Magic RPG 2.0

Version 2.0 du forum Magic RPG, un monde fantasy revu et corrigé s'offre à vous pour de nouvelles aventures palpitantes!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Début d'une nouvelle vie [Privé Shakra Longwood]

Aller en bas 
AuteurMessage
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Début d'une nouvelle vie [Privé Shakra Longwood]   Jeu 2 Juin - 9:44

Le SeaHorse avait levé l'ancre sans tarder, le lendemain de l'embarquement du futur père, et avait quitté Elmyn vers la mer. Ils voguaient à présent depuis plusieurs semaines, à la recherche d'un butin quelconque, afin de faire un brin "d'honnête piraterie". Faust avait goûté aux joies du mal de mer, revenu le harceler, tandis que Shakra avait encore droit aux nausées et vomissements matinaux.

Le jeune homme la gardait à l'oeil le plus clair du temps, mais plus subtilement que Black, la couvant du regard, mais à distance. Au fil des semaines, elle avait entamé son troisième mois, et un petit bourrelet gonflé était apparu sur son bas-ventre, qui n'avait rien à voir avec une quelconque prise de poids. Dans le même temps, elle avait des sautes d'humeur fréquentes, que son compagnon prenait avec humour ou philosophie.

En cette fin de matinée, Faust se sentait l'âme d'un combattant. Il avait eu recours à ses plantes plusieurs fois au cours de la traversée, et son mal de mer s'était sensiblement atténué. Il avait décidé de faire un peu bouger Shakra, que l'inactivité et les soins excessifs de son second rendaient irritable. Il avait dans l'idée de la combattre en duel, et puis de lui apprendre à se défendre de manière efficace face à agresseur. Et puis, pourquoi pas, de finir par une petite grimpette jusqu'à la vigie. Ca lui ferait du bien de faire de l'exercice, et lui éviterait de s'empâter.

Après s'être levé, assez tôt, et avoir fait une toilette minutieuse, en profitant pour se raser de près, il s'était habillé avec une tenue... assez proche de sa tenue de service quand il était en mission. A ceci près qu'elle était d'un tissu noir très léger, ne tenant pas chaud, et renforcée sur le torse pour éviter tout mauvais coup fatal. Sa vieille tenue d'entraînement lui resservait, au final... Il procéda ensuite à une petite série d'étirements pour réveiller totalement son corps et ses muscles, tout ça sous le regard critique et blasé d'Umbre, toujours vautré dans le lit qu'il avait partagé avec son maître pendant la nuit.

Se sentant bien, l'Eternel se prépara à terminer son petit entraînement matinal sur le pont. Il prit le temps de faire une caresse à son chat, qui se vautra sur le dos pour mieux apprécier, en ronronnant comme un forcené. Quand le jeune homme ouvrit la porte pour sortir, le félin bondit du lit avec grâce, et se faufila entre ses pieds. Il l'accompagna sur le pont, avant de disparaître.

Il ne pouvait aller qu'à deux endroits, à cette heure: quémander un petit-déjeuner en cuisine, où on lui gardait toujours un bol de lait fraîchement trait, et ce grâce au bétail qu'ils transportaient, ainsi que des restes de viande et de poisson. Ou alors, deuxième solution, il allait se rendre dans la cale pour une chasse matinale. Depuis qu'il était sur le navire, le nombre de rongeurs nuisibles avait bien diminué. Autant dire qu'il était efficace. De plus, il semblait s'être parfaitement acclimaté à ce changement de lieu de vie. Il avait pris sans mal ses marques et ses repères, assez rapidement.

Le jeune homme, de son côté, termina ses exercices par une escalade en règle des cordages, jusqu'à la vigie, où il alla s'asseoir pour contempler l'océan. Au loin, un troupeau de baleines passait, jetant en l'air des panaches d'eau qui giclait de leur évent. Un coup de queue gigantesque, et elles avaient disparu. Avec un soupir de contentement, il savoura les effets miracle du remède qu'il prenait, et qui lui évitait les nausées.

Ainsi installé, il laissa ses pensées vagabonder un moment, la tête appuyée sur le mât, le regard dans le vague, fixant le ciel sans le voir. Plus cela allait, et plus il se sentait proche de Shakra. Il en venait à douter de lui, et se sentait un peu perdu. Lui qui ne pensait, à la base, ressentir pour elle qu'une affection certaine, n'en était plus si sûr... C'était plus fort que ça, mais il n'arrivait pas encore à déterminer à quel point. Il poussa un soupir. Le coeur était vraiment complexe... Lui qui avait simulé tant de fois l'amour pour le bien de ses missions, il était incapable de savoir quoi faire lorsque cela lui arrivait réellement.

Finalement, il se décida à redescendre de son perchoir, avec agilité. Il alla manger un morceau, et revint sur le pont plus tard, son épée sur l'épaule. D'un regard circulaire, il repéra la Capitaine, qui s'était levée plus tard que lui. Les malaises et nausées du début de grossesse semblaient la fatiguer pas mal. Ce ne serait pas une mauvaise idée de la faire bouger un peu, et ça lui ferait sans doute du bien au moral également.


" Bonjour Shakra. Bien dormi?

Il la gratifia d'un sourire enjoué, sachant qu'il y avait peu de chances qu'elle refuse la petite séance qu'il allait lui proposer sous peu. Presque malgré lui, il coula un petit regard sur ses formes, qui attestaient peu à peu de son état. Quelque part, cela lui inonda le coeur de fierté, il en ignorait la raison, mais c'était ainsi. Tapotant d'une main le plat de son épée, il lui fit un clin d'oeil.

- Dis, ça te tente un petit duel à l'épée, un entraînement? Tu vas t'encroûter et t'empâter, à rester inactive comme ça, sans parler des conséquences que ça a sur ton humeur. Je pense qu'un peu d'exercice te ferait le plus grand bien, et ça ne peut pas faire de mal au bébé, tant qu'on n'use pas de trop de... violence.

Il se mordit les lèvres, une petite pique lui étant venue, mais il hésitait à la faire. Il se contenta de fixer l'eau, pendant un moment, un sourire au coin des lèvres, et de suivre du regard le passage d'un groupe de dauphins qui venaient agilement frôler la coque du navire. Délicieuses créatures que celles-là... Finalement, il adopta un air à peu près sérieux, et la regarda bien en face.

- Tu sais, avec les formes que te donne ta grossesse... tu ressembles presque à une femme, en fait."

Démentant son sérieux précédent, il éclata de rire, et lui déposa un baiser sur la joue à la fois en guise d'excuse et de justification. Il s'attendait à une quelconque réplique acerbe, mais il l'aurait bien cherché, après tout. Et il espérait égayer considérablement sa journée avec ce qu'il venait de lui proposer, que Black désapprouverait sans doute considérablement. Ce qui rendait la chose d'autant plus intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Début d'une nouvelle vie [Privé Shakra Longwood]   Jeu 2 Juin - 15:31

Quelques semaines s'étaient écoulées depuis que le SeaHorse avait quitté le continent pour doucement revenir vers les terres Pirates. Pendant cette période, Shakra avait atteint son troisième mois de grossesse, sous la surveillance constante de ses deux hommes préférés, l'une moins envahissante que l'autre, certes, mais ce n'était pas pour autant qu'elle ne la remarquait pas. En effet, elle surprenait souvent Faust la couvant du regard l'air de rien, de l'endroit lointain où il se trouvait.

Au fil du temps ils s'étaient rapprochés, mais la jeune femme préférait ne pas se faire d'illusions. Si Faust était sincèrement gentil avec elle il ne paraissait pas plus troublé que ça de la côtoyer. Par ailleurs, s'ils passaient pas mal de temps ensemble dans la journée, chacun retournait dans sa cabine la nuit et c'était très bien comme ça, d'autant qu'aux sentiments de la jeune femme se mêlaient par moments des envies plus charnelles, qu'elle savait propres à sa grossesse. Ainsi, le moindre geste un peu trop affectueux dans un "mauvais" moment la mettait dans tous ses états.

Elle arrivait cependant à faire avec et à ne pas trop le montrer, bien qu'évidemment cela porte grandement sur son humeur. Sans oublier le fait que Black était constamment à lui donner des conseils incompatibles avec sa nature, tels que se reposer, ne pas tenter d'abordage trop risqué, s'allonger, ne pas grimper à la vigie, dormir... Autant dire qu'elle était aussi agréable avec son équipage qu'un maelström l'était pour un navire.

Lorsqu'elle s'éveilla ce matin-là, elle entendit tout le monde déjà au travail dehors. Un coup d’œil par la fenêtre, et elle constata qu'il était déjà pas loin de dix heures. Elle s'assit sur le bord de son lit en grommelant contre la fatigue, attendant de voir si les nausées lui montaient ou non. A l'évidence, pour cette fois, elles la laisseraient tranquille. La journée ne commençait pas trop mal.

Elle se leva doucement pour faire sa toilette, repensant non sans une certaine amertume au le fait qu'elle avait commencé à prendre un peu de ventre. Non pas que le changement physique en lui même la dérange, plutôt qu'elle anticipait déjà le moment où elle serait tellement gonflée qu'elle ne pourrait même plus se lever sans déployer des trésors d'énergie et de volonté. Mais bon, il le faudrait bien.

Finalement, elle sortit sur le pont, aussitôt abordée par Black qui la bombardait des questions du matins : "tu as bien dormi ?", "des nausées ce matin ?", "tu es sûre que tu ne te sens pas trop fatiguée ?", "tu veux t'asseoir ?". Les réponses étaient tout aussi éloquentes que l'auraient été celles d'un pigeon : un hochement de tête et vite, fuyons aussi loin que possible du parasite. Malgré tout encore peu réveillée, elle n'alla pas de suite chercher une occupation, et se contenta pour le moment d'appuyer les coudes sur la rambarde latérale du bateau, et de poser la tête dans la paume de ses mains, le regard perdu dans l'immensité de l'océan.

Elle était en train de se dire qu'elle allait finir par mourir d'ennui quand Faust vint finalement à sa rencontre, son épée à la main. Allons bon, s'il comptait s'entraîner sur le pont, ça lui ferait au moins du spectacle. L'Éternel s'approcha d'elle avec son plus beau sourire.


- Bonjour Shakra. Bien dormi?

- 'Jour. Pas trop mal.

L'air un peu trop enthousiaste du jeune homme lui portait malgré elle sur les nerfs. Tout autant que la façon qu'il avait de scruter son corps qui changeait. Elle aussi aurait bien aimé se défouler, cogner quelques gredins avec son bâton jusqu'à ce que la cervelle en dégouline. Mais malheureusement elle tenait trop à ses hommes pour s'en servir d'un comme sac de sable. Et surtout, qui voudrait bien la laisser combattre dans son état ?

- Dis, ça te tente un petit duel à l'épée, un entraînement? Tu vas t'encroûter et t'empâter, à rester inactive comme ça, sans parler des conséquences que ça a sur ton humeur. Je pense qu'un peu d'exercice te ferait le plus grand bien, et ça ne peut pas faire de mal au bébé, tant qu'on n'use pas de trop de... violence.

C'est à cet instant que Shakra sut qu'elle aimerait Faust à jamais et pour toujours. Enfin quelqu'un qui la comprenait, c'était pas trop tôt ! Black était bien gentil à être aussi investi et attentionné, mais bon sang, un peu d'action ne lui ferait que du bien ! Elle allait accepter la proposition avec une infinie gratitude quand...

- Tu sais, avec les formes que te donne ta grossesse... tu ressembles presque à une femme, en fait.

C'est à cet instant que Shakra sut qu'elle détesterait Faust pour toujours et à jamais. Elle se tourna face à lui avec un air de défi tandis qu'il riait de bon cœur, pour finalement l'embrasser sur la joue, pensant certainement que cela lui suffirait pour être pardonné. La Pirate prit alors la direction de ses quartiers en lui donnant un léger coup de poing dans le ventre au passage, pas violent, juste histoire de lui rappeler qui était le Capitaine à bord.

- Très bien, Maître Faust, j'accepte votre défi. Je sais d'ores et déjà que je n'ai aucune chance de gagner contre toi, mais j'espère que tu vas au moins regretter ce que tu viens de dire. Je ne me retiendrais pas.

Elle disparu ensuite dans la cabine, et reparu une épée à la main. Ce n'était pas son arme de prédilection, mais elle savait la manier. De plus, Faust ne se donnerait de manière certaine pas à fond, ce pourquoi il ne valait mieux pas qu'elle sorte son bâton sous peine de blesser son adversaire. Ignorant le regard désapprobateur de son second, elle se mit en garde face à l’Éternel.

- Quand tu es prêt, on peut y aller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Début d'une nouvelle vie [Privé Shakra Longwood]   Jeu 2 Juin - 15:56

" Très bien, Maître Faust, j'accepte votre défi. Je sais d'ores et déjà que je n'ai aucune chance de gagner contre toi, mais j'espère que tu vas au moins regretter ce que tu viens de dire. Je ne me retiendrais pas.

Faust encaissa de bon coeur le coup de poing qu'elle lui allongea en réponse à sa pique, et la regarda s'éloigner alors qu'elle allait sans doute chercher une arme pour s'entraîner. Il garda son épée au fourreau, sur son épaule, négligemment, quand Black se rapprocha d'un pas raide, un reproche brûlant au fond des yeux, et sans doute un balai dans le c...


- Tu as l'intention de la tuer ou de lui faire perdre le bébé, dis-moi?

- Ni l'un ni l'autre. Je tiens à elle et à notre enfant, crois-moi ou pas. Mais un accouchement est éprouvant. Comment est-ce que tu crois qu'elle va s'en sortir, quand le moment sera venu, si elle a perdu du muscle? Elle va faire de la graisse et perdre en forme, à rester à ne rien faire comme tu n'arrêtes pas de lui dire. En plus, elle a horreur de ça.

- Horreur ou pas, t'auras l'air fin quand elle va faire une fausse couche.

L'Eternel poussa un grognement bas, et se retourna pour vriller son regard dans celui du second. Un regard plutôt menaçant, à vrai dire. Il fut un moment tenté de l'endormir, juste pour avoir la paix, mais il se contenta de le fixer ainsi jusqu'à ce que l'autre détourne les yeux et batte en retraite la queue entre les pattes, non sans force grommellements à son intention. Satisfait, il se retourna vers la jeune femme qui revenait.

Elle avait une épée à la main, et semblait décidée à lui faire payer sa remarque. Hum, ça commençait mal. Toujours garder son sang-froid, dans un combat, ne jamais se laisser submerger par ses émotions, quelles qu'elles soient. Il ne changea même pas de position alors qu'elle se mettait en garde à quelques pas de lui, attendant visiblement qu'il soit prêt à commencer.


- Quand tu es prêt, on peut y aller...

Il haussa simplement les sourcils, tenant toujours son épée sur son épaule, et n'ayant pas l'air de vouloir s'y mettre. Et pourtant, son action fut fulgurante. En un clin d'oeil, il était passé outre la garde de la Pirate, et s'était placé dans son dos. A présent, il tenait la lame de sa dague contre sa gorge, l'immobilisant de son autre bras qui tenait toujours son épée. Il entendit Black pousser un cri de surprise et un juron sonore. La confiance régnait, vraiment...

- Tu es morte. Règle numéro un, être toujours prêt.

Il la relâcha, et regagna sa place après cette petite démonstration de ses compétences. Il était totalement concentré à présent, et se mit en place lui aussi, dans une posture assez relâchée. Il avait posé son fourreau dans un coin, et son épée renvoyait les rayons du soleil qui tombaient dessus, alors qu'elle était pointée vers la jeune femme.

- Voyons voir... Si on commençait déjà par voir ce que tu vaux?

Il passa à l'attaque, sans pousser dans son niveau. Quelque chose d'assez grossier et basique. Après tout, il ne devait pas l'épuiser inutilement non plus. Il allait falloir doser l'effort pour qu'elle n'en fasse pas trop. Ils échangèrent ainsi des coups pendant un bon moment, alternant attaques et défenses, feintes et esquives, ce pour quoi l'Eternel était particulièrement doué. Il ne la fatigua pas trop, mais put au moins se faire une idée de ce qu'elle valait.

- Pas mal, mais ça reste assez... grossier. Comment dire... tu manques peut-être un peu de souplesse et de fluidité. Essaye de faire comme ça.

Il lui montra un ou deux mouvements, d'abord au ralenti, puis à vitesse normale. Il avait un style de combat très vif et léger, fidèle à sa formation, et cela permettait souvent de tuer beaucoup d'adversaires en évitant le maximum de blessures. Il termina en lui montrant une petite botte qu'il avait élaborée lui-même, qui lui permettait de crocheter l'épée de l'adversaire avec la garde de la sienne, puis de la lui arracher des mains, la faisant s'envoler au dessus de leurs têtes avant de la rattraper de sa main libre.

- Tu te penses capable d'y arriver?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Début d'une nouvelle vie [Privé Shakra Longwood]   Jeu 2 Juin - 16:55

Nullement impressionnée par la démonstration de Faust, Shakra ne se démonta pas, mais se promis de néanmoins suivre son conseil. Par ailleurs, de voir l'expression de Black quand l’Éternel l'avait coincée l'avait tellement amusée qu'elle aurait bien voulu qu'il refasse une manœuvre similaire, mais il se contenta de tester les capacités de la jeune femme à manier une épée. Naturellement, elles n'étaient pas grandioses, mais elle pouvait se féliciter d'avoir de bons réflexes.

- Pas mal, mais ça reste assez... grossier. Comment dire... tu manques peut-être un peu de souplesse et de fluidité. Essaye de faire comme ça.

Attentive aux instructions de son professeur improvisé, la Pirate s'appliqua à reproduire au mieux les gestes qu'il lui montrait, non sans grogner par moments qu'elle regrettait son bon vieux bout de bois. Mais cela constituait un bon entraînement. Si au cours d'un vrai combat elle se trouvait désarmée de son arme fétiche, elle n'aurait plus qu'à ramasser une épée qui traîne et à aérer les boyaux de l'importun. Faust termina son petit cours par un mouvement qu'elle n'avait jamais vu, probablement inventé, destiné à désarmer l'adversaire. Concentrée, elle le regarda lui montrer le geste avant de l'inviter à essayer de le reproduire.

- Tu te penses capable d'y arriver?

Shakra eut un petit sourire gêné. Elle commençait à fatiguer, et ne se sentait plus vraiment le cœur à s'entraîner. Car la grossesse la rendait également lunatique, pour le plus grand bonheur des occupants du navire.

- Non pas que je doute de mes capacités, mais je pense en avoir assez fait pour aujourd'hui, s'excusa-t-elle. En tout cas, je te remercie d'avoir lancé cette idée, ça m'a vraiment fait du bien.

Son sourire se fit alors reconnaissant. A présent défoulée, elle se sentait plus sereine, et l'envie qu'elle avait de frapper dans tout ce qui passait à sa portée l'avait quittée. Elle tendit l'épée à Black, lui demandant de bien vouloir la remettre à sa place, et s'étira avec un regard nostalgique vers la vigie. Il y avait un moment qu'elle n'y était pas montée.

- Si seulement Black n'avait pas le vertige, il pourrait m'accompagner là-haut.

La jeune femme avait soupiré ça pour elle même, n'ayant pas l'espoir d'y regrimper avant un bon moment. Elle y aurait bien été avec Faust, mais le sachant déjà sujet au mal de mer, elle ne savait pas comment il réagirait à cette hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Début d'une nouvelle vie [Privé Shakra Longwood]   Jeu 2 Juin - 17:15

Faust se demanda s'il n'avait pas un peu trop poussé quand il constata qu'elle avait l'air de fatiguer. Après tout, tout le monde n'avait pas passé la fin de son enfance et toute son adolescence à s'entraîner vingt heures par jour... Eh oui, pour devenir un Eternel, il fallait en baver. Il se contenta de la laisser souffler, car il n'avait pas l'intention de l'épuiser. Si elle se sentait fatiguée, ils arrêteraient là. Et il en eut la confirmation.

" Non pas que je doute de mes capacités, mais je pense en avoir assez fait pour aujourd'hui. En tout cas, je te remercie d'avoir lancé cette idée, ça m'a vraiment fait du bien.

- Je me suis dit que tu en avais besoin, tu as l'air tellement mal à ne rien faire... Tant que tu n'es pas trop encombrée par ta grossesse, et que ça ne te fatigue pas trop, on pourrait s'entraîner comme ça un peu tous les matins. J'aimerais t'apprendre à te défendre efficacement face à une agression, aussi, par des moyens plus... détournés d'un honnête combat à l'épée, si tu vois ce que je veux dire. Et j'aimerais en profiter pour perfectionner tes capacités de combat. On ira à ton rythme, ne t'en fais pas.


Il lui sourit, puis alla ranger son épée pendant qu'elle donnait la sienne à Black. En revenant, il la regarda s'étirer, un peu songeur. Il faudrait songer à lui acheter de nouveaux vêtements, quand ils feraient halte dans un port. Quelque chose d'ample, qui pourraient la suivre dans ses derniers mois de grossesse, quand elle ne pourrait plus rentrer dans ses vêtements actuels. Ce qui irait vite: d'ici un mois, un mois et demi au plus, elle ne pourrait plus fermer ses pantalons.

Captant son regard envieux en direction de la vigie, il songea qu'il avait vraiment bien deviné. Il pensait bien qu'un peu d'escalade lui ferait envie, et il n'allait pas la décourager, car il la comprenait. Lui aussi aimait cette sensation de ne pas avoir les pieds sur terre, ça donnait l'impression de voler, de voir le monde de haut. De plus, comme il n'avait plus trop le mal de mer, il pouvait l'accompagner sans crainte. Il se mettrait derrière elle, pour la sécuriser en cas de problème. Elle n'était pas à l'abri d'un vertige ou quelque chose du genre...

- Ca te tente, de monter à la vigie? Je l'ai déjà fait ce matin. Je t'accompagne, et je reste derrière toi au cas où tu aurais un problème. Je n'aimerais pas que tu tombes.

Il lui fit un clin d'oeil et l'invita galamment, d'une petite courbette qui n'était pas sans rappeler ses manières lorsqu'il infiltrait la noblesse, à commencer à grimper dans les haubans. Il savait que cela aussi lui ferait plaisir et la détendrait... et que Black allait en faire un malaise, en bas, à les voir grimper. Sérieusement, il était parfois... agaçant. Surtout avec ses remarques sur la grossesse de la jeune femme. Ce n'était pas lui le père, non?

Il grimpa avec aisance derrière la Pirate, attentif à tout malaise éventuel de sa part. Le vent venait faire voler leurs cheveux et caresser leur visage pendant l'ascension, et les cordes bougeaient un peu. Faust avait néanmoins escaladé des endroits bien plus complexes que cela... Il ne leur fallut pas longtemps pour parvenir à la vigie, avec la force de l'habitude. Le jeune homme s'assit dans le nid-de-pie, tranquillement, afin d'observer les alentours.


- Je me doutais bien que tu en mourais d'envie..."

Il se contenta d'un sourire, et de l'observer. Il la trouva franchement belle, avec le vent qui lui ébouriffait les cheveux. Plus cela allait, et plus il se sentait... dépendant. Pour quelqu'un qui avait l'indépendance et le besoin de liberté dans le sang, c'était une constatation étrange. Il avait toujours envie de l'avoir près de lui, de la voir, de la toucher. Il sentait un besoin oppressant de la protéger et de la rendre heureuse, et il s'y activait de son mieux, en essayant de ne pas l'étouffer comme le faisait Black. Par ailleurs, il surveillait avec un véritable oeil d'aigle le moindre mouvement que les hommes du navire avaient à l'encontre de leur capitaine, second compris. Par instinct, il se méfiait de chacun d'eux, et malheur à celui qui oserait lui faire du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Début d'une nouvelle vie [Privé Shakra Longwood]   Jeu 2 Juin - 18:39

Shakra commençait à se résigner à l'idée de rentrer s'allonger et s'ennuyer, quand elle vit que Faust revenait vers elle, semblant avoir remarqué qu'elle louchait vers le haut du mât. S'apprêtant à se faire rappeler à l'ordre, elle préparait déjà une réponse aussi glacée que le sommet de la chaîne Hiffy.

- Ça te tente, de monter à la vigie? Je l'ai déjà fait ce matin. Je t'accompagne, et je reste derrière toi au cas où tu aurais un problème. Je n'aimerais pas que tu tombes.

- Oui je sais, je ne devrais même pas y pens... Oh, vraiment ? Tu ferais ça ?

Décidément, il lui réservait bien des surprises, aujourd'hui. Elle pouffa de rire quand il se courba pour l'inviter à passer devant, mimant à la perfection nombre de jeunes coqs qui l'avaient courtisée lorsqu'elle vivait encore dans ce milieu, à l'exception près qu'il était bien plus charmant et désintéressé que tous ces mufles réunis.

C'est avec entrain et sa souplesse habituelle qu'elle s'agrippa aux cordages et commença à grimper, suivie de près par l’Éternel. La caresse du vent sur son visage acheva de la détendre et de lui rendre le sentiment de liberté qu'elle avait perdu en apprenant qu'elle était enceinte. Un jour, elle emmènerait son fils, ou sa fille, là-haut avec elle, et elle lui montrerait le monde du haut de la vigie. Elle lui apprendrait à lire et à se battre comme un vrai Pirate ! Et Faust l'y aiderait, en supposant qu'elle arrive à vivre avec lui sans savoir quels étaient ses vrais sentiments envers elle... Bah, pour le moment, elle n'avait pas envie de se casser la tête, simplement de profiter.

Une fois en haut, elle alla directement s'appuyer sur la barrière de bois sécurisant la vigie, tournée dans la direction vers laquelle avançait le navire, savourant toute la force du vent qui ne tarda pas à l'ébouriffer. Elle se tourna vers Faust, qui s'était assis derrière elle et lui souriait.


- Je me doutais bien que tu en mourais d'envie...

- Et c'est peu dire. J'avais l'habitude de monter presque chaque jour, avant que l'on apprenne ma grossesse. Black est bien gentil de s'inquiéter, mais il ne s'imagine même pas à quel point ça me manque.

Elle lui offrit un sourire plein de gratitude, puis se remit face au vent. Et si elle lui demandait maintenant ? Elle serait au moins fixée... Mais, s'il ne l'aimait pas, comment allait-elle s'en remettre ? Il prendrait soin d'elle et du bébé, c'était certain, mais qu'en serait-il d'elle ? Combien de temps mettrait-elle à guérir d'une telle blessure au cœur ? Tant de question qui lui prenaient la tête... Il n'y avait donc pas moyen qu'elle fasse les choses comme tout le monde. Rester vivre au manoir avec tonton et tomber amoureuse d'un garçon normal, faire des enfants avec lui sobre et mener une vie normale. Mais non voyons, c'était tellement plus drôle de s'éprendre d'un Éternel paria, et de tomber enceinte ivre sur un bateau Pirate. Elle riait de sa propre plaisanterie lorsqu'elle entendit un juron et des pas précipités jusqu'au pied du mât auxquels elle associa sans mal son second.

- Par les dieux et tous les monstres des mers, Shakra, qu'est-ce que tu fais là-haut ?

La jeune femme eut un sourire narquois. Il était trop effrayé par la hauteur pour venir la déloger d'ici, autrement dit, elle était tranquille. Il devrait attendre qu'elle se décide à descendre.

- Je prends l'air, mon cher.

- Mais, tu n'es pas sérieuse ? Et si tu tombais ?

- Faust est avec moi, ne t'inquiète pas, maman.

Elle éclata de rire en voyant de haut son second grogner, notamment des critiques à propos de Faust, et se mettre à faire les cent pas sur le pont. Elle laissa de côté ses interrogations, pour le moment, elle aurait bien une occasion, plus tard. Encore assez loin dans le ciel, des nuages de pluie s'avançaient, mais ils ne donneraient pas de tempête. Elle irait se reposer à se moment-là. En attendant, elle était bien déterminée à rester perchée dans son nid-de-pie, ne serait-ce que pour faire enrager un peu plus Black.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Début d'une nouvelle vie [Privé Shakra Longwood]   Jeu 2 Juin - 19:56

Faust écouta Shakra répondre à son second, qui s'inquiétait comme à son habitude. Avec un grand sourire, il l'entendit l'envoyer promener. Il ne l'avait pas volé... Il était heureux de la voir tellement épanouie, perchée là en haut. Elle lui faisait penser à un oiseau marin, tant elle avait l'air bien comme ça. Son regard parcourut un moment ses formes, et finalement, il lui posa délicatement les mains sur les hanches.

" Qu'est-ce qu'il peut être énervant quand il s'y met... C'est notre bébé, pas le sien.

Il l'attira doucement sur ses genoux. La serrant doucement dans ses bras, il passa la main sur son bas ventre. Le bébé était encore bien trop petit pour que ça se voie distinctement, ou pour espérer le sentir, mais ça viendrait. Rien que le fait que les formes de la jeune femme soient en train de changer l'enthousiasmait. Il savourait chaque instant, au final.

- Tu sais, la prochaine fois qu'on s'arrête dans un port, il va falloir qu'on te prenne de nouveaux vêtements. Bientôt, tu ne rentreras plus dans ceux là.

Il la relâcha, n'ayant pas pour but de la coincer non plus. Mais il se sentait tellement... dépendant de ce genre de petits gestes. Il avait souvent envie de lui montrer son affection... et de plus en plus. Il regarda un instant l'activité sur le pont en bas. Cela lui faisait un drôle d'effet de se retrouver à ne rien faire, alors que tout le monde travaillait autour de lui. Il n'avait pas pour habitude d'être un privilégié, en fait...

- Je n'ai pas envie que tu te sentes prisonnière de ta grossesse... Mais essaie de faire attention à toi quand même, d'accord? Je n'ai pas envie qu'il t'arrive quelque chose, à toi ou au bébé.

Il la regarda avec sincérité. Il ne voulait pas tomber dans les travers du comportement de Black, mais il voulait quand même qu'elle sache qu'il voulait qu'elle soie prudente. Il s'inquiétait quand même un peu, même si tout avait l'air de bien se passer pour elle. Elle restait prudente... mais il voulait être sûr. Il lui fit un petit sourire, à moitié désolé de lui dire ça. Il ne voulait pas l'embêter avec ça, après tout.

- Combien de temps est-ce qu'on va rester perchés ici?

Il s'installa en croisant ses bras derrière sa tête et en fermant les yeux. Il était à l'aise, tranquille, et se sentait vraiment bien ici. Ils pouvaient parler sans que personne ne vienne les interrompre... ou les espionner. C'était terriblement agréable de ne pas sentir dans son dos le regard réprobateur ou amer du second. Un peu d'intimité... Ca faisait du bien. Puisqu'ils dormaient séparément, ils n'étaient pas souvent seuls à l'abri des oreilles indiscrètes, en réalité...

- Je me sens bien ici, pas toi?"

Il ouvrit un oeil pour la regarder. Les joies de la mer, c'était pas mal, en fait. A partir du moment qu'il n'avait pas le mal de mer. Il jeta un regard réprobateur aux nuages de pluie qui se profilaient à l'horizon. Lui qui détestait la pluie... Au moins, ils tâcheraient de descendre avant que le mauvais temps n'arrive. Il priait les dieux pour que ce ne soit pas une tempête: son remède ne ferait sans doute pas effet contre son mal dans une mer démontée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Début d'une nouvelle vie [Privé Shakra Longwood]   Jeu 2 Juin - 21:21

- Qu'est-ce qu'il peut être énervant quand il s'y met... C'est notre bébé, pas le sien.

Shakra ricana en guise d'approbation, puis recula légèrement pour ne plus avoir un Black mourant d'inquiétude dans son champ de vision, préférant aller s'adosser au mât pour regarder la mer s'étendre devant elle. Elle sursauta quand elle sentit Faust lui poser les mains sur les hanches et la tirer vers lui pour l'asseoir sur ses genoux, puis caresser doucement le bas de son ventre qui avait commencé à s'étoffer. Elle tâcha de ne pas trop se raidir, mais ne put faire autrement que de sentir son teint s'empourprer légèrement.

Elle n'aimait pas quand il avait ce genre de gestes, cela ne faisait qu'attiser les envies qu'elle refoulait par peur de se faire du mal après les avoir assouvies. Elle ne voulait pas y céder, car si Faust acceptait de coucher avec elle juste pour lui faire plaisir et non par amour, ça ne rimerait à rien. Voilà qu'elle se trouvait sujette à un nouveau blocage, quel bonheur. D'un autre côté, est-ce que ce geste cachait quelque chose ? La Pirate n'eut pas le temps d'y réfléchir, comme Faust aborda un sujet relativement éloigné de ce à quoi elle pensait.


- Tu sais, la prochaine fois qu'on s'arrête dans un port, il va falloir qu'on te prenne de nouveaux vêtements. Bientôt, tu ne rentreras plus dans ceux là.

- Mouais...

Sur ces mots, il la relâcha. Elle s'empressa de se relever, faisant son possible pour ne pas paraître trop distante envers lui. Elle ne voulait pas le vexer non plus. Par ailleurs, il n'avait pas tort, car d'ici quelques semaines elle pourrait dire au revoir à ses pantalons. Shakra se massa le front d'une main, levant les yeux vers les nuages qui, finalement, approchaient plus vite que prévu. Il allait bientôt falloir redescendre, sous peine d'être trempés.

- Je n'ai pas envie que tu te sentes prisonnière de ta grossesse... Mais essaie de faire attention à toi quand même, d'accord? Je n'ai pas envie qu'il t'arrive quelque chose, à toi ou au bébé.

- Mouaiiis...

Bien charmante déclaration que celle-ci. Bien évidemment, qu'elle ferait attention. Même si elle n'en voulait pas à sa mère d'avoir choisi de l'éloigner du monde des Pirates, elle ne souhaitait néanmoins pas passer à côté de sa propre maternité. Elle se tourna vers Faust qui lui souriait, avec l'air de s'excuser d'avoir dit ça.

- Combien de temps est-ce qu'on va rester perchés ici?

Shakra ne répondit pas tout de suite, encore perdue dans ses pensées. Il faudrait qu'elle parvienne à mettre le grappin sur son géniteur, un de ces jours. S'il était encore en vie. D'après ce qu'avait dit sa mère à Cyrion, il pouvait s'agir de trois hommes différents. Elle avait noté les noms quelque part, mais ne s'en rappelait plus, à dire vrai. Son seul père à ses yeux était l'homme qui l'avait élevé. Si par chance elle retrouvait un jour celui qui avait participé à sa conception, ce ne serait que pour attester de la ressemblance. Une nouvelle phrase de l’Éternel vint la tirer des ses réflexions.

- Je me sens bien ici, pas toi?

- Ouais, beaucoup mieux qu'en bas avec l'autre stressé en tout cas. Par contre, pour répondre à ta première question, on va devoir descendre assez vite, il va pleuvoir sous peu.

Ils restèrent ensuite silencieux, le regard perdu dans le vague, ou dans les vagues, selon les moments, et redescendirent avec prudence sur le pont à peine une vingtaine de minutes plus tard, le ciel commençant à s'assombrir. De bien meilleure humeur, Shakra alla s'allonger dans sa cabine sans même que Black aie à le lui demander, assez fatiguée par l'exercice et les émotions de la journée. Une fois couchée sur son lit, la jeune femme posa la main sur son ventre, songeuse. Il allait en falloir encore du temps, avant qu'il n'arrive. Mais une chose était sûre, elle l'aimait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Début d'une nouvelle vie [Privé Shakra Longwood]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Début d'une nouvelle vie [Privé Shakra Longwood]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» étude pour la création d'une nouvelle salle d'escalade
» Appel d'offres : Peinture et nouvelle découpe pour les bus.
» Nouvelle configuration
» Bonne nouvelle!! Ontario/Quebec VTT
» Une nouvelle technique de pêche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic RPG 2.0 :: Terres Pirates :: Océan Oréus :: Pleine mer-
Sauter vers: