Magic RPG 2.0

Version 2.0 du forum Magic RPG, un monde fantasy revu et corrigé s'offre à vous pour de nouvelles aventures palpitantes!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un imprévu... [Seule]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Un imprévu... [Seule]   Mar 31 Mai - 23:21

Un mois s'était écoulé depuis que Shakra avait abandonné le bourreau des cœurs sur cette maudite plage, et contrairement à ce qu'elle avait imaginé, ce n'est pas parce qu'elle ne l'avait plus dans son champ de vision qu'elle réussissait à se défaire de son souvenir. Bien sûr, elle ne s'était pas attendue à l'oublier en deux jours, mais la patience n'était pas le trait de caractère qui ressortait le plus chez elle. Elle comprenait en fait à présent tout le sens de l'expression "loin des yeux, près du cœur".

Après être remontée à bord du SeaHorse, elle s'était isolée dans sa cabine pour y pleurer toutes les larmes de son corps. Elle n'en était ressortie que le lendemain matin, d'humeur massacrante, pour hurler à ses hommes de lever l'ancre et de faire cap sur Agadya sur le champ, faute de quoi ils finiraient en amuses-gueules pour requins.

Dans la ville portuaire, elle s'était comme prévu rendue chez son oncle, qui fut aussi surpris que ravi de la voir. Elle y passa une journée et une nuit, durant lesquelles elle conversa avec celui qui était son unique famille, s'occupa de son grand poney blanc taché de noir et le chevaucha, prit quelques livres dans la bibliothèque pour emmener avec elle afin d'occuper son esprit à autre chose, et dormit dans son grand lit. Cela lui fit un peu oublier sa peine de cœur, mais elle ne pouvait rester plus longtemps, ses hommes l'attendaient. Elle ne dit naturellement pas un mot à propos de Faust, bien que Cyrion insistât pour qu'elle lui dise ce qui lui donnait cet air malheureux alors que tout allait bien sur son navire. Elle le quitta donc après avoir couché au manoir, donnant une dernière caresse à Yulrik, dont elle vit que le poil noir commençait à grisonner, avant de reprendre la mer.

La vie avait ensuite reprit son cours normal, à peu de choses près. Black s'était naturellement radouci depuis le départ de son rival, se montrant néanmoins bien moins envahissant qu'avant. Il ne tenait certainement pas à revivre la terrible dispute qui avait éclaté entre lui et sa Capitaine. En revanche, lorsqu'elle était particulièrement abattue, il ne pouvait s'empêcher de faire des remarques telles que "croyais-tu vraiment qu'il ferait demi-tour ?", ou "je le savais bien", ou encore "c'est vraiment un crétin de n'avoir rien remarqué". Ce n'était pas qu'elle n'était pas d'accord, bien au contraire, mais elle n'avait pas vraiment besoin qu'on lui rappelle à tout bout de champ.

A présent, ils venaient de quitter Goruga où l'équipage avait pu se détendre, et faisaient maintenant cap sur l'Archipel de la Mouette, où un ami Capitaine avait donné rendez-vous à la jeune femme afin qu'elle lui donne un coup de main dans la recherche d'une carte au trésor. Comme tout était bon pour elle tant qu'elle pensait à autre chose qu'à l'envie qu'elle avait d'étrangler Faust, ou de l'embrasser, ou pourquoi pas les deux en même temps, elle avait accepté avec plaisir. Qui plus est, elle avait toujours trouvé ce Pirate très séduisant, et maintenant que son angoisse l'avait quittée, elle pourrait peut-être tenter de se le mettre dans la poche, qui sait.

A la barre, Shakra rêvassait, comme souvent depuis un mois, son regard perdu dans l'infini bleuté de l'océan. Le soleil venait juste de se lever, mais comme elle n'arrivait pas à dormir, elle avait mobilisé son équipage de nuit et pris les commandes du SeaHorse, sous la surveillance constante, bien que bien moins pesante qu'elle put l'être auparavant, de son second. Ces derniers temps, son sommeil était perturbé et elle était particulièrement irritable. Black s'en inquiétait, mais elle refusait catégoriquement de voir le médecin de bord pour si peu.

A la vue des îles de l'Archipel, elle s'étira et, comme la fatigue commençait enfin à la gagner, elle appela son fidèle Bucklsey pour prendre la barre, ce qui lui permettrait de s'allonger et de peut-être dormir un peu. Elle descendait l'escalier en baillant quand elle sentit ses jambes se dérober sous elle. Black la rattrapa juste à temps pour qu'elle ne se blesse pas en dévalant les quelques marches qui restaient avant le pont. La tête de la Pirate lui tournait et elle se sentait d'un coup très affaiblie.


- Est-ce que ça va , Shakra ? s'inquiéta Black qui la tenait dans ses bras.

- Oui, je crois... C'est juste un vertige, ça va passer.

- Juste un vertige, hein ? Moi je suis d'avis que tu vas aller t'allonger, et plus vite que ça.

Shakra protesta et se débattit quand le colosse entreprit de la prendre dans ses bras pour la porter jusqu'à sa cabine. Elle n'était quand même pas malade à ce point, ça arrivait à tout le monde d'avoir une petite baisse de régime après une nuit blanche. Elle se contenta de rester adossée au bastingage le temps que le vertige cesse. Cependant, elle sentit ensuite une étrange sensation dans son ventre qui lui noua les tripes et lui donna un haut le cœur, qu'elle réussit à contrôler. Mais un second assaut fut plus fort qu'elle et la poussa à se tourner brusquement pour servir un petit déjeuner improvisé aux poissons. Quand elle eut fini de tousser et cracher, Black lui essuya la bouche avec un mouchoir et l'attrapa sans qu'elle aie l'occasion de se rebeller cette fois, l'emmenant sans sommation jusqu'à sa cabine où il la posa sur le lit.

- Cette fois, je vais chercher Parson, et je ne veux pas entendre la moindre protestation.

Trop affaiblie pour rétorquer, Shakra laissa tomber son avant bras sur son front, sa main droite posée sur son ventre qui venait de drôlement la secouer. Une nouveauté pour elle qui n'était que rarement malade, et encore moins en mer.

Le dénommé Parson, le médecin du navire, chassa Black de la cabine bien contre son gré avant d'examiner la jeune femme, pour le plus grand bonheur de celle-ci. Être souffrante était déjà assez pesant pour elle, si elle devait en plus subir les coups d’œil inquiets de son second... Le médecin posa d'abord des questions à sa capitaine, s'informant sur ce qu'elle avait mangé ces derniers jours, si elle avait constaté d'autres choses anormales récemment, puis procéda à une auscultation rapide. Après quelques minutes, il se laissa aller contre le dossier de sa chaise avec un petit rire. Shakra se redressa en position assise et fronça les sourcils.


- ... Puis-je savoir ce qu'il y a de drôle ?

- Oh, ce n'est rien de particulièrement amusant à vrai dire. Il n'y a rien de grave, mais c'est pour le moins une surprise...

- Quoi ? Parson, je vous somme de me dire ce qu'il y a, ou vous finirez à la mer avec mon plus récent repas !

Le médecin sourit et se leva, passant la main sur son crâne dégarni.

- Eh bien, Capitaine, vous êtes enceinte.

Le temps se suspendit pendant quelques secondes, le temps que Shakra réalise ce que venait de dire l'homme.

- Je suis... quoi ?!

- Enceinte, mon Capitaine. Je ne sais pas vraiment ni comment, ni pourquoi, et en fait cela ne me regarde pas, mais je peux vous dire assurément que je ne vois pas ce que ça peut être d'autre. Sur ce, je vous laisse. Je suppose que vous avez besoin d'y réfléchir. Je vous laisse également le soin de l'annoncer au reste de l'équipage, naturellement.

Puis il remballa le matériel qu'il avait amené et sortit, donnant ordre à Black d'attendre quelques minutes avant de rentrer, ce pour quoi Shakra lui fut très reconnaissante. Toujours assise sur son lit, elle se passa la main dans les cheveux nerveusement. Enceinte, elle ne pouvait l'être que de... Faust. Alors là, c'était le bouquet. S'éprendre d'un homme qui n'était que de passage, lui donner sa virginité pendant une nuit d'ivresse, et s'en retrouver enceinte. La totale.

Black pénétra finalement dans la pièce une dizaine de minutes plus tard. Shakra, toujours assise sur son lit, était appuyée contre le mur, les jambes repliées contre elle, et fixait la mer par la fenêtre.


- Alors ? s'enquit-il. Qu'est-ce que tu as ? Ce n'est pas grave, au moins ?

- Je suis enceinte.

- ... Pardon ? Mais... comment ?!

Elle soupira et lui raconta ce qui s'était passé après leur dispute. Comment elle était tombée dans les bras de Faust, le dîner et son idée stupide de le faire boire... Elle insista bien sur le fait qu'elle avait été à l'origine de leur étreinte, et que le voyageur n'aurait certainement rien fait si elle ne l'avait pas aguiché. Elle ne put s'empêcher de rire intérieurement de voir le visage de Black se décomposer au fur et à mesure qu'elle lui expliquait.

*Eh oui, t'as loupé quelques épisodes du roman, mon vieux...*

Quand elle eut fini, Black, qui avait prit la place de Parson sur la chaise amenée au pied du lit, se frotta les yeux et la regarda, visiblement dépassé par les évènements.

- Et, que comptes tu faire ?

- C'est-à-dire ?

- Faust, tu vas lui dire ? Et si oui, comment tu comptes le retrouver ? Il doit être bien loin, à l'heure qu'il est.

La jeune femme haussa les épaules, et ses yeux se posèrent sur son mollet, où elle avait caché le stylet que le voyageur lui avait offert après avoir fait fabriquer une armature en cuir pour l'y mettre sans risquer de se blesser. Le nom de code de Faust lui revint d'un seul coup, ainsi que ses instructions si elle avait besoin de lui.

- Je sais comment le trouver.

- Ah ?

- Oui. Écoute, va ordonner qu'on change de cap. Direction Elmyn.

Et tant pis pour son beau Capitaine. Cette affaire était bien plus urgente. Voyant l'expression interdite de son second, elle lui donna un coup de pied qui le fit finalement s’exécuter.

Oui, à Elmyn. D'après ce qu'elle avait compris, les grandes villes n'étaient pas sûres pour lui, il était donc certainement mieux de se retrouver dans un endroit plus tranquille. Elle appuya la paume de sa main contre son front et eut un petit rire amer. C'était donc ainsi. Ça allait lui faire une sacré surprise, à cet abruti. En un sens, bien fait pour lui. Elle pourrait lui mettre ça sur la conscience, ça lui apprendrait à lui briser le cœur. Parfaitement, il l'avait bien cherché...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un imprévu... [Seule]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic RPG 2.0 :: Terres Pirates :: Océan Oréus :: Pleine mer-
Sauter vers: