Magic RPG 2.0

Version 2.0 du forum Magic RPG, un monde fantasy revu et corrigé s'offre à vous pour de nouvelles aventures palpitantes!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Revenir entier... ou presque [Privé Damian Dozendhaar]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lou Dozendhaar
Humain
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 104
Age RPG : 22
En couple avec : Damian Dozendhaar

MessageSujet: Revenir entier... ou presque [Privé Damian Dozendhaar]   Dim 6 Nov - 12:00

Cela faisait déjà des jours que Damian était parti. Lou se faisait du souci pour lui jour après jour, mais livrée à elle-même, elle était obligée d'aller de l'avant. Le quotidien lui était devenu très difficile. Comme prévu, elle avait le plus grand mal du monde à entrer et sortir du bassin quand elle se lavait, mais elle se forçait à le faire... avec prudence. Cela lui prenait du temps, et était très laborieux. Et puis, il y avait tout le reste. En raison de son état, elle ne sortait pratiquement pas des appartements, où elle se trouvait terriblement seule.

Depuis que son époux était parti, son ventre avait encore grossi, si c'était possible, au point qu'elle finissait par se demander comment c'était possible pour elle de ne pas éclater. Elle était pratiquement parvenue au terme. Une petite semaine ou deux, et le bébé ne tarderait plus à arriver. Elle espérait de tout son coeur que son amant serait de retour avant, tant pour se rassurer que pour le plaisir qu'il en tirerait. Mais surtout, elle ne savait pas comment elle ferait, aveugle et sans lui, pour se débrouiller.

Ce jour-là, elle était partie pour une visite de routine à l'office des guérisseurs. Le trajet s'avéra fatiguant pour elle, et elle ne força pas son rythme de marche. Elle restait très préoccupée: la neige avait enfin commencé à tomber, mais en belles quantités, et elle espérait que cela ne gênerait pas Damian dans sa mission... ni dans son retour rapide. Elle soupira avant de frapper à la porte de l'office, et d'entrer. La guérisseuse qui s'occupait habituellement d'elle vint l'accueillir.


" Bonjour Lou. Dites-moi, c'est bien gros tout ça... Si on allait s'installer?

Elle l'aida à s'installer sur un lit pour qu'elle puisse l'ausculter, et elle lui dénuda doucement le ventre pour procéder à ses examens, et elle se mit à le tâter. Le bébé répondit à la manipulation par un coup assez fort. Le coeur de la future mère se serra lorsqu'elle pensa que son compagnon aurait été tout fou en sentant ça. Il lui manquait tellement... Elle avait hâte qu'il rentre, mais craignait que cela n'arrive jamais.

- Il cogne encore fort comme un taureau dites-moi... C'est bon signe.

- Pas comme un taureau. Comme un cheval.

Un petit étalon oui, déjà fort. Entendre ça l'avait rassurée. Au moins le petit lui semblait-il en forme, ce qui était toujours ça de pris. Le sentir cogner de temps à autres était un vrai réconfort dans sa solitude de ces derniers jours. Elle ferma les yeux pour se laisser manipuler en toute confiance. Elle ne put s'empêcher de poser une main sur sa bedaine pour la caresser. En l'absence de son père, le petit était le centre de son amour.

- Comment vous sentez-vous? Tout va bien ces derniers temps?

- Eh bien, je suis très fatiguée, et de plus en plus... Il pèse lourd, et ça me tire terriblement dans le dos. C'est couchée que je me sens le mieux.


- C'est normal, il ne va pas tarder à venir. Il prend de la place maintenant. Il sera grand et fort, ne vous en faites pas, je le sens bien là. Il faut que vous vous reposiez, et que vous continuiez à bien manger.

La guérisseuse se mit à masser doucement le ventre de la jeune femme avec des huiles essentielles, ce qui fut véritablement délicieux. Elle se sentait prête à s'endormir, détendue au point d'en oublier l'espace d'un instant ses soucis. Comme à son habitude, le bébé se mit à gigoter autant qu'il lui était encore possible. Il avait l'air de vraiment aimer ce genre de manipulation.

La guérisseuse s'arrêta quand sa patiente somnolait à moitié, pour aller accueillir de nouveaux arrivants. Et malgré sa semi torpeur, la jeune aveugle reconnut la voix de celui qui parlait. Elle sursauta en reconnaissant Jake, et malgré son état, elle se releva rapidement... ou du moins autant qu'elle le pouvait. Elle se rhabilla correctement, mais n'eut pas besoin d'aller le chercher, car il vint à elle. Elle ouvrit la bouche pour le questionner alors qu'il posait la main sur son bras, mais il la devança.


- Lou... Nous avons gagné, les Démons sont partis, mais... Damian est blessé, c'est assez sérieux...

Son coeur se serra en entendant cela. Au moins n'était-il pas... Mais l'angoisse qui avait commencé à la saisir s'accentua terriblement. Elle ne répondit pas tout de suite, et déglutit. Elle chercha la main de Jake pour la prendre dans la sienne. Elle ne savait pas exactement ce qu'elle allait faire, mais elle voulait aller auprès de son époux, c'était certain.

- Ramène-moi auprès de lui, Jake. S'il te plaît."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damian Dozendhaar
Administratice : Métamage
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 96
Age RPG : 21 ans
En couple avec : Lou Aenor

MessageSujet: Re: Revenir entier... ou presque [Privé Damian Dozendhaar]   Dim 6 Nov - 22:57

Damian reprit conscience après ce qui lui parut à la fois des jours et une seconde de sommeil profond. Il lui avait semblé entendre la voix de Lou. Mais c'était impossible, à moins d'être rentré au château. Cela dit, n'avait-il pas entendu Jake s'adresser à elle, plus tôt ? Il n'en savait plus rien, tout était confus dans son esprit. Il ne savait même plus pourquoi il se sentait aussi mal. Il amorça un mouvement qui le fit grogner de douleur, son flanc droit le lançant terriblement.

- Lou... Tu es là... ?

Le Métamage avait du déployer de gros efforts pour simplement murmurer ces quelques mots, et ce fut tout aussi difficile pour lui d'entrouvrir les yeux. Il ne distingua que la lumière de la pièce dans un premier temps, puis des formes vagues. En plus d'avoir mal au flanc, il se sentait terriblement faible. Combien de temps était-il resté inconscient ? Encore une question sans réponse. Soudain, il entendit des bruits de pas, dont le son indiquait qu'on s'approchait de lui. Le regard encore voilé, il leva un bras autant qu'il le pouvait sans souffrir le martyre.

- Oh, Dam', tu es réveillé ! Tout va bien, nous sommes au château, et je connais quelqu'un qui a très envie de te voir...

Sur ces mots, il sentit qu'on posait une main sur la sienne, une main à la peau douce, dont il connaissait mieux que personne la propriétaire... Doucement, il la pressa dans la sienne, la gorge un peu serrée. Il ne se rappelait plus ce qui s'était passé pour qu'il se trouve dans cet état, mais s'il y avait une chose qu'il n'avait pas oubliée, c'est que sa femme lui avait atrocement manqué. Peu à peu, il parvint à y voir plus nettement, et le visage inquiet de la jeune aveugle se dessina à ses côtés. Doucement, il relâcha sa main et vint poser la sienne sur son ventre tout rond.

- Oh mon amour... C'est bon de te revoir. Est-ce que tout va bien ? Et le bébé ?

- Pff, alors ça c'est la meilleure. Dans l'état où tu es, c'est encore d'elle que tu te préoccupes ?

- Eh bien... Jake, je ne me rappelle rien, qu'est-ce qui s'est passé ?

La dernière chose dont il se souvenait encore, c'est d'avoir éliminé un démon dans le dos de ce Métamage aux cheveux gris... et après ? Il avait senti quelque chose lui percer le flanc... une lance ! Alors que la scène lui revenait à l'esprit, bien mauvais souvenir, il portait sa main à sa plaie avec une grimace. L'arme avait été retirée. Une bonne chose. Mais ça n’annihilait pas totalement les risques d'infection.

- Je me souviens... De la lance. Mais après ?

- Je me suis chargé du démon qui t'as fait ça, et nous t'avons ramassé, avec d'autres Métamages. On s'est demandé un moment quoi faire, sachant que, retirer l'arme équivalait à une hémorragie, et la laisser, c'était l'infection et donc, la mort assurée sachant le trajet qu'on avait à faire. On l'a donc enlevée, et ensuite, nous avons prit le chemin du retour avant le reste du groupe, aussi vite que possible. On faisait ce qu'on pouvait, mais tu perdais tellement de sang...

- Et d'ailleurs, il serait temps que vous me laissiez m'occuper de ça si vous voulez le garder encore en vie. Allez, de l'air !

La guérisseuse venait de faire irruption dans le coin de l'office où on avait installé Damian, les bras chargés de matériel qu'elle posa sur une table à côté du lit. Jake poussa un soupir et donna une très légère tape sur l'épaule de son ami pour l'encourager avant de s'en aller. Le jeune homme le remercia d'un petit sourire, et retint le bras de sa compagne avant qu'elle ne fasse de même que son camarade. Il tira légèrement dessus pour inviter Lou à se pencher sur lui.

- Embrasse-moi...

- Ser, gronda la guérisseuse alors que Damian savourait la douce caresse des mains de Lou sur son visage, puis de leurs lèvres jointes. Je peux comprendre que vous soyez contents de vous retrouver, mais pour l'heure, je dois vous soigner. Je le ferais ramener chez vous lorsqu'on aura pansé correctement cette plaie.

Le Métamage eut un petit rire, qui se changea bien vite en grognement de douleur quand il lui tira violemment sur le flanc, et laissa Lou partir pour se laisser soigner. Ce qui fut loin d'être une partie de plaisir. Pour commencer, on nettoya la blessure, avant de l'inonder d'un liquide désinfectant, au cas où, qui donna au jeune homme l'impression de brûler de l'intérieur. Ensuite, il fallut cautériser, recoudre et, pour finir, recouvrir d'onguents et de bandages.

Au terme de cette séance de torture, de laquelle Damian sorti encore plus épuisé qu'avant, on le porta jusqu'à ses appartements sur un brancard, et, finalement, on l'installa sur son lit, tout en donnant quelques recommandations à son épouse. Un guérisseur ou une guérisseuse viendrait chaque jour pour changer les pansements, et s'assurer de l'état de la plaie. Du reste, il ne devait faire aucun effort, et surtout n'essayer de se lever seul sous aucun prétexte. Et encore moins tenter de se transformer. La seule chose positive que retint l'étalon, était que Lou était tout à fait invitée, dans la mesure où sa grossesse le permettait, à s'occuper de lui et à l'aider à se laver...

Quand on les laissa enfin tranquilles, Damian ferma les yeux un instant et poussa un profond soupir. Il était soulagé d'être rentré, même si, la guérisseuse l'avait dit, il n'était pas encore tout à fait tiré d'affaire. Il faudrait être très vigilants, et veiller à ce qu'un faux mouvement ne rouvre pas la plaie, ou pire, à ce qu'une infection ne démarre pas... Tout doucement, il attira Lou, assise sur le bord du lit, pour qu'elle vienne s'allonger auprès de lui. Il poussa un soupir de contentement en posant une main sur le ventre tout gonflé de la future mère, et sourit largement en sentant son enfant cogner contre.


- J'ai eu tellement peur de ne jamais te revoir...

_________________
You give me something that I can believe in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Dozendhaar
Humain
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 104
Age RPG : 22
En couple avec : Damian Dozendhaar

MessageSujet: Re: Revenir entier... ou presque [Privé Damian Dozendhaar]   Dim 6 Nov - 23:32

Lou se laissa mener par Jake au chevet de son homme, d'un pas lourd et lent. Malgré les bons soins de la guérisseuse, elle sentit déjà son dos se remettre à la tirer douloureusement. Mais elle n'en avait actuellement rien à faire. La gorge et la poitrine serrées par l'angoisse, elle avait la sensation d'étouffer. Au moins était-il revenu, mais... dans quel état? Son ami avait dit que c'était grave, et si jamais elle le perdait... Elle ne s'en remettrait pas, avec ou sans le bébé, elle le savait.

Jake la mit face au lit où on avait installé le blessé, et elle posa son bâton près d'elle pour se mettre à tâtonner des deux mains devant elle. Elle les sentait trembler terriblement, mais elle trouva bien vite le corps de son compagnon. Elle ne le toucha que très légèrement, délicatement, à peine un effleurement, pour ne pas risquer de lui faire mal. La gorge nouée, elle n'osa pas demander ce qu'il avait, et elle se contenta donc de parcourir son corps de sa main libre quand il lui saisit l'autre.


" Je suis là Damian. Je... Tout ira bien.

- Oh mon amour... C'est bon de te revoir. Est-ce que tout va bien ? Et le bébé ?

- Nous ça va. Mais toi...

Elle se mordit la lèvre inférieure et se tut, car Jake avait pris la parole. Elle se contenta d'écouter ce qu'il racontait, ce qui lui permit de savoir ce qu'il s'était passé, tout en explorant le corps de Damian. Ce dernier avait posé sa main sur son ventre gonflé, et elle le laissa volontiers faire. Elle finit par effleurer la fameuse blessure du bout des doigts, et elle la comprit rapidement comme assez sérieuse. Elle sentit une peur glacée la saisir, coulant en elle comme un métal froid, comme si elle l'avait avalée. La guérisseuse qui s'était occupée d'elle les interrompit toutefois.

- Et d'ailleurs, il serait temps que vous me laissiez m'occuper de ça si vous voulez le garder encore en vie. Allez, de l'air !

- Embrasse-moi...

Les paroles de la guérisseuse n'étaient vraiment pas pour rassurer la future mère, mais elle ne put résister à la demande de son époux quand il lui réclama un baiser. Elle aussi avait terriblement souffert de manque pendant son absence. Elle trouva ses lèvres et l'embrassa avec amour, savourant l'instant malgré tout, en évitant de lui montrer dans le même temps à quel point elle avait peur.

- Ser. Je peux comprendre que vous soyez contents de vous retrouver, mais pour l'heure, je dois vous soigner. Je le ferais ramener chez vous lorsqu'on aura pansé correctement cette plaie.

Lou se retira pour laisser la femme soigner son compagnon, et Jake la prit par le bras pour l'aider à marcher. Elle se sentait malade d'angoisse, à un point tel qu'elle n'était même pas capable de laisser couler ses larmes pour se soulager un peu de toute cette tension. Avant même qu'ils aient quitté l'office, elle sentit une douleur vive lui transpercer le ventre, et elle y porta les mains avec un gémissement.

- Lou? Qu'est-ce qui ne va pas?


- Je ne sais pas... Mon ventre, le bébé...

Elle avait entendu une légère peur dans la voix du Métamage. Elle était presque pliée en deux, le souffle un peu court. Une seconde douleur succéda à la première. Elle ne savait pas ce qu'il se passait, mais cela commençait à lui faire peur. Le jeune homme l'aida à s'asseoir dans un fauteuil posé là, et une guérisseuse plus jeune que l'autre vint en renfort. La future mère sentait que son ventre était tout dur sous ses mains, au point qu'elle ne sentait plus du tout le bébé. La jeune guérisseuse entreprit quelques petits massages.

- Ce sont de petites contractions. Il faut vous calmer, respirez profondément. Ce n'est pas dangereux dans la mesure où vous parvenez à arrêter d'angoisser. Tout ira bien, on va soigner votre mari, et on vous le ramènera. Là, respirez...

Au bout de quelques instants, cela se calma en effet. Et comme pour la rassurer, le petit donna un coup léger, comme timide. Restait qu'elle continuait à ressentir un terrible malaise. Quand elle se sentit mieux, Jake l'escorta jusqu'à ses appartements, et resta un peu avec elle, jusqu'à ce que ses obligations l'appellent auprès de ses supérieurs. Elle put donc rester seule avec son bébé et son angoisse, blottie sur le divan, sous une épaisse couverture, devant la cheminée.

Des aides des guérisseurs, accompagnés par la guérisseuse qui s'occupait de Lou, et par le doyen des guérisseurs, finirent par lui rapporter son époux sur un brancard, avant d'aller l'installer dans le lit matrimonial. La jeune femme eut droit à de nombreuses recommandations, au niveau de ce qu'il pouvait faire et ne pas faire, et de comment s'occuper de lui, le ménager. Quelqu'un passerait tous les jours pour surveiller l'évolution de la blessure et pour lui administrer son traitement. Elle-même ne devait pas en faire trop, dans son état...

Et puis finalement, ils la laissèrent avec son compagnon. Elle alla s'asseoir prudemment de son côté du lit, tout au bord, fatiguée par toutes ces émotions, et le dos meurtri. Mais elle était tout de même contente que Damian soit rentré. Même s'il y avait encore des risques que tout cela dégénère, il était au moins en vie, et si tout allait bien, il se rétablirait. Il était un jeune homme en pleine santé, et il récupèrerait sans doute plus vite que la moyenne des gens, même s'il ne fallait pas s'attendre à le voir galoper comme un fou dès la semaine suivante... Quand il l'attira contre lui, elle se laissa faire, mais avec précautions. Il posa une main sur son ventre, et elle ferma les yeux.


- J'ai eu tellement peur de ne jamais te revoir...

- Et moi donc... Mais maintenant, il faut que tu guérisses, tu m'entends? Le bébé va bientôt venir...

Peut-être que pour chasser l'angoisse, c'était mieux de penser momentanément à autre chose. Lui raconter ce que la guérisseuse avait dit sur son état, pourquoi pas... Etait-ce utile de lui mentionner sa crise de panique qui avaient engendré des contractions? Elle ne voulait pas avoir de secret pour lui, mais est-ce qu'il ne serait pas dangereux de l'inquiéter? Mal à l'aise, elle se lança toutefois.

- J'ai été voir la guérisseuse, avant que tu n'arrives. Elle a dit que le bébé avait l'air en pleine forme, qu'il serait sans doute grand et fort, que tout allait bien. Je vais être très bientôt à terme, et il faut s'attendre à le voir naître n'importe quand... bientôt. Tout à l'heure, j'ai eu des... des contractions. L'angoisse, à ce qu'une autre guérisseuse m'a dit. Te savoir en danger, blessé, je... Mais c'est passé, tout va bien maintenant.

Restait qu'elle continuait à se poser des questions. Elle avait bien écouté ce qu'avait dit Jake, mais... Elle voulait savoir, savoir exactement ce qu'il s'était passé. Elle effleura le visage du blessé du bout des doigts, avant de l'embrasser tendrement, presque fébrilement, sur le menton, puis sur les lèvres. Elle devait poser cette question, pour éviter de continuer à se tourmenter avec tout ça. Elle posa une main sur son ventre. Mettre un bébé au monde quand des Démons rôdaient dehors... C'était une perspective peu rassurante.

- Damian... Comment ça s'est passé, cette mission? Comment est-ce que tu as été blessé? C'est grave, tu aurais pu... y rester. Je vais prendre soin de toi, je te le promets, mais... Les Démons sont morts, il n'y a plus de danger?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damian Dozendhaar
Administratice : Métamage
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 96
Age RPG : 21 ans
En couple avec : Lou Aenor

MessageSujet: Re: Revenir entier... ou presque [Privé Damian Dozendhaar]   Lun 7 Nov - 22:22

Damian laissait vagabonder ses pensées, les yeux fixés sur le plafond, caressant doucement la longue chevelure brune de Lou, laquelle venait de lui faire promettre de guérir. Il y comptait bien, c'est qu'il y avait un petit bout dans le ventre de son épouse dont il devrait s'occuper très bientôt, et pour cela, il faudrait qu'il tienne debout. Mais pour l'heure, il ne pouvait que rester sagement couché pour reprendre des forces et se remettre au plus vite.

Au bout d'un moment, il sentit Lou s'agiter un peu contre lui, et perçut par instinct sa nervosité. La connaissant à présent mieux que quiconque, il devina qu'elle voulait sûrement lui dire quelque chose, et il l'y encouragea en l'embrassant tendrement sur le front. De juste pouvoir la tenir ainsi dans ses bras, il se sentait déjà bien mieux, beaucoup plus détendu. Finalement, elle se lança, un peu timidement.


- J'ai été voir la guérisseuse, avant que tu n'arrives. Elle a dit que le bébé avait l'air en pleine forme, qu'il serait sans doute grand et fort, que tout allait bien. Je vais être très bientôt à terme, et il faut s'attendre à le voir naître n'importe quand... bientôt. Tout à l'heure, j'ai eu des... des contractions. L'angoisse, à ce qu'une autre guérisseuse m'a dit. Te savoir en danger, blessé, je... Mais c'est passé, tout va bien maintenant.

Dans un premier temps, les bonnes nouvelles concernant la bonne santé du bébé ravirent le futur père, qui avait reposé une main sur le ventre de Lou, qu'il caressait avec amour. Même s'il n'était pas au mieux de sa forme, il était heureux d'être rentré, et de ne pas avoir raté la naissance de son enfant. Puis, lorsqu'elle lui annonça qu'elle avait eut des contractions, apparemment provoquées par le souci qu'elle se faisait pour lui, il se redressa tout doucement, grimaçant quand sa blessure le tirailla, et prit délicatement la jeune femme dans ses bras, amenant sa tête contre son torse.

- Hé, là... Ne te fais pas tant de souci, ça va aller. Je vais faire très attention, promis.

Il ne manquerait plus qu'elle accouche un peu en avance par sa faute... Il posa le menton sur le sommet du crâne de la future mère, caressant amoureusement le dos de celle-ci. Elle se détacha doucement du Métamage pour lui effleurer le visage du bout des doigts, poser ses lèvres sur son menton, puis sur ses lèvres, qu'elle embrassa tendrement.

Cela fit frémir le jeune homme, qui eut soudainement envie d'elle. Il refoula bien évidemment cette sensation. Ni lui ni elle n'étaient en état pour ça, et mieux valait tirer une croix sur cette idée maintenant, étant donné qu'il devrait encore attendre que le corps de sa compagne se remette de l'accouchement pour espérer une étreinte. Et d'ailleurs, Lou aborda un sujet bien éloigné de ce genre de préoccupations.


- Damian... Comment ça s'est passé, cette mission ? Comment est-ce que tu as été blessé ? C'est grave, tu aurais pu... y rester. Je vais prendre soin de toi, je te le promets, mais... Les Démons sont morts, il n'y a plus de danger ?

L'intéressé fronça les sourcils, se remémorant la bataille. Tous les Démons avaient été tués, à sa connaissance. Il avait entendu d'autres Métamages en parler pendant qu'on s'occupait de sa blessure à l'office des guérisseurs. Eux aussi venaient faire panser leurs plaies, mais ce n'étaient que des blessures superficielles. Il se pencha sur Lou pour lui redonner un baiser, tout doucement pour ne pas rouvrir la plaie, qui, maintenant qu'elle était refroidie, le lançait aussi dans le dos. Puis il se réinstalla dos contre les oreillers en soupirant.

- Ce n'était pas très beau à voir. Ce sont des monstres, réellement, qui tuent et y prennent plaisir... Mais nous les avons tous éliminés, il n'y a pas à s'en faire. Et puis, des Démons aussi loin des Terres du Sud, ça n'arrive que très rarement. Ils ne devraient plus nous poser de problèmes avant un moment.

Il marqua une pause, ne sachant trop comment lui expliquer comment il avait été blessé. Il avait peur qu'elle angoisse encore, et que cela déclenche de nouvelles contractions. Par ailleurs, maintenant qu'il se souvenait de ce qui s'était passé, il en avait froid dans le dos. C'était loin d'être son souvenir le plus agréable, et c'était peu dire. Mais après tout, qui aime se faire transpercer par une lance ? Il chercha encore un petit instant ses mots avant de répondre. Elle avait tout de même le droit de savoir.

- Pour la blessure... J'ai vu un de ces Démons qui allait surprendre un de mes camarades alors qu'il combattait un de leurs meneurs, je l'ai donc abattu avant qu'il ne s'en prenne à lui. Et c'est là que... un autre de ces monstres a pris une lance qui était abandonnée là, et me l'a jetée. Et après ça il... il est venu et a tiré dessus, alors que je l'avais encore dans le flanc. C'est là que Jake est intervenu, et après ça, j'ai perdu connaissance.

Fort heureusement pour lui, la lance venait de son propre camp. Si elle avait été de fabrication démoniaque, elle aurait put être empoisonnée, ou ensorcelée, et dans ce cas, sa survie aurait été encore moins certaine. Il serra de nouveau sa femme tout contre lui. Le pire était passé, il était là maintenant, et s'il appliquait bien les recommandations des guérisseurs, il serait bientôt sur pied. Ses mains revinrent presque d'elles-mêmes caresser le ventre de Lou.

- Mais n'y pense plus, c'est fini maintenant, je vais guérir, et je pourrais m'occuper de toi comme avant. Et de notre enfant, aussi.

_________________
You give me something that I can believe in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Dozendhaar
Humain
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 104
Age RPG : 22
En couple avec : Damian Dozendhaar

MessageSujet: Re: Revenir entier... ou presque [Privé Damian Dozendhaar]   Mar 8 Nov - 17:20

Lou écouta attentivement la réponse qu'il lui donna. Elle ne pouvait évidemment que le croire sur parole, mais elle se doutait qu'il ne lui mentait pas pour la préserver. Elle avait besoin de savoir. A défaut de voir, elle devait compenser... Elle ne dit pas un mot pendant tout son récit, se contentant de frissonner quand il parla de sa blessure. Rien que de l'imaginer, elle sentit la nausée la prendre. Elle le sentit reposer ses mains sur son ventre.

" Mais n'y pense plus, c'est fini maintenant, je vais guérir, et je pourrais m'occuper de toi comme avant. Et de notre enfant, aussi.

- En attendant, c'est moi qui vais m'occuper de toi...

Elle se tut, et détourna un instant la tête. Elle aurait aimé lui faire promettre qu'il ne partirait plus jamais se mettre en danger de la sorte... mais à moins de déserter, c'était impossible, elle le savait. Surtout si la guerre s'intensifiait. Et si elle voulait que son bébé grandisse en sécurité, dans un monde débarrassé de ce genre de monstres, il fallait bien que des hommes partent se battre. Elle préférait juste, égoïstement, que ce ne soit pas son homme à elle...

Elle poussa un petit soupir en songeant que bien d'autres épouses, d'autres mères devaient en penser autant. Un certain nombre n'avait sans doute pas eu la chance de voir les êtres chers revenir du front. A choisir, elle aimait autant l'avoir comme ça, près d'elle, même blessé. Elle ferait tout ce qu'il faut pour qu'il aille mieux, et elle avait quelques bases en soins, ce qui aiderait sans doute un peu.


- Tu as vu, il a été sage. Il a attendu le retour de son papa, il n'est pas venu avant.

Elle se tourna à nouveau vers lui avec un petit sourire. A vrai dire, elle avait craint que cela n'arrive en son absence, surtout avec le sang d'encre qu'elle se faisait, et ses longues journées à s'ennuyer. Le moindre bruit suspect dans le silence l'avait fait sursauter, ou l'avait apeurée. Et dire qu'elle n'avait même pas eu la compagnie de Jake pour la sortir de cette solitude... Mais c'était sans doute mieux ainsi, car il avait sauvé Damian.

Elle se redressa doucement, lentement, pour ne rien brusquer. Elle devait le laisser se reposer maintenant, et le mieux à faire pour elle était encore de quitter la pièce même si c'était difficile. Mais dans l'état actuel des choses, il serait plus occupé à s'intéresser à elle qu'à prendre soin de lui. Elle allait en profiter pour raviver le feu et lui préparer un bon thé régénérant pour lui donner un peu d'énergie, cela ne pourrait que lui faire du bien. Elle se leva et se pencha sur lui le temps de lui déposer un baiser sur le front, puis sur les lèvres, avant de sortir de la pièce.


- Dors un peu, maintenant. Il faut que tu guérisses vite, parce qu'il n'attendra plus tellement longtemps à présent..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revenir entier... ou presque [Privé Damian Dozendhaar]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Revenir entier... ou presque [Privé Damian Dozendhaar]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic RPG 2.0 :: Est du royaume de Magikheart :: Lytsoul, fief des Métamages-
Sauter vers: