Magic RPG 2.0

Version 2.0 du forum Magic RPG, un monde fantasy revu et corrigé s'offre à vous pour de nouvelles aventures palpitantes!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre fortuite [Privé Shakra Longwood]

Aller en bas 
AuteurMessage
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Une rencontre fortuite [Privé Shakra Longwood]   Ven 27 Mai - 12:09

Cela faisait déjà des semaines que Faust avait échoué ici, dans ce fichu port de cette fichue ville de ces non moins fichus Pirates. Embarqué à Elmyn dans un navire en partance pour des îles lointaines, le jeune homme avait saisi l'opportunité de se mettre hors d'atteinte des membres de sa guilde qui le traquaient. Difficile, dans ces conditions, de faire justice en retrouvant le véritable assassin de son maître, qui ne devait probablement faire qu'un avec celui à l'origine de ces accusations diffamatoires. Faire la justice quand on lutte pour sa survie, ce n'est pas particulièrement évident...

Bref, il s'était donc acheté une place dans un gros navire marchand, ventru et rempli jusqu'au pont de ballots de tissus variés, ainsi que de diverses choses dont il espérait faire commerce dans les Terres Océaniques. Ou du moins, c'est ce qu'avait cru l'Eternel. Malgré la mer assez calme, le trajet s'était abominablement passé pour lui. N'ayant absolument pas le pied marin, il avait passé son temps à vomir tripes et boyaux, sujet à un mal de mer persistant et violent. Enfermé dans ses quartiers, une cabine exigüe, la plupart du temps, il n'avait pu constater le changement de cap que trop tard. Et il avait donc débarqué en plein territoire pirate. Merveilleux...

Habitué à se débrouiller seul, il n'avait pas eu trop de soucis à s'en tirer. Restait le fait qu'il n'appréciait pas ces ivrognes grossiers qu'étaient ces écumeurs des mers, sans parler de leurs catins malpropres qui rôdaient partout pour aguicher le client, même en dehors des maisons de passe. Rajoutez à cela le fait que l'alcool coulait à flot en permanence, et que, comble du bonheur, les Pirates préféraient régler leurs différends à coups de sabre d'abordage dans la panse, plutôt qu'en faisant appel à un assassin, laissant donc peu d'opportunités pour un Eternel, et le tableau idyllique par excellence était complet.

Faust soupira d'un air morose, assis dans un coin, seul à sa petite table, avec un chope d'eau claire pas trop croupie (un luxe, dans un endroit où on ne servait pratiquement que de l'alcool). Il était installé dans un coin sombre de la vaste salle commune, de là où il pouvait surveiller tout le monde. Et l'entrée. On ne change pas les vieilles habitudes, après tout. Las de repousser poliment les assauts aguicheurs de prostituées qui s'étaient glissées dans l'auberge pour allécher des clients potentiels, il s'était drapé dans son air des mauvais jours, l'air froid et peu engageant. Cela avait suffi à les repousser.

Maintenant, il se demandait comment rejoindre le continent. Plutôt risquer de se faire trancher la gorge dans son demi sommeil, que de vivre comme ça. Seulement, embarquer sur un navire pirate? C'était au-dessus de ses forces. Et rien ne lui disait qu'ils feraient route jusqu'à Magikheart, où ils étaient accueillis avec au minimum de la méfiance, et le plus souvent assez froidement. Quant aux marchands, il ne fallait pas trop l'espérer non plus. Il n'y en avait pas tant que ça, qui venaient accoster par ici. Et ceux qui le faisaient repartaient pour plusieurs mois de mer, bien souvent. Plusieurs moi à mourir dans sa cabine, et à régurgiter tout ce qu'il avalait... Réjouissante perspective. Il fallait bien l'avouer, il était coincé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite [Privé Shakra Longwood]   Ven 27 Mai - 21:47

Shakra était accoudée... oui, bon, d'accord, étalée sur le comptoir, son bras gauche pendant dans le vide, l'autre enlaçant sa précieuse douzième chope de bière. Le réputé et redouté SeaHorse et son équipage n'avait rien sabordé depuis près de deux semaines. Bien plus que la patience de poney affamé de la jeune Capitaine ne pouvait en supporter. Et puis, au delà de ça, sans abordage, pas de trésors. Pas de trésors : pas d'argent. Pas d'argent : pas de nourriture, pas de bière, et pour ses hommes, pas de catins. De plus, une semaine supplémentaire à ce train, et leurs réserves commenceraient à sérieusement diminuer. Shakra soupira. Décidément, la vie de Pirate, c'est loin d'être facile tous les jours... Elle se redressa et rouvrit ses sens à ce qui se passait autour d'elle. Des exclamations d'hommes jouant aux dés. Les éclats de rires gras des marins, ceux plus clairs des prostituées agrippées à leur bras. L'odeur de sueur et d'alcool. Un peu plus loin, une bagarre éclata juste après que deux chopes se soient entrechoquées à l'autre bout de l'auberge. La routine, quoi.

- Quelque chose ne va pas ?

La jeune femme se tourna mollement vers la gauche, plantant son regard imbibé d'alcool dans celui de l'homme qui lui avait adressé la parole, à savoir son second, un grand gaillard aux cheveux noirs et aux yeux bleu azur nommé Black. Elle soupira et déclara fermement :

- C'rien, j'juste la tête qui tourne un peu.

Le second ne put réprimer un sourire.

- Rien d'étonnant, avec tout ce que t'as bu.

Shakra se contenta de hausser les épaules, puis détourna son attention vers ce qui se passait à sa droite. Deux vieux ivrognes se disputaient une catin à coups de poings. Alors qu'elle se demandait sur lequel elle allait parier, une ombre dans le coin le plus retiré de l'auberge attira son attention. Il n'avait pas l'air très à l'aise, isolé ainsi, à siroter ce qui ressemblait plus à de l'eau qu'à une bonne bière bien mousseuse. Elle donna un coup de coude à Black, qui approcha son visage de l'épaule de son Capitaine.

- L'a pas l'air bien joyeux, lui.

- En effet. répondit simplement l'autre.

- J'm'en vais lui dire bonjour, moi !

- Euh ?

Avant que Black n'aie eu le temps de comprendre ce que venait de lui marmonner la jeune femme, celle-ci avait déjà sauté de son tabouret et se dirigeait d'un pas qui se voulait probablement décidé vers l'inconnu. Il la rejoignit juste à temps pour la tirer en arrière par la veste avant qu'elle ne glisse sur une bouteille vide.

- Roh, s'bon, je sais encore marcher ! protesta Shakra, se tournant alors vers l'homme-qui-ose-boire-de-l'eau-dans-une-auberge-Pirate. Hé toi, qu'est-ce que tu traînes par ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite [Privé Shakra Longwood]   Ven 27 Mai - 22:46

Faust était plongé dans la contemplation morose et ô combien passionnante de sa chope d'eau plate, gardant tout de même ses autres sens en éveil au cas où. Il avait appris à ne jamais baisser sa garde. Neuf ans en tant qu'assassin et espion confirmé, cela influençait tout un comportement et un mode de vie. Pour l'heure, il aurait préféré ne jamais avoir aiguisé ses sens. Entre les odeurs d'alcool, de sueur, de crasse, de vomi et autres substances diverses et variées qui pouvaient sortir d'un corps humain, et la cacophonie infernale propre à faire exploser le crâne de quelqu'un, il se serait passé de devoir fournir une attention soutenue.

Après un petit moment à laisser son esprit divaguer, se demandant s'il lui serait possible de se noyer dans ladite chope d'eau, et tâchant ensuite de se rappeler qu'il se trouvait justement ici pour échapper à la mort, et non pour se suicider de lassitude, il leva la tête pour observer à nouveau la salle. Son regard perçant accrocha finalement quelqu'un dans cette masse grouillante de vauriens, à qui on pouvait au moins laisser le mérite de ne plus venir l'importuner, à présent. La personne ayant attiré son attention était un petit brin de jeune femme, à l'air passablement éméchée, et visiblement surveillée par un grand gaillard tout en muscles. Il n'aurait sans doute pas relevé s'il ne l'avait pas vue regarder précisément dans sa direction. Et puisqu'il était seul à sa table, il n'y avait pas de doute possible.


*Qu'est-ce que tu as à me dévisager, hein, l'ivrogne?*

De toute évidence, elle lui trouvait un intérêt certain. Il soupira en levant les yeux vers le plafond. Qu'il découvrit crasseux, bas et éclaboussé d'une substance indéfinissable dont il était certain de ne pas vouloir connaître l'origine. Quand il reporta son attention sur l'inconnue, elle venait vers lui. Tant bien que mal. En titubant. Avec sa chope sous le bras, et renversant un peu partout son contenu. Faust aurait parié sa dernière chemise propre qu'elle le pensait accompagné d'un frère jumeau. Et il était presque tenté de lui appuyer sur l'épaule pour voir si de la bière jaillissait de son corps comme l'eau d'une éponge pleine.

Le trajet jusqu'à sa table fut laborieux. Elle dut être rattrapée en cours de route par celui qui semblait être sa nounou attitrée, finalement. Tout ça pour éviter de s'étaler de tout son long sur le sol, en trébuchant sur une bouteille. En même temps, vu l'état dans lequel se trouvait le plancher, le jeune homme comprenait. Ayant adopté l'air froid et distant qui convenait, il allait, comme avec tout le monde, se faire passer pour un simple voyageur. C'est ce qu'il y avait de mieux à faire. Et pour duper un ivrogne... il n'y avait pas besoin d'avoir de grands talents d'acteur. Or, lui en avait. Il aurait été capable de faire croire à un magistrat qu'il était le roi de Magikheart en personne.


" Hé toi, qu'est-ce que tu traînes par ici ?

Et voilà, un dialogue civilisé était engagé. L'Eternel arqua un sourcil tout en fronçant le nez. Elle sentait l'alcool à vingt pas. C'était du propre... Franchement, ces Pirates, tous des raclures, hommes comme femmes... A croire qu'il n'y avait rien à en tirer. Et puisqu'il avait déjà passé des semaines dans cette maudite ville, dans une chambre hors de prix de cette fichue auberge, il pouvait en témoigner: les terres de ces bandits des mers étaient une véritable désolation de civilisation. Même dans son village natal, où certains s'amusaient à trousser leurs porcs, charmante coutume locale, on respectait un minimum de... retenue. Mais pas ici.

- Je suis un voyageur, rien de plus. Qu'est-ce qu'il y a de mal à cela?

Il tenta tant bien que mal de l'identifier à sa tenue. Banale, sobre, sans plus. Du pratique, plutôt que de l'élégant. Rien d'étonnant, en somme. Pas de vêtements aguicheurs, donc ce n'était pas une catin. Ca, il s'en était douté tout de suite. Une femme de marin un brin garçon manqué? Une fille de pirate? Ou bien encore un matelot qui se faisait occasionnellement passer pour un homme... Pour l'heure, il avait la plus grande peine du monde à faire fonctionner son esprit. A lui souffler ainsi son haleine alcoolisée au visage, il semblait à Faust qu'il avait déjà lui-même consommé plus de trois chopes de bière. Une horreur.

- Non, je ne couche pas, non, je ne vends pas de contrebande, et non, je ne vous payerais pas une nouvelle chope."

Il retint un soupir las. Sa réponse n'avait rien de calculée. C'était simplement le fruit de semaines d'expérience dans cet endroit, où on lui avait déjà proposé ou demandé toutes les choses possibles et imaginables, et ce de la part de personnes à divers degrés d'ivresse. Parfois, c'étaient même des gens sobres... mais c'était rare. Assez rare pour être appréciable, c'était le moins qu'on puisse dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite [Privé Shakra Longwood]   Ven 27 Mai - 23:17

Shakra dévisagea le jeune homme le temps qu'il daigne répondre, du moins autant que lui permettait sa vue trouble et la luminosité des lieux. La première chose qui la frappa fut son regard perçant, comme deux flèches aiguisées, d'un bleu profond et assez lumineux, même dans l'obscurité de l'auberge et sous ses longues mèches de cheveux noirs. Ses traits, fins, étaient durcis par son air renfrogné, mais ne le rendaient pas moins agréable à regarder. Elle fut coupée net dans sa contemplation par la voix sèche de l'inconnu.

- Je suis un voyageur, rien de plus. Qu'est-ce qu'il y a de mal à cela?

La Pirate haussa simplement les épaules et termina sa chope d'une traite avant de la poser sur la table, s'apprêtant à répondre. Mais elle n'en eu pas le temps.

- Non, je ne couche pas, non, je ne vends pas de contrebande, et non, je ne vous payerais pas une nouvelle chope.

Sa vitesse de réaction fut proportionnelle à son état d'ivresse. Autrement dit, l'information mis autant de secondes à parvenir à son cerveau qu'elle avait bu de chopes de bière. Néanmoins, sa réaction fut à la hauteur des craintes de Black, qui se tenait prêt à intervenir en cas de débordement d'un côté ou de l'autre.

- Roh ! Ben t'es pas l'genre de gars marrant toi ! J'viens dire bonjour et voilà comment qu'on m'accueille ! En plus pour faire une tête pareille tu dois pas avoir d'boulot non ? Si c'est que ça j'aurais p'tet pu t'engager sur mon navire, mais si t'es si peu disposé hein... Quoique, j'ai d'ja assez d'abrutis sur mon bâtiment pour m'en coltiner un d'plus. Et puis si ça peut t'rassurer je couche pas non plus, j'ai plus un sou pour ach'ter quoi qu'ce soit... par contre j'aurais pas dit non à la chope.

Black poussa un profond soupir, visiblement gêné que sa Capitaine se donne ainsi en spectacle, qui plus est devant un homme qui avait l'air pour le moins peu commode.

- Shakra, tu as trop bu.

- Gné, moi tu m'appelles CAPITAINE, on a pas couché ensemble que je sache !

En l'espace d'un instant, les joues du second se colorèrent d'une jolie teinte écarlate. Mais il se reprit et fixa avec fermeté la jeune femme, du regard qui voulait dire "ça suffit, on rentre".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite [Privé Shakra Longwood]   Ven 27 Mai - 23:47

Faust n'attendait pas grand-chose d'une éventuelle réponse à ce qu'il venait de dire. Ce qui n'était pas plus mal, car cela lui éviterait d'être déçu... Actuellement, il était en train de parier sur ce qui allait suivre. Soit elle répondait... soit elle s'étalait de tout son long sur sa table, histoire de cuver tranquillement. Tout ce qu'il voulait, c'était qu'on le laisse tranquille. Vu comme les choses étaient parties, il commençait à envisager sérieusement l'option de regagner le continent à la nage... Comme si c'était faisable...

" Roh ! Ben t'es pas l'genre de gars marrant toi ! J'viens dire bonjour et voilà comment qu'on m'accueille ! En plus pour faire une tête pareille tu dois pas avoir d'boulot non ? Si c'est que ça j'aurais p'tet pu t'engager sur mon navire, mais si t'es si peu disposé hein... Quoique, j'ai d'ja assez d'abrutis sur mon bâtiment pour m'en coltiner un d'plus. Et puis si ça peut t'rassurer je couche pas non plus, j'ai plus un sou pour ach'ter quoi qu'ce soit... par contre j'aurais pas dit non à la chope.

Dans ce discours laborieux d'ivrogne, un mot mit la puce à l'oreille du jeune homme, qui se redressa légèrement, imperceptiblement. Il avait bien entendu le mot "navire". "Mon navire" même. Est-ce qu'il serait possible qu'elle soit Capitaine, elle, une femme? Il n'avait jamais entendu parler d'une telle chose, et surtout, il n'en avait encore rencontré aucune durant son séjour ici. Dans le même temps, cela pouvait tout aussi bien être des divagations provoquées par l'alcool. Il fallait qu'il puisse en apprendre un peu plus.

Quand elle reprit l'homme qui l'accompagnait en lui disant de s'adresser à elle en l'appelant "Capitaine", il fut certain de ne pas avoir mal entendu. L'espace d'un instant, il se demanda si cela valait vraiment la peine de chercher à monter sur ce navire. Il avait beau être commandé par une femme, il avait sous le nez la preuve de l'état dans lequel elle était capable de se mettre. Ce qu'il réprouvait absolument.

Il fallait cependant bien avouer que... s'il continuait à repousser ainsi sa décision dès qu'une occasion se présentait, il allait bel et bien rester coincé à vie ici. Ce qui le mettrait efficacement hors de portée des assassins qui le traquaient, mais qui pourrait également le conduire au suicide, à la folie, ou simplement à chercher un moyen de se rendre, juste pour échapper à ce concentré de tout ce qu'il pouvait haïr. Se composant un air un peu plus avenant, affichant un intérêt poli, il choisit soigneusement ses mots.


- Capitaine? Vous êtes capitaine d'un navire? Peut-être qu'en fait, c'est mon jour de chance.

Il se força à sourire légèrement. Ce qui, vu de dehors, se résumait à une expression agréable et charmeuse. C'est fou comme sa formation l'avait transformé. Passer de gamin pouilleux et maltraité à ce qu'il était devenu maintenant... Il lui semblait presque que c'était dans une autre vie qu'il avait vécu son enfance. Affectant un air distrait, sa main libre alla tripoter la fermeture d'une poche cachée, dans laquelle il rangeait sa bourse. Il n'était pas homme à se faire dépouiller par de simples et vulgaires voleurs.


- Veuillez pardonner ma mauvaise humeur, Capitaine. Il se trouve que j'ai un besoin urgent de rallier le continent. Cela fait des semaines que je suis coincé ici par erreur, et je commence à désespérer. Je n'ai pas encore réussi à trouver quelqu'un qui soit digne de confiance... Mais vous, vous m'avez tout l'air de quelqu'un dont on peut prendre la parole au sérieux.

Il avait un mal fou à se dire qu'il venait de servir un tel discours à une jeune femme ivre. Si cela se trouvait, elle n'était même pas en état de comprendre la moitié de ce qu'il disait. Le probable second, à ce qu'il en déduisait, était sobre, en revanche, et il pourrait sans doute traduire ses propositions en ivrogne. Dans le pire des cas, il se contenterait de monosyllabes et de mimes. Ca aussi, il savait faire.

D'un geste négligeant, il déposa sa bourse sur la table, gardant la main dessus pour décourager les petits malins éventuels, mais s'arrangeant pour en faire bien cliqueter le contenu, l'air de rien. Le son de pièces qui s'entrechoquaient pouvaient parfois dégriser le plus imbibé des hommes. Et de l'argent, grâce aux dieux, il n'en manquait pas. Plus maintenant. Quand il avait besoin de quelque chose, il allait se servir. Espion, assassin et voleur. Métier gratifiant et enrichissant que celui d'Eternel... Il aimait vraiment ce qu'il faisait, rien à redire.


- Si vous pouviez me prendre à votre bord, et me conduire n'importe où à Magikheart. Du moment que c'est sur le continent, je ne demande pas d'endroit particulier pour accoster. Je saurais me montrer... généreux, pour le dérangement."

Il fit une fois de plus tinter le contenu de sa bourse. A gestes calculés, il en ouvrit légèrement le cordon, et y plongea les doigts d'une main. Il en ressortit une grosse pièce d'or, lourde et large, d'origine heartienne. On y voyait figurer sur une des faces le griffon couronné du royaume, sur fond de flamme. Le blason des rois depuis la création de Magikheart. Un signe bien reconnaissable... et une pièce de grande valeur. Une seule comme celle-ci lui aurait suffi à acheter tout l'alcool que contenait cette auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite [Privé Shakra Longwood]   Sam 28 Mai - 0:52

La jeune Pirate était en plein combat de regards avec son second quand l'autre sembla soudainement leur trouver de l'intérêt.

- Capitaine? Vous êtes capitaine d'un navire? Peut-être qu'en fait, c'est mon jour de chance.

L'expression morose et peu engageante ancrée jusqu'à présent sur le visage du jeune homme se mua alors en un sourire un peu trop charmant pour être complètement sincère, alors qu'il expliquait sa situation. Shakra redevint à peu près lucide le temps qu'il leur raconte être coincé en terres Pirates et souhaiter rejoindre le continent, mais elle sentit bien vite sa tête lui tourner à nouveau et ses paupières s'alourdir. La flatterie concluant le récit fit sourire en coin Black, qui imaginait assez mal un homme de la trempe de celui qu'ils avaient en face d'eux trouver réellement digne de confiance une si jeune Capitaine dans un état d'ivresse avancé.

L'affaire prit une toute autre ampleur lorsque l'étranger sortit de nulle par une bourse en cuir semblant bien garnie, la posant bien en vue, bien que gardée en sécurité sous sa main.


- Si vous pouviez me prendre à votre bord, et me conduire n'importe où à Magikheart. Du moment que c'est sur le continent, je ne demande pas d'endroit particulier pour accoster. Je saurais me montrer... généreux, pour le dérangement.

Shakra, n'étant définitivement plus en état de réfléchir, resta silencieuse devant la pièce d'or que l'homme faisait rouler entre ses doigts. En fait, elle était à moitié endormie, la joue collée sur le bras gauche musclé du colosse qui l'accompagnait. Ce dernier, en revanche, saisit de suite tout l'intérêt de l'affaire. Pour faire court, ils étaient dans une relative mauvaise passe, et n'auraient bientôt plus un sou en poche. De plus, vu l'état déplorable dans lequel la Capitaine s'était mise, ils ne pourraient pas reprendre la mer avant le surlendemain, sous peine de se trouver commandés par une furie -ce qui ne changeraient guère les habitudes, au fond-, mais une furie avec une atroce gueule de bois, ce qui rendrait les choses un certain nombre de fois pires. Ce mystérieux voyageur tombait à point nommé. Mais, pour avoir une telle somme d'argent en poche, il devait forcément cacher quelque chose. Et s'il prenait une décision sans l'accord de Shakra, il se ferait incendier lorsqu'elle serait de nouveau elle-même, c'est-à-dire butée et renfrognée, et ainsi en pleine possession de son franc-parler tout aussi aimable et engageant que son caractère.

Finalement, il passa doucement, pour ne pas la surprendre, son bras derrière le dos de la jeune femme, qui commençait à sérieusement pencher sur le côté, yeux mi-clos, et se racla la gorge.


- Ton offre est très intéressante. Et elle tombe au bon moment, nous sommes pour ainsi dire dans le guano jusqu'au cou, ces derniers temps. Mais ce n'est pas moi qui prend les décisions à bord, c'est cette jeune femme quelque peu... éméchée, qui, comme tu as du le comprendre, est le Capitaine. Tu dois avoir aussi constaté qu'elle n'est pas vraiment en état de te donner sa réponse maintenant. Je m'en excuse sincèrement, elle ne boit vraiment pas souvent, mais quand elle commence... Bref. Si tu es toujours intéressé, tu devrais venir au port demain. Notre navire se nomme le SeaHorse. Il est assez reconnaissable, sa proue représente un hippocampe. D'ici là, elle devrait avoir désaoûlé...

Tout en prononçant ces derniers mots, il écarta une mèche de cheveux du visage de Shakra, qui cette fois, dormait debout pour de bon.

- En revanche, si elle tiendra des propos cohérents, cette fois, elle sera d'une humeur de chien. ajouta-t-il en levant les yeux au ciel avec un sourire blasé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite [Privé Shakra Longwood]   Sam 28 Mai - 9:18

Faust avait vu briller une certaine lueur dans le regard terni par l'alcool de la jeune femme, lorsqu'il avait sorti sa bourse. Comme quoi, il suffisait de trouver les bons arguments, et tout devenait facile. C'est fou les services que peut rendre un petit tas d'or. Il y avait dans le monde un nombre incalculable de pattes à graisser, et il avait appris à le faire avec une efficacité redoutable, qui servait au mieux ses intérêts. Maintenant qu'il sentait le poisson ferré, et qu'il voyait enfin une opportunité de quitter ce trou à rats, il n'allait pas se priver.

" Ton offre est très intéressante. Et elle tombe au bon moment, nous sommes pour ainsi dire dans le guano jusqu'au cou, ces derniers temps. Mais ce n'est pas moi qui prend les décisions à bord, c'est cette jeune femme quelque peu... éméchée, qui, comme tu as du le comprendre, est le Capitaine. Tu dois avoir aussi constaté qu'elle n'est pas vraiment en état de te donner sa réponse maintenant. Je m'en excuse sincèrement, elle ne boit vraiment pas souvent, mais quand elle commence... Bref. Si tu es toujours intéressé, tu devrais venir au port demain. Notre navire se nomme le SeaHorse. Il est assez reconnaissable, sa proue représente un hippocampe. D'ici là, elle devrait avoir désaoûlé... En revanche, si elle tiendra des propos cohérents, cette fois, elle sera d'une humeur de chien.

Le jeune homme haussa les épaules d'un air désinvolte, et croisa ses jambes d'un geste lent et calculé, en se calant contre le dossier de sa chaise. Il observa un moment l'étrange duo qui se tenait devant lui, avec un air parfaitement décontracté. La grosse pièce d'or continuait à bouger entre ses doigts habiles, presque machinalement. De sa main libre, il attrapa sa chope et termina son eau d'un trait, avant de la reposer.

- J'ai déjà eu à faire à des fortes têtes, et à des gens au fort caractère. Du moment que l'alcool n'a plus d'emprise sur ses pensées, et qu'on peut avoir une discussion sensée... C'est tout ce qu'il faudra.

Encore une nuit à passer dans cette auberge... Les chambres avaient au moins le mérite d'être propres et bien tenues. La Mouette Rieuse était bien l'un des seuls établissements convenables dans cette ville de Pirates... C'est dire dans quel état se trouvaient les autres. Un instant, il repensa à la houle qui allait accompagner leur voyage de retour, et il sentit sa gorge se nouer. Il allait encore être malade comme un chien. Mais avec de la chance, il ne remettrait plus un pied sur un navire de sa vie, après ça. Il essayerait de s'y tenir, en tout cas.

Son regard bleu cobalt se planta dans celui, bleu clair, de l'homme face à lui. Il resta un moment silencieux, simplement à l'observer fixement, mais sans avoir l'air menaçant. Plutôt... intrigué. Finalement, la pièce cessa sa course entre ses doigts, et il la posa à plat sur la table, avant de la pousser de l'index vers l'homme, avec un léger sourire en coin.


- Pour que vous n'oubliiez pas mon offre. Je viendrai demain... dans la journée. Pas de bonne heure, je pense que votre capitaine aura besoin d'un peu de temps pour se remettre, je gage. Je rassemblerai mes affaires, histoire que si nous tombons d'accord, nous n'ayons pas à patienter inutilement."

Voilà qui devrait faire l'affaire. Il n'y avait même pas d'arrière pensée derrière tout ça, pour une fois. Tout ce qu'il désirait, c'était de rentrer sur le continent, rien de plus. Une fois encore, il se demanda s'il avait fait le bon choix, mais il balaya ces hésitations en un instant. Ce n'était pas le moment de douter. D'autant que l'inactivité avait commencé à le rendre fou. Marauder sur les toits de la ville, la nuit, c'était bien, mais si ce n'était pour rien faire, cela perdait de son intérêt. Plus qu'une petite nuit à passer, et il sentirait à nouveau le goût de la liberté qui lui faisait défaut ici, tant il avait l'impression d'être en cage à l'air libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite [Privé Shakra Longwood]   Sam 28 Mai - 12:20

Black soutenait tant bien que mal sa Capitaine, qui devenait de plus en plus lourde à mesure que son sommeil s'approfondissait. Non pas que son poids était difficilement supportable, surtout pour une baraque telle que lui, mais il devait être très prudent dans sa manière de la tenir, et ne pas faire de geste brusque, afin qu'elle ne se réveille pas en sursaut complètement paniquée. Il regarda le voyageur terminer son eau, songeant que Shakra devrait penser à en consommer davantage. De cette boisson, au moins, elle pouvait abuser sans risques...

- J'ai déjà eu à faire à des fortes têtes, et à des gens au fort caractère. Du moment que l'alcool n'a plus d'emprise sur ses pensées, et qu'on peut avoir une discussion sensée... C'est tout ce qu'il faudra.

Le second du SeaHorse s'abstint de tout commentaire, même s'il sentit ses lèvres s'étirer malgré lui. Cela se voyait qu'il ne connaissait pas Shakra... Il parlait de fort caractère, il allait être servi ! Il nota dans un coin de son cerveau de passer à l'échoppe d'herbes médicinales après avoir ramené la jeune femme à bord, histoire de donner à celle-ci de quoi faire passer son mal de tête le lendemain, de façon à ce qu'elle ne soit pas plus maussade que d'ordinaire, et de fait à peu près ouverte aux négociations.

Il fut sorti de ses pensées par le regard perçant de l'inconnu qui venait rencontrer le sien. Nulle hostilité dans leur échange, mais Black se sentit néanmoins un peu mal à l'aise, et sans trop savoir pourquoi, instinct protecteur de meilleur ami dévoué sans doute, il serra un peu plus Shakra contre lui, et ne la lâcha pas même quand le jeune homme posa la pièce reluisante sur la table et la poussa vers lui.


- Pour que vous n'oubliiez pas mon offre. Je viendrai demain... dans la journée. Pas de bonne heure, je pense que votre capitaine aura besoin d'un peu de temps pour se remettre, je gage. Je rassemblerai mes affaires, histoire que si nous tombons d'accord, nous n'ayons pas à patienter inutilement.

Shakra entrouvrit les yeux quand fut prononcé le mot "capitaine", mais ne comprit pas vraiment pourquoi est-ce qu'on parlait d'elle dans une conversation qu'elle ne suivait plus depuis de longues minutes déjà. Elle tira sur la cape de Black et grommela :

- Veux rentrer...

Le second leva les yeux au ciel, l'air désabusé. Il reporta son attention vers le voyageur, et acquiesça à ses dernières paroles d'un signe de tête avant de ramasser la pièce d'or. Puis, après avoir fait comprendre à Shakra qu'il allait la porter, passa prudemment le bras droit derrière les jambes de celle-ci et la souleva de terre aussi facilement que si elle avait été une poupée de chiffon. La tenant bien calée dans ses bras puissants, il examina le chemin menant à la sortie, veillant à repérer ce sur quoi il pourrait glisser, puis se tourna vers l'autre homme.

- Entendu, nous nous verrons demain, alors. En revanche, il faudra que vous soyez patient, nous ne prendrons certainement pas la mer avant après-demain dans la matinée. Demandez Black, lorsque vous arriverez.

Sur ces mots, il le salua d'un hochement de tête et se dirigea vers la porte de sortie avec précautions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite [Privé Shakra Longwood]   Sam 28 Mai - 13:01

Faust regarda disparaître sa pièce d'or dans la main de l'homme. L'air posé, mais impassible, il jeta un oeil à la jeune femme qui cuvait définitivement ce qu'elle avait ingurgité. Avec tout ça, elle risquait d'avoir un beau mal de tête au réveil. Mais bon... Du moment qu'elle se montrait ouverte à la négociation, et qu'elle acceptait, c'était l'essentiel.

" Entendu, nous nous verrons demain, alors. En revanche, il faudra que vous soyez patient, nous ne prendrons certainement pas la mer avant après-demain dans la matinée. Demandez Black, lorsque vous arriverez.

L'homme venait de récupérer sa compagne, probablement pour la reconduire sur leur navire. Puisqu'elle était évidemment incapable de marcher, il la prit dans ses bras pour la porter, sans le moindre effort apparent. Rien d'étonnant, ce petit bout de femme, même en étant un poids mort, ne devait pas être un grand fardeau. Lui-même, d'apparence pourtant svelte, se pensait capable de la porter de la sorte sans grands efforts. Alors que le dénommé Black s'apprêtait à partir, l'Eternel lui adressa une salutation polie.


- Très bien. Je saurai me montrer patient, de toute façon. Du moment que j'ai ma place assurée, c'est tout ce qui compte. Je vous souhaite bon courage et une bonne... nuit, Ser."

Ser. Comme c'était étrange que de donner du Ser ou du Messer à un Pirate. Mais un brin de politesse pouvait toujours servir des intérêts, il ne le savait que trop bien. Il garda ses prunelles bleues fixées sur le dos de Black tandis qu'il quittait l'auberge avec son fardeau, ce qui ne sembla choquer personne. Rien d'étonnant à cela, néanmoins. Il resta encore un moment assis là, avant de se lever, et d'étirer imperceptiblement ses membres endoloris par l'inactivité.

Il ne savait pas combien de temps il avait passé dans la salle commune, mais cela le démangeait terriblement d'aller courir sur les toits, comme une ombre, rien que pour faire chauffer ses muscles. Mais sans doute ferait-il mieux de prendre un bain et de se coucher, après tout. Il alla trouver l'aubergiste, et lui demanda qu'on lui apporte de quoi prendre un bain chaud. Une belle pièce d'argent brillante changea de main, et le tour était joué.

Il monta les escaliers grinçants qui conduisaient à l'étage, sans prendre la peine de rester silencieux. En entrant dans sa petite chambre, il se laissa tomber sur son lit, et croisa ses bras derrière sa tête. Il resta ainsi jusqu'à ce qu'on lui apporte une vasque et des seaux d'eau fumante, ainsi qu'un d'eau froide, pour parvenir à un bain tiède. Inutile de transformer un si bon payeur en écrevisse, après tout...

Une fois seul dans la chambre, il se glissa avec bonheur dans son bain. Il ferma les yeux, étendant ses autres sens pour prévenir tout danger, et se délassa dans l'eau tiède. Avec la traversée en navire, il ne savait pas combien de temps il mettrait à pouvoir prendre un autre bain... Il se saisit finalement du savon, et se lava soigneusement. Finalement, cette soirée qui avait tellement mal commencé s'était montrée... productive. Restait à se montrer convainquant le lendemain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite [Privé Shakra Longwood]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre fortuite [Privé Shakra Longwood]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gestion de bassins privé
» rivière privée
» Messages privés
» VD : projet 72v vos avis (config voie privée)
» Peinture tulip-vente privée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic RPG 2.0 :: Terres Pirates :: Silmento :: Auberge de la Mouette Rieuse-
Sauter vers: