entre ses mains tout en réfléchissant. Il n'arrivait même pas à faire le point sur ce qu'il ressentait. Il fit des efforts, et parvint finalement à mettre le doigt dessus. Curieusement, il aurait dû être... Ennuyé, en colère, ou bien autre chose... Mais... heureux? Parce qu'il ne pouvait pas s'y tromper: cette nouvelle lui plaisait.

Il eut du mal à retenir un sourire, qui vint finalement s'épanouir sur son visage alors qu'il regardait dans son verre d'eau. Il leva les yeux pour regarder la jeune femme. C'était donc pour ça, cette poitrine qu'elle avait... Et ça expliquait l'eau, au lieu de rhum, aussi... Il n'avait pas prévu de la mettre enceinte, cette nuit-là, mais c'était ainsi. Restait à voir quelle attitude adopter.

Il songea que c'était une revanche que lui donnaient les dieux. Une façon de se venger de son passé, de le laver. De ne pas répéter les erreurs et les crimes de son père. Le sien avait été un être abject? Lui tenterait d'en être un bon, de faire de son mieux pour le bien de son enfant. Avec un certain amusement, il constata que Shakra avait un don certain pour jouer sur ses cordes sensibles... Soit.

Il n'allait pas l'abandonner, enceinte, pas si c'était effectivement avéré qu'il était le père. Quelque chose dans le regard de la jeune femme lui disait qu'elle était sincère, quand elle disait qu'elle n'avait couché avec personne d'autre. Mais cela ne l'étonnait pas, et il lui faisait confiance. Il avait décidé assez rapidement de prendre ses responsabilités... si toutefois elle voulait de lui à bord de son bâtiment.


- Eh bien, si c'est bel et bien notre enfant... Je me vois dans l'obligation de pourvoir à son bonheur, et d'endosser mon rôle. Si tu veux bien de moi ici, je vais revenir sur le navire. Jusqu'à ce que tu accouches, et même après.

Il lui offrit un franc sourire heureux. Elle devait en être vraiment à ses débuts, car elle n'avait pas encore pris de ventre. Il l'aurait vu, sinon. Et elle devait encore être sous le coup de ses nausées, d'où la légère odeur qui régnait... En parlant de ça, il grimaça intérieurement. Revenir sur un navire, cela voulait aussi dire qu'il allait devoir endurer son mal de mer, et brider son désir de liberté. Mais le bonheur de l'enfant à naître primait sur le sien. Et dans la foulée, le bonheur de sa mère aussi...

- Est-ce que... Ca te convient?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Des retrouvailles... particulières [Privé Shakra Longwood]   Mer 1 Juin - 17:49

Une minute passa, puis deux, sans que rien ne brise le silence. Faust était resté parfaitement stoïque, et se contentait de regarder Shakra sans piper mot. Pour une fois, cependant, cela n'agaça pas la Pirate. Elle venait de lui annoncer qu'ils allaient avoir un enfant, ce n'était pas comme si elle lui avait lancé "Oh regarde ce nuage, on dirait un bébé mouette, comme c'est mignon !". Que l'autre n'aie aucune réaction, même pas un rire, pouvait se comprendre. Et finalement vint la première déclaration du futur père, et elle fut pour le moins... faustesque.

- Enceinte... Enceinte d'un bébé?

La jeune femme ne put retenir un rire, plus nerveux que réellement amusé. De quoi d'autre voulait-il qu'elle soit enceinte ? Oh, mais peut-être Faust était-il en fait un monstre ayant prit forme humaine, et qu'il s'attendait à ce qu'un enfant de lui ressemble plus à une pieuvre qu'à un bébé humain ? Elle leva les yeux au ciel, désespérée par son propre humour, puis les posa sur le jeune homme qui regardait fixement son verre d'eau. Il le délaissa finalement pour la regarder elle, et, chose assez inattendue, il souriait.

- Eh bien, si c'est bel et bien notre enfant... Je me vois dans l'obligation de pourvoir à son bonheur, et d'endosser mon rôle. Si tu veux bien de moi ici, je vais revenir sur le navire. Jusqu'à ce que tu accouches, et même après. ... Est-ce que... Ça te convient?

Shakra n'en crut pas ses oreilles. Nulle réaction excessive, nul rejet, il était simplement... heureux. Et il avait dit vouloir venir vivre à bord du SeaHorse. Lui qui était si mal en mer, il allait tout sacrifier pour venir avec elle et leur bébé. Black allait en tomber des nues... Et allait être sans nul doute ravi de la cohabitation. Mais... pouvait-elle vraiment exiger cela de lui ? Elle hésitait. De plus, il n'avait pas l'air de l'aimer plus que ça, même s'il se montrait vraiment gentil. Elle devait se faire une raison, c'était un amour à sens unique, et elle ne voulait pas lui imposer cet amour et cette vie pour laquelle il n'était pas fait.

- Je suis très touchée que tu le prennes comme ça, c'est... inattendu. Peu d'hommes réagiraient comme ça, c'est tout à ton honneur. Et j'aimerais beaucoup que tu reviennes... Pour le bébé.

Elle avait rajouté la fin de sa phrase à la dernière seconde, souhaitant ne pas trahir ses sentiments, même si pour certaines personnes, comme Black, ils étaient évidents. Elle plongea ses yeux, qui s'emplissaient de larmes qu'elle ferait passer pour une conséquence de la fatigue, dans ceux de Faust.

- Mais, es-tu sûr que c'est ce que tu veux ? Tu as l'air tellement bien sur terre, je ne peux pas t'imposer ma vie, ni les conséquences de ma bêtise... Je saurais me débrouiller, tu... n'es pas obligé de venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Des retrouvailles... particulières [Privé Shakra Longwood]   Mer 1 Juin - 18:10

Faust continuait à l'observer avec un sourire accroché sur les lèvres. Sa réaction sembla vraiment la surprendre, mais apparemment dans le bon sens du terme. C'est vrai que peu d'hommes auraient accordé de l'importance à un enfant conçu de cette façon, et allègrement qualifié de bâtard. Au plus, ils auraient donné de l'argent à la mère... Mais pas lui. Néanmoins, elle eut l'air d'hésiter.

" Mais, es-tu sûr que c'est ce que tu veux ? Tu as l'air tellement bien sur terre, je ne peux pas t'imposer ma vie, ni les conséquences de ma bêtise... Je saurais me débrouiller, tu... n'es pas obligé de venir.

- Shakra...

L'Eternel secoua la tête. Il se leva finalement et s'approcha d'elle, le regard doux. Il la prit doucement dans ses bras et la câlina avec une tendresse extrême, passant ses doigts dans ses longs cheveux noirs, la berçant contre lui pour la rassurer. Bizarrement, il sentit une vague de chaleur lui incendier la poitrine. C'était... inconnu, mais étrangement agréable. Il devinait la surprise de la jeune femme à ce geste, mais il venait vraiment du coeur.

- Il faut être deux, pour faire un bébé, non? Je veux être près de toi, et de notre enfant. Je n'ai pas de regrets. Je me ferai à cette vie, ne t'en fais pas pour moi, mais je veux être là. D'accord?

Il avait parlé doucement, et la regarda finalement. Il lui effleura la joue d'une caresse, voyant son regard embué de larmes. Des larmes de quoi? D'émotion? De joie? De tristesse? Ou bien simplement la fatigue ou les nerfs? Il l'ignorait, mais il espérait qu'elle n'était pas triste. Il voyait mal comment lui annoncer la bouche en coeur qu'il était un assassin appartenant à la guilde des Eternels... Ou ayant appartenu, même si pour sa part, il se sentait toujours lié à eux par une indéfectible loyauté.

Mais il lui devait la vérité. Qu'elle puisse prendre sa décision, avant qu'ils lèvent l'ancre. Il pourrait comprendre un rejet de sa part, en apprenant une telle nouvelle. Cela lui ferait mal, mais il accepterait sans broncher, et quitterait sa vie en lui laissant simplement de quoi les nourrir, elle et le bébé, pour un certain temps. Il la relâcha doucement et recula pour se tenir face à elle. Il prit une grande inspiration, ferma les yeux, puis les rouvrit.


- Cependant, avant qu'on en arrive là... Je crois que tu es en droit de savoir qui je suis, réellement. Ou ce que je suis, en tout cas.

Il rejeta un pan de sa cape en arrière, révélant les armes qu'il y tenait dissimulées. De même, il sortit les dagues qu'il avait dans des fourreaux intégrés à ses bottes. Ecartant les bras de son corps, il fit de légers mouvements des poignets, laissant jaillir les lames secrètes qu'il possédait. Il avait encore des poisons, dissimulés ça et là. Et surtout, le tatouage de la guilde, un serpent dévorant un croissant de lune, tatoué dans un pli de sa cuisse, bien à l'abri des regards...

- Je suis un assassin, un espion, et un voleur. Je fais partie de la guilde des Eternels. C'est ce qui explique mes activités, mes aptitudes... Ce genre de choses. Mon nom de scène, aussi.

Il remballa l'attirail, une fois certain qu'elle avait bien vu. Puis, posément, il s'assit sur le bord de la table, attendant une réaction, et espérant que cela ne changera rien entre eux. Il avait choisi d'être honnête... pour la première fois depuis longtemps. Elle détenait à présent une arme qui pourrait le tuer: son identité. Nombreuses étaient les personnes qui pourraient le tuer, si elles savaient... Mais il avait confiance.

- Ca ne change rien à la personne que tu as devant toi, ni à ce que j'ai pu faire avec toi. Ca a toujours été vrai, et authentique. Simplement... Maintenant tu sais ce que je suis, ma véritable occupation. Tu as entre les mains de quoi m'abattre, en portant mon secret. En dehors de la guilde, tu es la seule à savoir. La seule. Mais je te fais confiance. Maintenant, je te pose la question: est-ce que, sachant cela, tu veux toujours de moi à bord de ton navire, et auprès de toi?"

Il la regarda dans les yeux, attendant le verdict avec une tension qui grandissait. Il ne savait pas ce qu'elle allait décider, mais il ne lui en voudrait pas... Et il espérait ne pas avoir gaffé en étant honnête. Il avait tellement pris l'habitude de se dissimuler, pour survivre... Et en voulant être vraiment lui, cela pouvait lui coûter tout ce à quoi il tenait. Un pari risqué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Des retrouvailles... particulières [Privé Shakra Longwood]   Mer 1 Juin - 20:00

Shakra fut tellement surprise que Faust vienne la prendre dans ses bras que le flot d'eau qui montait à ses yeux s'amplifia brusquement, faisant ainsi rouler de grosses larmes sur ses joues, qu'elle essuya d'un revers de manche avant de laisser aller sa tête contre le ventre du jeune homme qui s'était mis à la bercer. Elle baissa les paupières sur ses yeux encore humides pour savourer l'instant, étant presque tout à fait calmée quand Faust reprit la parole, relâchant une mèche de cheveux qu'il venait de prendre entre ses doigts.

- Il faut être deux, pour faire un bébé, non? Je veux être près de toi, et de notre enfant. Je n'ai pas de regrets. Je me ferai à cette vie, ne t'en fais pas pour moi, mais je veux être là. D'accord?

Un soupir de soulagement s'échappa de la bouche de Shakra avant qu'elle ne lève le regard vers lui. Ainsi donc elle ne pourrait pas le faire changer d'avis ? Elle ne serait pas seule, au moins. Bon, Black aurait été là, mais ça n'aurait pas été pareil, évidemment. Son expression changea soudain alors qu'il lui caressait la joue. Sa mine était devenu très sérieuse, presque inquiète. Mais cela semblait sans rapport avec l'instant présent, et le bébé. Il avait l'air perdu dans des soucis plus lointains. Il la lâcha et recula de quelques pas.

- Cependant, avant qu'on en arrive là... Je crois que tu es en droit de savoir qui je suis, réellement. Ou ce que je suis, en tout cas.

Elle le regarda avec attention et en silence lorsqu'il déballa toutes ses armes cachées un peu partout sur lui, frissonnant par moments en se disant qu'elle venait d'en frôler certaines de près, lorsqu'il l'avait enlacée un peu plus tôt. Des souvenirs de sa jeunesse passée en assez grande partie dans l'immense bibliothèque de son oncle remontèrent à la surface. Un seul type de personne pouvait être aussi bien équipé en armes...

- Je suis un assassin, un espion, et un voleur. Je fais partie de la guilde des Éternels. C'est ce qui explique mes activités, mes aptitudes... Ce genre de choses. Mon nom de scène, aussi.

Un Éternel, naturellement. Comment n'y avait-elle pas pensé plus tôt ? Elle avait passé tellement de temps à dévorer le seul livre qui n'en parlait pas comme des êtres abjects qu'elle aurait du le savoir tout de suite. Cette aptitude à endormir par le regard, elle n'était naturellement pas commune à tous les Éternels, mais ils étaient connus pour être recrutés en fonction, pour beaucoup, de dons particuliers qu'ils avaient. Et cette façon de se mouvoir, souple, rapide, silencieuse... Une vraie machine à tuer. Elle repensa au combat qu'ils avaient livré avec Black, et réalisa que celui des deux qui serait mort pendant le duel était en fait son second. Elle ne quitta pas Faust des yeux quand il rangea l'armurerie complète qu'il portait sur lui avant de se rapprocher d'elle, d'un pas moins assuré que précédemment.

- Ça ne change rien à la personne que tu as devant toi, ni à ce que j'ai pu faire avec toi. Ça a toujours été vrai, et authentique. Simplement... Maintenant tu sais ce que je suis, ma véritable occupation. Tu as entre les mains de quoi m'abattre, en portant mon secret. En dehors de la guilde, tu es la seule à savoir. La seule. Mais je te fais confiance. Maintenant, je te pose la question: est-ce que, sachant cela, tu veux toujours de moi à bord de ton navire, et auprès de toi?

Un bref silence tomba sur la pièce, durant lequel il s'observèrent sans bouger, avant que Shakra ne se lève et n'entoure l’Éternel de ses bras, le serrant contre elle comme si elle avait peur qu'il disparaisse l'instant d'après.

- Assassin ou Pirate, quelle différence au fond... Je ne sais pas si je pourrais te reprocher quoi que ce soit avec la voie que j'ai moi-même suivie. Si tu n'as pas eu l'occasion de le constater, je suis parfaitement capable de tuer, et je l'ai déjà fait... en épargnant les innocents de préférence. Mais c'est dans mes cordes.

Elle eut un frisson en pensant à quelque chose, et se décolla légèrement de Faust, passant la main sur sa joue, constatant au passage qu'il s'était rasé.

- Et je suppose que, quand tu disais que tu n'avais pas que des amis sur le continent... Tu es un paria au sein de la guilde, n'est-ce pas ? Je me fiche de savoir ce que tu as fait pour l'être, honnêtement. Tu peux me le dire si tu veux mais ne te sens pas obligé.

Ses pensées s'égarèrent un instant. Quand elle était enfant, elle chevauchait avec des cousines du même âge, et pour les embêter, elle lançait Yulrik au grand galop, jouant le rôle d'une Éternelle qui devait assassiner ces pimbêches de gamines "pour le bien de l'humanité". Elle avait toujours admiré, d'une certaine manière, ces personnes qui vivaient en marge du reste du monde et maîtrisaient tant de techniques de combat et de savoirs.

- En tout cas n'aie crainte, ton secret est bien gardé. A la seule condition que tu me promettes de ne pas te faire tuer par tes ex-collègues...

Elle eut un rire un peu forcé. Ce serait embêtant qu'ils leur tombent dessus en pleine mer. D'autant que, aussi douée au combat soit-elle, elle ne pourrait jamais faire face à toute une bande de machines de guerre, et encore moins enceinte...


Dernière édition par Shakra Longwood le Mer 1 Juin - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Des retrouvailles... particulières [Privé Shakra Longwood]   Mer 1 Juin - 20:26

Faust fut rassuré quand elle lui dit qu'elle l'acceptait malgré tout, et qu'elle ne lui en voulait pas. Il lâcha un soupir de soulagement. Il ne savait pas s'il aurait bien dormi, en sachant tout ça... Il se serait sans doute mortellement inquiété pour elle, si elle l'avait refusé à bord de son navire. Il la laissa passer la main sur sa joue, plongeant son regard dans le sien. On devait lire du soulagement au fond de ses yeux. Ce qu'elle venait de lui dévoiler comptait déjà beaucoup pour lui.

" Et je suppose que, quand tu disais que tu n'avais pas que des amis sur le continent... Tu es un paria au sein de la guilde, n'est-ce pas ? Je me fiche de savoir ce que tu as fait pour l'être, honnêtement. Tu peux me le dire si tu veux mais ne te sens pas obligé. En tout cas n'aie crainte, ton secret est bien gardé. A la seule condition que tu me promettes de ne pas te faire tuer par tes ex-collègues...

Le jeune homme secoua la tête. Elle avait bien deviné. Quant au fait qu'ils pouvaient leur tomber dessus... C'était un fait. Mais il serait aux aguets, toujours. Il devrait se maintenir en forme par lui-même. Mais si la sécurité de Shakra et du bébé en dépendaient, il le ferait. Et il apprendrait même à vaincre son mal de mer. Il avait le temps, d'ici à ce que la jeune femme accouche... Et ce serait du temps bien employé.

- J'ai... été banni et condamné à mort pour le meurtre d'un des plus grands maîtres Eternels. Mon maître. Mais ce n'est pas moi qui l'ai assassiné, on a cherché à me faire porter le chapeau... J'ai tué beaucoup de gens. Mais pas lui.

Il rendit son étreinte à la Pirate avec un sourire aux lèvres. Elle ne se rendait sans doute pas compte des cadeaux qu'elle venait de lui faire. Il sentait qu'il était au bord d'une nouvelle vie, qui lui était inconnue. Cela l'angoissait un peu, mais il comptait aller courageusement de l'avant. Il commença déjà à se demander s'il serait papa d'un garçon ou d'une fille, quel prénom lui donner... Mais c'était sans doute trop s'avancer.

- Merci, pour tout ça.

Il posa son menton sur le haut du crâne de Shakra. Il savait que cela ne serait pas toujours rose. Avec leurs forts caractères, cela promettait d'être musclé. De plus, avec les humeurs que donnait la grossesse... Cela n'allait pas être drôle tous les jours. Après un bon moment, il se recula, la relâchant. S'il devait venir sur le navire, il avait encore quelques petites choses à régler...

- Mais il faudrait que j'aille à l'auberge, régler ma note, prendre mes affaires... Et vendre mon cheval, aussi.


Cheval volé, certes, mais ça, personne ne le savait. Et puis, il allait emmener Umbre, son chat, également. Il pourrait chasser les rats dans la cale du navire, ça ferait toujours ça de moins. Bien des bateaux emmenaient des chats dans leur voyage, afin de chasser les nuisibles. Il fit un sourire à la Pirate, et lui effleura la joue d'un baiser, avant de se retourner. Plus vite ce serait fait, plus vite il embarquerait.

- Je n'en aurais pas pour longtemps... une heure ou deux, au plus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Des retrouvailles... particulières [Privé Shakra Longwood]   Mer 1 Juin - 22:47

Shakra attendit un peu avant de sortir à son tour de la cabine, le temps de retrouver ses esprits et de s'essuyer les yeux. Quand ce fut fait, elle alla rejoindre Black sur le pont, qui semblait l'attendre de pied ferme pour savoir de quoi il en retournait.

- J'ai vu Faust sortir il y a quelques minutes, mais je n'ai pas voulu te déranger, expliqua le second. Alors ?

La jeune femme, ragaillardie par la perspective de vivre avec le père de son enfant, pris tout son temps pour répondre, resserrant son bandeau d'un air distrait. Elle mourrait d'envie de voir la tête que ferait Black lorsqu'il saurait qu'il allait devoir cohabiter avec son rival. Finalement, elle alla s'adosser à la rambarde et sourit largement à son interlocuteur.

- Eh bien, il l'a très bien pris, et il tient à assumer ses responsabilités. Il est parti chercher ses affaires pour venir s'installer à bord.

- Tu veux dire qu'il... ?

- Va vivre avec nous, oui.

Décidément, le visage dépité du second lorsqu'il saisit pleinement le sens de ce que sa Capitaine venait de lui dire valait le détour. Les journées promettaient d'être animées dans les prochains mois à bord du SeaHorse... La jeune femme se passa la main dans les cheveux en regardant vers la mer, songeuse. Elle repensait à sa discussion avec Faust, au fait qu'il soit un Éternel, et qu'elle devrait faire très attention à ne pas laisser échapper la moindre allusion même la plus subtile à ce sujet.

Elle gronda intérieurement. Ainsi donc, Faust se retrouvait à devoir courir le monde pour sauver sa vie par la faute d'un misérable cloporte qui l'avait fait accuser d'un crime qu'il n'avait pas commis. Elle comprenait mieux à présent son attitude méfiante lorsqu'ils l'avaient trouvé à Silmento, et également la raison pour laquelle il y était arrivé par erreur. Il fuyait ceux qui voulaient sa peau. Si elle en avait la force, elle ne se gênerait pas pour aller elle même donner la correction qu'il méritait au chien galeux qui avait mis l’Éternel dans cette position. Mais même Black ne faisait pas le poids face à eux, nul besoin d'y réfléchir bien longtemps, de fait...

Un peu plus d'une heure s'écoula avant que Faust ne regagne le navire, sa malle dans une main et... un chat dans l'autre ? Le jeune homme tenait en effet contre lui, bien calé sur son avant-bras, un beau matou noir qui ne semblait pas le moins du monde intimidé par le nouvel environnement. Il avait l'air même plutôt intéressé par le bâtiment, l'odeur de poisson en provenance des cales et des cuisines y était probablement pour quelque chose. Shakra vint à la rencontre du futur père, mais pour une fois plus intéressée par ce qu'il portait que sa personne.


- Oh, il est adorable ! Voilà qui va régler le problème des rats et des restes de poisson !

Elle gratta doucement la tête du chat, qui se mit à ronronner de contentement, fermant ses grands yeux verts hypnotisants. Puis elle redressa la tête vers Faust et lui sourit, avant de voir que son équipage les regardait. Elle haussa un sourcil et se planta devant eux, les mains sur les hanches.

- Oui, auriez-vous un problème, messieurs ?

- Eh ben, à vrai dire, on s'demandait pourquoi not' bon Faust revenait parmi nous, répondit l'un des matelots. D'autant qu'la mer c'est assurément pas sa tasse de thé !

Shakra soupira, et se résigna à leur expliquer la raison. Puisqu'elle leur avait déjà dit être enceinte, autant aussi leur avouer de qui. Cela éviterait de plus des ragots qui devaient déjà aller bon train.

- Faust vient avec nous parce qu'il est le père de mon enfant. A présent, encore des questions, ou je dois en pendre un aux voiles par les pieds pour que vous vous remettiez au travail ?

- Oh ben flûte alors ! s'exclama un autre tandis que les hommes se dispersaient. J'avais parié trois pièces à Rodney que c'tait l'Black le père ! Me v'la bien fin !

Shakra allait faire une énième démonstration de ses capacités à pousser sur ses cordes vocales, mais le teint empourpré et... constipé du second fit que l'hilarité l'emporta sur son coup de colère, et elle eut bien du mal à retrouver son calme pour hurler avec sérieux qu'il fallait s'activer si l'on voulait lever l'ancre au matin du lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Des retrouvailles... particulières [Privé Shakra Longwood]   Mer 1 Juin - 23:24

Faust n'avait pas mis trop de temps pour trouver un acheteur au bel étalon bai qu'il avait dérobé dans une écurie. Une bête de qualité, docile et rapide, le sabot sûr et avec une intelligence certaine. Il en avait même tiré un très bon prix, ce qui n'était pas étonnant quand on savait comme il était dur en affaires. Après quoi, il était rentré à l'auberge pour récupérer toutes ses affaires. Le chat l'avait accueilli en venant se frotter dans ses jambes en ronronnant, et il s'était laissé docilement prendre sous un bras. Après avoir payé sa note à l'aubergiste, il était revenu sur le navire.

A peine arrivé, il vit d'un coup d'oeil que Black était... contrarié. Parfait. Malheureusement pour lui, l'Eternel avait bien l'intention d'endosser son rôle, que cela convienne au second ou pas. Shakra avait l'air plutôt de bonne humeur, au vu de son regard. Et quand elle aperçut le chat, elle sembla plus que ravie. Elle vint le caresser, et l'animal se laissa faire en la gratifiant d'un ronronnement sonore.


" Oh, il est adorable ! Voilà qui va régler le problème des rats et des restes de poisson !

- J'y compte bien. Shakra, je te présente Umbre, mon petit compagnon. J'espère qu'il s'entendra avec ton... chien de garde.

Il coula un regard provocateur et amusé en direction de Black. La pique le visait directement, et sans confusion possible. Mais quand la jeune femme eut terminé de caresser le félin, elle constata que son équipage avait quelques questions à lui poser, concernant son retour. Quand elle leur annonça qu'il était le père de l'enfant qu'elle portait, beaucoup semblèrent déçus, mais en raison des paris qu'ils avaient fait.

Quand l'un lança qu'il avait parié sur le second, le jeune homme se retint pour ne pas éclater de rire. Il avait beau être proche de sa capitaine, tout ça, une fois qu'on avait bien analysé les choses de près, on voyait surtout qu'il aurait été bien incapable de lui demander ne serait-ce qu'un dîner en tête à tête. Alors pour lui faire un enfant...

Il suivit les marins qui retournaient à leur poste d'un regard amusé. Son ouïe entraînée entendait beaucoup de commentaires qui se faisaient, et qu'il était sans doute le seul à distinguer si bien. Il tapota légèrement sur l'épaule de Shakra, et lui désigna un groupe de matelots qui leur tournaient le dos, dont deux avaient eu des propos pour le moins... amusants, à son sens.


- Si tu cherchais de quoi appâter le dîner de ce soir, j'en ai entendu l'un ou l'autre dire que j'avais "parfaitement mené mon abordage".

Il éclata de rire, puis alla regagner son ancienne cabine, pour y déposer ses affaires et s'installer. Ce qui ne prit pas trop longtemps, en somme. Il déposa Umbre sur son lit, et le matou s'empressa d'en faire le tour, avant d'aller se lover sur l'oreiller, et de fixer son maître d'un regard d'émeraude pour le moins intense. Faust était très occupé à remettre en place ses petits dispositifs de sécurité, hésitant à en mettre aussi pour la Pirate, par précaution.

Il se demandait si le fait d'attendre un enfant de lui ne la mettait pas en danger. Connaissant les Eternels, ils tueraient l'enfant sans hésiter, afin d’éradiquer toute menace de vengeance future à leur encontre. Et s'il n'était pas encore né, eh bien... ils tueraient la mère. Il ferma les yeux en serrant les dents, un instant. Il le savait, car il avait traqué des félons. Quelques-uns, d'ailleurs, au cours de ses neuf années dans la guilde... De vrais traîtres, contrairement à lui, mais la traque ne s'était pas arrêtée avec la mort des fautifs, non. Ils avaient été chercher jusqu'à leurs bâtards, même ceux qu'ils avaient semé dans le ventre de putains. Il avait tué, lui aussi, sans réfléchir, des enfants. Cela l'avait hanté, longtemps, et il s'était débrouillé pour ne plus participer à cela. Et maintenant, cela l'écoeurait encore plus.

Il soupira en se relevant de sa position accroupie, et se promit de faire doublement attention. Il suspendit sa belle cape noire à un crochet dans le mur, pour la laver plus tard, et jeta un regard à la malle qu'il venait de refermer. Il s'était procuré des plantes soignant le mal de mer... en espérant que ce serait efficace... Ouvrant la porte de sa cabine, il repoussa de la botte son chat qui tentait de sortir.


- Non non, Umbre. Toi, tu restes ici jusqu'à ce qu'on aie levé l'ancre. Je ne veux pas que tu quittes le navire, et que je finisse par te perdre."

L'animal lui lança un regard oblique et offensé, avant de le snober, la queue bien droite, et d'aller se rouler en boule sous le lit. Décidément, il avait beau être une vraie crème câline la plupart du temps, il avait aussi son petit caractère. L'Eternel pouffa en songeant que son chat avait quelques points communs non négligeables avec Shakra, au final...

Refermant la porte, il ressortit sur le pont, afin de rejoindre la jeune femme. Il se rendait compte que sa vie avait pris un sacré tournant, avec tout ça, mais c'était sans doute une bonne chose, dans le cas présent. Il était partagé entre l'angoisse et l'excitation des mois à venir, entre bonheur et peur de ne pas se montrer à la hauteur. Lui qui n'avait jamais connu de bon père, il espérait vraiment pouvoir faire l'affaire, et être finalement ce que son propre géniteur n'avait jamais été...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des retrouvailles... particulières [Privé Shakra Longwood]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des retrouvailles... particulières [Privé Shakra Longwood]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gestion de bassins privé
» rivière privée
» Messages privés
» VD : projet 72v vos avis (config voie privée)
» Peinture tulip-vente privée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic RPG 2.0 :: Ouest du royaume de Magikheart :: Elmyn :: Port-
Sauter vers: