Magic RPG 2.0

Version 2.0 du forum Magic RPG, un monde fantasy revu et corrigé s'offre à vous pour de nouvelles aventures palpitantes!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Lun 30 Mai - 20:02

La nuit était à présent tombée sur l'océan. Dans ses quartiers, Shakra avait prit le temps de faire une petite toilette et de se recoiffer, pour ne pas paraître trop débraillée lors du dîner dont elle avait elle-même lancé l'idée, tout en donnant à Faust la localisation des couverts afin qu'il dresse la table. Une fois cela fait, elle sortit d'une petite commode clouée au mur un morceau de viande séchée ainsi que du pain et du fromage. Elle les posa sur la table, puis se pencha ensuite sur une malle dans laquelle elle prit deux bouteilles de rhum. Devant la grimace de son invité, elle eut un sourire en coin.

- Il est vrai que vous n'êtes pas amateur d'alcool. Décidément, bien piètre Pirate que vous feriez.

Elle saisit la cruche posée sur la table, et souleva le couvercle d'un tonneau dans laquelle elle la plongea. Quelque part, cette manie de préférer l'eau à l'alcool l'amusait. Cela faisait partie de ces nombreuses choses étranges qui caractérisaient le jeune homme et le rendaient d'autant plus intéressant. Elle sentait son regard dans son dos, mais ne s'en offusqua pas. Après tout, tant qu'il ne faisait que regarder...

- C'est de l'eau douce, et propre. Vous pourrez en reprendre autant que vous souhaitez, les Pirates consomment bien plus de rhum que d'eau, nous ne risquons pas d'en manquer.

La cruche pleine reposée sur la table, elle s'affala sur sa chaise et déboucha une des bouteilles de rhum, qu'elle porta à ses lèvres. Elle n'avait pas envie de se prendre la tête, ce soir. Seulement de savourer la soirée, et d'oublier sa dispute avec Black, malgré la profonde lassitude qui pesait encore sur son cœur. Elle sortit de ses réflexions et remarqua le regard sévère de Faust sur le rhum. Elle soupira et reposa la bouteille. Il est vrai que si elle était saoule dès maintenant, elle n'aurait pas le loisir de profiter de sa conversation.


Dernière édition par Shakra Longwood le Lun 30 Mai - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Lun 30 Mai - 20:23

Faust s'installa à table, après avoir pris la peine d'allumer quelques chandelles, afin d'y voir un peu plus clair. Il avait une excellente vision nocturne, mais il préférait ne pas avoir à forcer. Il fronça le nez quand elle récupéra du rhum dans sa réserve. Encore cette saleté qui avilissait les gens. Il ne buvait d'alcool que s'il y était vraiment contraint par la situation, et encore, en très petites quantités.

Il fut cependant soulagé de la voir prendre de l'eau pour lui, dans une cruche, après avoir fait remarquer à voix haute le dégoût que lui inspirait l'alcool. Ce n'était pas tant le goût qui lui répugnait, mais plutôt les effets. Elle lui posa la cruche en lui disant qu'il pourrait en avoir à volonté, mais il continua à observer les bouteilles comme un animal farouche qui observe un danger quelconque. Il se servit un grand verre d'eau, qui contre toute attente, était assez fraîche.


" Avec tout ce que le mal de mer m'a fait rendre, je crois que vous me devez quelques pièces d'or qui étaient destinées à payer mes repas.

Il éclata de rire, ayant évidemment lancé ça pour plaisanter. Il lui laisserait l'intégralité de la somme, évidemment. Il n'était pas à ça près, et ils semblaient en avoir besoin. Il piqua avec son couteau dans un morceau de viande séchée, qu'il mangea lentement. Ces rations de bord commençaient à le lasser. Il n'avait pas pour habitude de faire la fine bouche, mais il ne venait à rêver d'un cuissot de venaison arrosé de sauce. Il se promit de tenter de se faire embaucher pour une mission dans la noblesse au plus tôt, histoire de pouvoir s'incruster dans un dîner...

- Alors, nous serons bientôt à Agadya, pas vrai?

Il hésita un instant à lui demander une faveur. Peut-être qu'il aurait dû lancer la conversation sur autre chose. Mais peut-être que parler travail lui permettrait de ne pas trop ruminer de sombres pensées. Et par mesure de précaution, mieux valait aborder le sujet tant qu'elle était... sobre. Bien qu'il espérait de tout coeur qu'elle ne finirait pas ivre morte comme il l'avait déjà vue, ce serait une situation des plus désagréables pour lui.

- Est-ce que... je pourrais vous demander de me débarquer ailleurs que dans ce port? Peu importe si ce n'est pas dans une ville, du moment que je n'arrive pas là bas. Je n'y ai pas que des amis, et la pendaison ne sourit pas trop à mon cou délicat."

Il eut un léger sourire, avant de vider son eau d'un trait, et de s'en resservir. Il avait le gosier desséché, et cela lui faisait un bien fou. Si jamais elle refusait, il pouvait toujours lui donner quelques pièces de plus, et il le ferait de bon coeur, après tout. Si cela pouvait l'aider, du moment que cela ne servait pas à refaire sa cargaison de rhum pour le voyage du retour... Il se trancha un morceau de fromage et un bout de pain, qu'il mâchonna tranquillement tout en guettant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Lun 30 Mai - 21:22

Shakra se servit un morceau de viande qu'elle commença à manger. Si elle vit à l'air de Faust qu'il en avait assez de manger toujours du poisson, du fromage et de la viande séchée, elle ne s'en vexa pas. Elle comprenait, elle-même avait eu du mal à se faire à l'idée qu'elle devrait se passer des plats savoureux que la cuisinière leur concoctait au manoir. Et puis, ils n'avaient pas trop à se plaindre, sur le SeaHorse, le cuisinier faisait régulièrement des plats un peu plus originaux. Sa soupe de poisson était d'ailleurs le plat préféré de l'équipage.

La boutade de Faust a propos de son mal de mer fit rire la jeune femme de bon cœur. Même s'il avait plaisanté, pour toutes les émotions qu'elle lui avait fait vivre, elle n'aurait pas rechigné à lui rendre une pièce ou deux... Elle se dit qu'elle pouvait bien lui faire plaisir en limitant sa consommation de rhum ce soir. Elle se servit donc un verre plutôt que de boire au goulot, afin de doser un peu plus la quantité qu'elle boirait.

Néanmoins, la perspective de boire seule ne l'enchantait pas vraiment. Elle aurait bien aimé que le jeune homme prenne au moins un verre ou deux pour l'accompagner... mais comment l'en convaincre ? Il semblait qu'il était littéralement collé à son verre d'eau. Elle réfléchissait à la meilleure façon de lui demander gentiment, quand il engagea la conversation.


- Alors, nous serons bientôt à Agadya, pas vrai?

Il marqua une pause, semblant chercher ses mots. Shakra posa son verre qu'elle sirotait entre deux bouchées de viande, et cala sa tête dans le creux de sa main, curieuse de savoir où il voulait en venir. A voir son air, on aurait dit qu'il voulait lui demander quelque chose.

- Est-ce que... je pourrais vous demander de me débarquer ailleurs que dans ce port? Peu importe si ce n'est pas dans une ville, du moment que je n'arrive pas là bas. Je n'y ai pas que des amis, et la pendaison ne sourit pas trop à mon cou délicat.

La Pirate fronça un sourcil. Qu'avait bien pu faire le voyageur pour craindre de finir pendu ? C'était plutôt une préoccupation de Pirate... Puis, une idée traversa son esprit taquin tandis que l'autre se servait du fromage. Elle tenait l'occasion de relever le défi qu'elle s'était lancé. Elle fit mine de réfléchir, termina son verre de rhum et prit en main son couteau dont elle fit danser le manche entre ses doigts d'un air détaché.

- Hum... Oui, je peux considérer l'idée. Néanmoins, sachez que cela me fera faire un détour, étant donné que j'ai moi-même besoin de me rendre là-bas. Vous devrez donc vous-même m'accorder une faveur.

Elle laissa sa réponse en suspend, son regard planté dans celui de Faust, un sourire mesquin collé aux traits. Elle posa son couteau, se leva et prit son verre au jeune homme, dont elle avala le contenu avant de lui servir un plein verre de rhum et de le reposer devant son assiette.

- Buvez avec moi, que je n'aie pas l'impression d'être une pauvre ivrogne.

Son ton n'était pas brusque, ni trop autoritaire. Simplement décidé, puisqu'elle était déterminée à ce qu'il satisfasse sa requête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Lun 30 Mai - 21:38

Faust guettait la réponse de son interlocutrice tout en mangeant. Au moins, à défaut d'être savoureuse, la nourriture n'était pas moisie. Ce n'était pas le cas, sur bien des navires... Alors bon, inutile de faire le délicat. Il mordit dans un bout de pain, que le cuisinier du bord faisait frais, assez fréquemment. Ca au moins, c'était plutôt bon, même si la croûte était un peu dure.

" Hum... Oui, je peux considérer l'idée. Néanmoins, sachez que cela me fera faire un détour, étant donné que j'ai moi-même besoin de me rendre là-bas. Vous devrez donc vous-même m'accorder une faveur.

Et voilà. Le jeune homme s'en était douté, et il s'attendait à devoir délier sa bourse pour le détour occasionné. Dans le fond, cela ne le gênait pas trop, et il eut un petit sourire légèrement amusé en songeant qu'on ne refaisait pas les Pirates. Néanmoins, quand Shakra vint vider son verre d'eau pour le remplir de rhum, son expression changea.

- Buvez avec moi, que je n'aie pas l'impression d'être une pauvre ivrogne.

- ... vous plaisantez?

Il leva vers elle un regard mi interrogateur, mi suppliant. Elle semblait prendre un réel plaisir mesquin à lui infliger cela. Elle savait qu'il n'aimait pas, mais elle ignorait à quel point, et surtout pourquoi. Le pire dans tout ça, c'est qu'elle avait l'air sérieuse. Terriblement sérieuse. Mais il fallait qu'il évite Agadya, par sécurité. Si cela impliquait de boire un verre de rhum... Il fallait bien le faire. Après tout, ce n'est pas avec cela qu'il finirait à rouler sous la table, rond comme une barrique.

- Bon. Mais juste un verre.

Il soupira d'un air désespéré, et prit son verre qu'il porta à ses lèvres. Il renifla les effluves du breuvage avec une grimace écoeurée, avant de finir par y tremper les lèvres. Il ferma les yeux, prit son courage à deux mains, et vida la moitié du verre d'un trait, avant de le reposer en toussotant. C'était fort, comme alcool. Il était certain de ne pas finir avec la gangrène s'il se désinfectait une plaie avec. Enfin...

- Satisfaite?"

Ils purent au moins reprendre leur conversation. Au fur et à mesure, cependant, Shakra lui remplissait discrètement le verre un peu plus, ce qui faisait qu'il buvait plus d'alcool qu'il l'avait initialement prévu. Par les aléas de la conversation, son attention était détournée, et la quantité de rhum absorbée allant crescendo, ses sens s'émoussaient un peu, le rendant moins attentif.

Il était surtout soulagé de pouvoir éviter le port, maintenant qu'il avait rempli sa part du "marché". Néanmoins, il continua à boire verre sur verre, s'en rendant de moins en moins compte. Il se sentait un peu étrange, comme si ses muscles prenaient feu, et il lui semblait entendre tous les sons décuplés, tandis qu'ils discutaient. Pour couronner le tout, il tenait très mal l'alcool, qui lui faisait perdre ses repères, et qui le rendait confus. Ce qui était petit à petit en train d'arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Lun 30 Mai - 22:09

Shakra fut on ne peut plus ravie de le voir porter le premier verre à ses lèvres. Tout pouvait bien arriver à présent, elle avait gagné son pari. Si d'ailleurs ce premier verre semblait passer difficilement, ceux qu'elle lui servit ensuite l'air de rien furent moins laborieux à avaler pour Faust. Le rhum était un alcool relativement fort, mais on se faisait assez vite à son goût et on se laissait aussi rapidement griser par ses effets.

Pour sa part, elle y était habituée, et bien qu'euphorique, elle parvint à garder le compte des verres : l'équivalent de cinq pour Faust et un de plus pour elle. Elle aurait pu en tenir bien plus, mais sa fatigue physique et morale contribuaient à ce qu'elle se laisse porter par les effets de l'alcool bien plus vite que prévu.

Bientôt, les conversations prirent une tournure de moins en moins sérieuse. Les plaisanteries stupides allaient bon train, Shakra ponctuant le tout de jurons tels que "cette espèce de fiente de mouette estropiée" ou encore "comme un abruti de phoque eunuque".

Le bon côté de la situation, c'était que tous les soucis étaient bien loin. Le mauvais, c'est que Shakra commençait à perdre un peu le contrôle, et qu'elle n'aimait pas vraiment ça. Elle avisa le fond de la seconde bouteille, l'équivalent d'une bonne gorgée, qui la suppliait de le boire au plus vite. Elle s'en détourna d'abord. Pas question d'être ivre morte. Roh, et puis, après tout, ce n'était qu'une gorgée, une de plus ou de moins...


*Oh, et puis, zut !*

La jeune femme se saisit finalement de la bouteille et avala d'une traite ce qu'il restait de son contenu avant de la laisser rouler sur le plancher. Cette fois-ci, elle ne répondait plus de rien, et tant pis ! Elle posa son regard brillant sur Faust, qui jouait distraitement avec son verre vide, et sentit une étrange chaleur l'envahir lorsque le regard bleu cobalt du jeune voyageur croisa le sien. Répondant à une pulsion tout à fait inconnue, elle se leva, s'avança vers lui et lui prit le verre des mains, puis le posa sur la table. Elle resta plantée devant lui un petit moment, son regard toujours planté dans le sien, avant de caresser sa joue et de s'asseoir sur ses genoux, lui faisant face, silencieuse.

Comme il ne daignait pas faire le moindre geste, elle prit sa main dans la sienne pour aller la poser dans son propre cou, frémissant et soupirant en sentant les doigts froids glisser contre sa peau.


- Faust... Tu voudrais pas... m'embrasser ?

Elle ne se demanda même pas pourquoi cette question, ni pourquoi elle le tutoyait. Cela lui était venu spontanément, dicté par la même chaleur qui lui donnait envie de se coller à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Lun 30 Mai - 22:30

Alors que Faust avait depuis longtemps perdu le compte des verres qu'il avait avalés, vaincu par l'alcool, la conversation allait bon train, de moins en moins sérieuse, de plus en plus cordiale, et... Enfin bref, une conversation d'ivrognes. Il ne s'en rendait cependant plus vraiment compte. Le rhum avait engourdi ses sens, son esprit et lui faisait perdre ses repères. Autant dire qu'il était comme un chiot perdu, avec le caractère transformé en plus.

Il était en train de contempler son verre vide comme s'il s'était agi de la plus belle chose qu'il ait jamais vue, tout en se demandant, sourcils froncés, ce qu'il voulait dire ou faire l'instant d'avant. Mais il avait beau se creuser la cervelle, c'était comme essayer de retenir de l'eau entre ses doigts. En plus, ses oreilles bourdonnaient et il avait la tête lourde. C'était agaçant, de réfléchir... C'était bien plus simple de boire.

Shakra le prit de cours lorsque, contre toute attente, elle vint s'installer sur ses genoux. Il se figea comme un animal pris au piège, n'osant plus faire un mouvement. Quelque chose en lui criait qu'ils étaient anormalement proches, mais il avait tellement décroché de la réalité qu'il se contenta de jeter à la jeune femme un regard perplexe et abruti par l'alcool. Néanmoins, quand elle lui prit la main pour la mettre dans son cou, il frissonna, comme sous le coup d'une décharge électrique. Le cerveau avait beau être embué, il y avait des autres parties de son corps, et des réflexes que le rhum savait aiguiser, et qui par ailleurs, relevaient de l'instinct.


" Faust... Tu voudrais pas... m'embrasser ?

L'Eternel ne répondit pas tout de suite. L'espace d'un instant, il fixa d'un regard vide le décolleté de la Pirate, sans même savoir pourquoi, cherchant à se rappeler de la chose importante qu'il avait oubliée. Certains lisaient dans les boules de cristal, d'autres dans la poitrine d'une femme, que voulez-vous... Il faut de tout pour faire un monde! Il remonta finalement son regard jusque dans celui, brillant, de Shakra. Il n'était plus en état de réfléchir, donc ce fut une autre partie de lui qui prit les choses en main.

- Si c'est si gentiment demandé...

Il se pencha sur elle, et déposa doucement ses lèvres dans son cou, la sentant frissonner violemment. Il lui déposa de tout petits baisers sur le cou et la gorge, mordillant parfois légèrement la peau. Et puisqu'il était lancé, et que par pur instinct, les gestes lui venaient sans même qu'il ait besoin de réfléchir, il enfouit ses doigts dans la chevelure de la jeune femme, défaisant son bandeau de tissu de l'autre main.

- T'es pas mal, avec les cheveux lâchés..."

Il la regarda un moment, comme ça, jugeant qu'elle était définitivement pas mal du tout à regarder. Et si elle lui faisait des avances, pourquoi se priver? Il n'allait rien faire contre son gré, au contraire, donc autant se faire plaisir... Des mois de chasteté ne lui réussissaient vraiment pas, et ce n'était donc pas franchement une corvée qui lui était proposée, même s'ils n'en étaient pas encore là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Lun 30 Mai - 23:14

Shakra attendit patiemment une réaction de la part du jeune homme, sans broncher. L'espace d'un instant, quelque chose dans son esprit la rappela à l'ordre, sans qu'elle puisse identifier quoi. Un vieux souvenir, certainement, peut être. Quoi que c'eut été, en tout cas, elle l'oublia bien vite quand les lèvres de Faust caressèrent son cou, y déposant de doux baisers qui la firent perdre pied. Tandis qu'il mordillait légèrement la peau fine de sa gorge, elle le sentit également défaire son bandeau, libérant ses cheveux noirs qui, détachés, lui tombaient entre les omoplates.

- T'es pas mal, avec les cheveux lâchés...

Elle entrouvrit ses yeux, jusqu'alors clos en réponse aux tendres assauts de Faust, et approcha son visage tout près du sien, laissant à ses mains le loisir de glisser le long de son torse pour finalement s'introduire sous sa chemise.

- Merci... Toi, ça te va bien quand ils sont attachés.

Elle le sentit frémir sous ses doigts quand elle colla ses lèvres contre celles du jeune homme, et elle même ressentit une vague de chaleur la parcourir lorsque lui prit l'audace de faire se rencontrer leurs langues. Elle s'avança sur les genoux de Faust, tout en continuant de l'embrasser, pour finalement se retrouver tout contre lui, leurs bas ventres respectifs collés l'un à l'autre.

Shakra décolla finalement leurs lèvres pour ôter sa chemise à Faust. Plus rien ne comptait dès lors mis à part ce désir qui grandissait en elle, que l'ivresse rendait seul maître dans son esprit. Elle voulait Faust, rien que lui, tout à elle, ici, maintenant, et tout de suite. Elle retira son collier de perles de bois en alternance noires et blanches et le posa sur la table, bientôt suivi des anneaux d'or qu'elle portait à ses oreilles. De quelques ondulations d'épaules, elle se débarrassa ensuite de sa veste, puis fit sauter le premier bouton de sa chemise, avant de déposer un nouveau baiser sur les lèvres du jeune voyageur, avant de venir caresser sa joue pour aller susurrer à son oreille :


- Déshabille-moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Lun 30 Mai - 23:36

Faust se laissa embrasser sans se dérober quand elle en prit l'initiative. La tête lui tournait un peu, et il lui semblait que la pièce s'était transformée en une véritable fournaise. Il mourait de chaud, mais il était concentré sur tout autre chose... Il sentait son désir devenir plus violent à mesure des embrassades de Shakra, et de leur étreinte qui devenait plus fiévreuse. Il laissa échapper un petit rire quand il songea que Black pouvait décider subitement de se rendre dans sa cabine, et les trouver ainsi...

Il observa, fasciné, le manège de la Pirate lorsqu'elle commença à se dévêtir. Il retira lui-même sa chemise, dans un éclair de lucidité lui disant qu'il vaudrait mieux éviter que la jeune femme ne tombe sur les armes qu'il y avait dissimulées. Il jeta son vêtement dans un coin de la pièce, avant de s'immobiliser de nouveau, comme un chien de chasse à l'arrêt.


" Déshabille-moi...

Avec un léger grognement en guise de réponse, il ouvrit les derniers boutons de la chemise de Shakra à l'aide de ses dents. Finalement, il s'arrêta, et la considéra un moment, dans un effort désespéré pour trouver quelque chose d'intelligent à dire ou à faire. Difficile, dans son état, alors que plus rien ne comptait, sinon l'instant présent. La réponse intelligente qu'il trouva finalement fut... particulière.


- Tu ne veux pas faire ça ici quand même?

Ils seraient évidemment bien mieux au lit, et dans des dispositions plus intimes. Il la souleva sans effort pour l'asseoir sur la table, et ainsi pouvoir effleurer la peau de son ventre de légères caresses et de petits baisers. Finalement, il retira totalement la chemise de la jeune femme, la laissant tomber sur la table, avant de se redresser pour lui butiner le cou de baisers sensuels.

- Où est ton lit?

Question qui pouvait sembler idiote, mais il n'avait pas franchement pris le temps d'explorer la cabine du capitaine, pendant tout ce temps. Et là, il ressentait un besoin urgent de connaître l'emplacement dudit lit. Si déjà il s'impliquait, il ne voulait pas faire les choses à moitié, ni comme un sauvage. Il plongea les doigts dans la chevelure de la Pirate, l'embrassa un instant sur les lèvres, avant de s'éloigner en titubant quelque peu.


- J'ai soif."

Il alla remplir la cruche d'eau, les bouteilles de rhum étant vides. Il but d'un trait l'eau fraîche, directement à la cruche, et s'étouffa à moitié ce faisant, se mettant à crachoter et à tousser pour recracher le liquide qui était passé dans les poumons. Il se rattrapa au bord de la table, trouvant que le bateau tanguait un peu, et il sentit son estomac protester à cette constatation. Il ferma les yeux et se força à penser à autre chose pour éviter toute nausée. Un regard à Shakra suffit à dissiper son mal, et à raviver la flamme qu'elle avait allumée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Mar 31 Mai - 0:42

Shakra faisait glisser ses doigts sur la joue de Faust tandis que celui ci achever de déboutonner son vêtement avec les dents. Manière peu formelle de faire les choses mais ô combien grisante... Le souffle de son invité sur sa peau la faisait crépiter d'un désir non dissimulé, des frissons intenables tant ils lui donnaient chaud par la suite lui parcourant l'échine.

Elle observa avec insistance le jeune homme quand il cessa de la toucher. Il semblait réfléchir. Difficile à concevoir au vu de ce qu'il avait bu, mais pourtant il avait réellement l'air concentré sur un réel problème. Finalement, son visage s'éclaira et il la regarda avec le plus grand sérieux.


- Tu ne veux pas faire ça ici quand même?

Elle haussa un sourcil. Pourquoi pas après tout ? On était pas si mal, "ici". Elle n'eut pas vraiment le temps de donner son avis, car Faust l'avait doucement prise par la taille et assise sur la table, tout en effleurant son ventre du bout des lèvres et des doigts. Puis, après avoir fait tomber sa chemise, il s'était de nouveau attaqué à son cou avec une délicatesse à en faire perdre la tête à la jeune femme.

- Où est ton lit?

Ah, c'était donc cela. Vrai que dans un lit, ce serait bien plus confortable que sur cette vieille table, qui en plus d'être dure, grinçait et était bancale. La Pirate voulu lui répondre, mais un baiser qu'il lui vola tout en passant les doigts dans ses cheveux en bataille l'en empêcha. Quand ses lèvres furent libres, elle voulu tenter à nouveau de lui désigner ce qu'il recherchait, mais il déclara qu'il avait soif, et se traîna jusqu'au tonneau d'eau, où il s'étouffa en buvant trop vite à la carafe. Décidément, il fallait tout faire soi-même.

Voyant qu'il avait fini de recracher l'eau qu'il avait avalé de travers, elle ôta ses bottes et se laissa glisser de la table, s'avançant lentement vers Faust qui la regardait faire sans agir. Elle passa ses bras derrière la nuque du jeune homme et désigna la paroi de bois située au fond de la pièce d'un mouvement de la tête.


- Mon lit est là-bas. Tu n'as qu'à me suivre...

Elle plaqua ses lèvres contre les siennes et l'entraîna vers l'endroit qu'il demandait. Sur le chemin, ses mains s'affairaient le long du dos de Faust, se risquant même un peu plus bas. Arrivés à destination, elle le poussa sur le lit et s'assit à califourchon sur lui, entreprenant de déboucler sa ceinture, à bout de patience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Mar 31 Mai - 1:02

Faust eut à peine le temps de finir de tousser et crachoter que Shakra revint à la charge, décidée à le conduire jusqu'à son lit. Il se laissa enlever sans broncher, le pas mal assuré. Il avait mal à la tête, en plus de voir le sol se dérober sous ses pieds. La jeune femme régla la question en le poussant sur le lit, où il s'étala presque avec gratitude. Elle s'installa sur lui, et il en profita pour l'observer tranquillement.

Elle ne perdit pas le Nord, et s'attaqua à sa boucle de ceinture. Il la laissa faire avec un petit sourire en coin, mais l'arrêta avant qu'elle puisse faire quoi que ce soit avec ce qu'elle avait déniché. Il l'attira contre lui pour recommencer des petits câlins et baisers. Il avait beau être ivre, il n'en restait pas moins fidèle à ses habitudes. Et il n'était pas du genre pressé, en général.


" Doucement, on a du temps...

Il eut un léger rire marqué par la surdose d'alcool, avant d'inverser leurs places. Il resta longtemps à parcourir sa peau de baisers, même s'il la sentait s'impatienter. Une fois ou deux, il eut l'impression que le navire faisait une embardée, et la nausée menaça de le submerger, mais il tint bon. Sentant que finalement, elle ne resterait plus patiente longtemps, il gloussa de rire avant de la relâcher un peu.


- Si c'est ce que tu veux, j'vais te satisfaire."

Plein de bonne volonté, il envoya son vaillant petit soldat au front, avec efficacité. Il n'était plus conscient de grand-chose, à part des sensations qu'il avait, et qu'il procurait. Sensations que l'alcool rendait d'autant plus tangibles. Il y alla cependant assez doucement, fidèle à son habitude de respecter ses partenaires et de ne rien brusquer. Il lui semblait qu'il oubliait les évènements au fur et à mesure qu'il les vivait, et il n'avait absolument aucune idée du temps qui s'écoulait.

Il ne relâcha Shakra que plus tard, alors que les étoiles s'étaient déjà bien déplacées dans le ciel, signe que la nuit avait bien avancé. Mais l'Eternel n'en avait absolument pas conscience. Etendu sur le dos, en sueur, dans un enchevêtrement pitoyable de couvertures, il se contentait de reprendre son souffle. La tête lui tournait tellement qu'il avait l'impression d'être le centre de l'univers qui se mouvait autour de lui. Mais au moins, il pensait avoir bien contenté la Pirate. Elle lui avait envoyé quelques signaux qui ne... mentaient pas.

Finalement, quand son tournis se calma, il se passa une main sur les yeux. L'abattement et la fatigue succédaient à la fièvre de leur étreinte, et à l'ivresse provoquée par le rhum. Il poussa un soupir en roulant sur le flanc, et attira la jeune femme contre lui, le dos collé à son torse, les bras autour d'elle dans une attitude instinctivement protectrice. Il ne fit aucun commentaire sur ce qu'il venait de se passer, non seulement parce qu'il trouvait ça déplacé, mais également parce qu'il se sentait la bouche sèche, et que prononcer le moindre mot lui paraissait fatiguant au delà de l'imaginable.

Il s'endormit sans mal, la tête dans l'oreiller, Shakra serrée contre lui. Ils étaient l'un comme l'autre dans le plus simple appareil, cuvant leur soirée avec un sommeil de plomb, très profond, presque trop pour être naturel. Evidemment, comme elle, il ignorait ce que cette soirée aurait comme conséquences sur le reste de sa vie, et il n'en aurait aucun souvenir complet à son réveil. Probablement que des bribes, bien assez pour comprendre et reconstituer la soirée, mais pas de quoi la revivre nettement. Cela promettait de jolies scènes de réveil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Mar 31 Mai - 11:24

C'est la lumière du soleil levant qui réveilla Shakra. Elle ne prit même pas la peine d'ouvrir les yeux, son mal de tête se suffisant à lui même. Son corps entier était engourdi et lui semblait très lourd, et elle avait chaud, également. Pourtant, si le temps était agréable, c'était loin d'être la canicule. Elle se massa les yeux qu'elle gardait encore fermés pour l'instant, le temps de s'habituer à la luminosité au travers de ses paupières, et entreprit de réveiller son cerveau au moins autant engourdi que ses muscles en se lançant dans une chasse aux souvenirs.

Voyons voir, la dispute avec Black, ça, elle s'en souvenait. Puis, elle s'était mouchée dans la chemise de Faust et l'avait invité à dîner avec elle. Puis ils avaient mangé, et bu. Beaucoup bu... Jusque là, tout était encore clair dans sa tête. Mais le dernier souvenir qu'elle avait était celui de ce fond de bouteille qui la narguait. Qu'avait-elle bien pu faire ensuite ? Probablement pas boire les autres bouteilles qu'elle avait en réserve, puisqu'elle n'était pas en si mauvais état que ça. Un simple mal de tête carabiné qui passerait assez vite une fois qu'elle aurait fait sa toilette.

La jeune femme soupira et entreprit de se tourner sur le dos afin de s'étirer, mais quelque chose empêcha son mouvement. Songeant qu'elle avait du s'endormir sur une de ses bouteilles pour avoir le dos aussi lourd à présent, elle ne se laissa pas démonter et répéta son geste... toujours sans succès. Elle se passa de nouveau la main sur les yeux, qu'elle ouvrit enfin, voyant le ciel par la fenêtre. Le soleil était déjà relativement haut au-dessus de l'horizon, il allait falloir qu'elle se décide à sortir du lit afin qu'on lève l'ancre.

Son corps se réveillant à son tour, elle sentit comme un poids sur son flanc. Elle fronça les sourcils. Qu'est-ce que c'était que ça encore ? Décidément, l'alcool, ce n'était pas pour elle. Faust avait raison de préférer l'eau, finalement. Au moins, on avait pas des impressions bizarres au réveil. Elle sursauta quand ledit poids s'avéra être plutôt un étau qui la serra un peu plus. Ce faisant, elle sentit quelque chose de chaud contre son dos. Un... corps ? Elle se dégagea violemment et s'assit dos contre le mur contre lequel son lit était solidement clouté, et découvrit dans la pagaille de couvertures un Faust complètement nu et endormi.

Elle remarqua alors sa propre nudité, et saisit par réflexe un drap dont elle se couvrit, réalisant d'un coup ce qu'il s'était passé. Elle réalisait, mais n'en avait aucun souvenir, et cela la paniqua. Aurait-il profité de son état de faiblesse et de son ivresse pour abuser d'elle ? Black aurait-il eu raison de se méfier ? Elle sentit l'angoisse la gagner et les larmes monter. Mais elle se força au calme. Avant de tirer des conclusions, elle devait réfléchir.

Premièrement, il n'est pas dans les habitudes des hommes qui abusent les femmes de rester à leurs côtés durant la nuit, les enlaçant tendrement comme il le faisait quelques secondes plus tôt. Ensuite, il n'avait jamais eu de geste déplacé envers elle. Elle le trouvait même bien timoré en la matière. Il ne prenait jamais l'initiative de lui donner ne serait-ce qu'une accolade, ou une tape amicale. Et puis, il avait dit lui même haïr les violeurs, avec un regard qui était plus que sincère. Soit il cachait très bien son jeu, soit...

La mémoire lui revint alors, par bribes successives, comme un puzzle dont on reverse les pièces par terre et qu'il faut se débrouiller pour remettre à leur place. Ce fouillis de souvenirs déferla dans sa tête comme brûle le rhum dans la gorge au premier verre, accentuant sa migraine. Puis peu à peu, tout devint plus clair.

Elle était allée l'aguicher. Elle l'avait embrassé, caressé. Elle l'avait laissé la déshabiller et parcourir son corps brulant de ses lèvres. Elle l'avait désiré. Ils avaient fait l'amour jusque tard dans la nuit. Et elle l'avait voulu. Elle l'avait provoqué. Et elle avait aimé. Elle se sentit rougir, et couvrit sa bouche de sa main pour étouffer une exclamation, le regard posé sur son amant qui semblait se réveiller avec difficultés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Mar 31 Mai - 11:54

Faust, en tant qu'Eternel, était un matinal. Il se satisfaisait de très peu d'heures de sommeil, et avait l'esprit vif à peine l'oeil ouvert. La formation qu'il avait suivie avait balayé toutes les mauvaises habitudes qu'il avait auparavant, le programmant pour être efficace dès qu'il ouvrirait les yeux, dès qu'il émergerait d'un demi-sommeil prudent, qui le garantissait de toute attaque lorsque sa garde était baissée.

Présentement, Faust, en tant qu'homme se réveillant d'une cuite, n'était pas matinal. Il avait besoin de cuver aussi longtemps que possible, pour assimiler l'alcool que son corps gardait, et avait l'esprit aussi embué et confus qu'un aveugle perdu au milieu du brouillard. La formation qu'il avait suivie ne l'avait pas formé à résister aux effets d'une boisson qu'il ne consommait que rarement, et en quantités infimes, ne le programmant pas pour vaincre la gueule de bois dès qu'il ouvrirait laborieusement des paupières lourdes et collantes, dès qu'il émergerait d'un sommeil de plomb, qui aurait permis à n'importe qui de venir l'égorger sans même qu'il se réveille.

La cuite semblait définitivement ranimer ses anciennes habitudes. Quand il était enfant, il avait toujours eu un mal indicible pour se réveiller, et mettait du temps avant d'être opérationnel. Là, il s'étira légèrement dans les couvertures, sans même ouvrir les yeux, puis consentit à ouvrir lentement les paupières... pour les refermer aussitôt. La lumière qui pénétrait dans la cabine agressait son cerveau engourdi par l'alcool, et une migraine de tout les diables commença joyeusement à lui vriller le crâne. Il poussa un gémissement en tentant de mobiliser ses souvenirs, éparpillés comme des brebis égayées dans une vallée.

Bon, la soirée, le repas... La conversation, tout ce qui s'était passé entre Shakra et Black, bla bla bla... Ca, c'était bon. Ah oui, l'alcool. Elle lui avait fait boire du rhum en échange de sa promesse de ne pas le débarquer en ville. Il ne savait pas combien il avait bu, mais en tout cas, ça expliquait le mal de tête. Bien, maintenant, ouvrir les yeux, doucement... Il se força à le faire, et fixa les alentours d'un regard confus, voyant encore tout flou. Il cligna des yeux pendant un temps, histoire de faire le point... et finit par froncer les sourcils. Il n'était pas dans sa cabine, là...

Sans même regarder plus avant autour de lui, il s'enfouit sous les couvertures. Le mal de crâne qu'il avait s'était accentué, accompagné des serpents habituels qui se réveillaient dans son estomac quand il avait le mal de mer. La nausée monta, lentement mais sûrement, histoire qu'il puisse bien en profiter. Il se prit la tête entre les mains... et constata finalement qu'il était nu. Voilà autre chose...

Un éclair de souffrance lui transperça la cervelle quand lui revint en tête l'image de lui, allongé sur la Pirate, qui... enfin, il faisait ce qu'il avait à faire. Ainsi, ils avaient couché ensemble? Soit, voilà qui était inattendu... Il poussa un grommellement inarticulé, et se redressa finalement en position assise, tanguant dangereusement, l'air confus et la bouche pâteuse. Son regard se posa sur la jeune femme qui le regardait, masquant sa nudité avec un côté du drap.

Il croisa son regard, et voulut un instant lui dire qu'après cette nuit, elle n'avait plus franchement besoin de se cacher. Il avait vu ce qu'il avait à voir, même si les souvenirs qui lui revenaient de plus en plus nettement étaient un peu dans le désordre. Il sentit cependant sa gorge se nouer violemment, et son estomac se contracter, comme une menace sadique. Il rejeta les couvertures en arrière, révélant au grand jour son corps nu et athlétique. Il n'était pas franchement pudique, et considérait qu'avec un corps comme le sien, il pouvait se le permettre.

N'y tenant plus, il tenta de se relever, tituba, reçut en prime une jolie douleur dans le crâne qui lui en éblouit la vue, et il retomba assis sur le lit. Il voyait bien que la journée avait pas mal avancé, et que le soleil brillait haut dehors. Le navire tanguait doucement de temps à autres, lorsqu'une vague le malmenait. Le fait d'être à l'ancre le rendait un peu plus agité que lorsqu'il voguait. Cette dernière constatation acheva le jeune homme.


" ... seau!"

Il avisa en un clin d'oeil l'emplacement d'un seau vide, par terre, non loin du lit, et eut tout juste le temps de plonger pour l'attraper qu'il rendit tout l'alcool qu'il avait ingurgité, ainsi que les restes de repas de la veille, directement dans ledit seau. Une chance, il avait réussi à viser. Secoué de spasmes violents, il se vida entièrement, ayant l'impression de mourir à petit feu, son crâne menaçant d'exploser tandis que son estomac s'en donnait à coeur joie.


Dernière édition par Faust Svartem le Lun 25 Juil - 10:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Mar 31 Mai - 14:23

Shakra eut tout le loisir de se remettre de sa frayeur première le temps que Faust émerge. Étrange pour quelqu'un qui d'ordinaire est l'un des premiers sur le pont, frais et dispos quand les autres ont encore l'esprit calé sur l'oreiller. D'un autre côté, ils avaient bien bu la nuit précédente, et dans ses vagues souvenirs, quelques verres avaient suffit à le mettre dans un état second. Logique au fond, quand on préfère se saouler à l'eau...

Elle le regarda s'étirer en grommelant, ne pouvant s'empêcher de sourire, amusée. Ainsi donc, voilà à quoi ressemblait Faust un lendemain de cuite. Bien qu'elle comprenne sa douleur, elle le trouvait assez mignon, lui qui ne se plaignait jamais, de le voir ainsi lutter contre une migraine et des courbatures résultants d'une nuit pour le moins... agitée.

La vue du corps nu du jeune homme lorsqu'il rejeta les couvertures la fit rougir légèrement. Elle se dit qu'elle n'avait définitivement pas choisi le pire des hommes à mettre dans son lit, et elle pouvait même se vanter, en toute objectivité, d'avoir tiré le gros lot. Elle ne le quitta pas des yeux quand il tenta de se lever, mais dut se rasseoir presque aussitôt, visiblement aux prises avec sa migraine. A mieux le regarder, elle comprit que le mal de tête n'était pas la seule cause de son malaise, il semblait également nauséeux.


- ... seau!

Elle n'eut pas le temps de chercher elle-même l'objet demandé qu'il s'était déjà rué sur celui qui traînait non loin du lit et y rendait ce qu'il avait bu et mangé la veille. La jeune femme se sentit un peu coupable, elle n'aurait peut-être pas du le faire autant boire... Son mal de mer, bien que le bateau ne tangue pas beaucoup de son point de vue à elle, ne devait rien arranger à la chose, bien évidemment.

Quand la crise sembla s'être calmée, Shakra sortit du lit, laissant les draps derrière elle. Après tout, après la nuit passée, elle n'avait pas à se sentir gênée. Et puis ce n'était sans doute pas la préoccupation de Faust pour l'instant. Elle alla prendre une serviette près du tonneau d'eau, et se pencha sur son amant, dont le teint était plutôt livide, la lui tendant.


- Ça va aller ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Mar 31 Mai - 14:40

Faust ne sortit la tête du seau en grimaçant qu'après avoir acquis la certitude profonde qu'il ne pouvait rien rendre de plus. Il avait l'impression que son estomac s'était tendu en spirale, comme essoré, mais c'était maintenant sa migraine qui lui martelait les tempes, et qui accaparait son attention. Avec un grognement, il posa précautionneusement le seau par terre, afin d'aller le vider dès qu'il serait... présentable.

" Ça va aller ?

Shakra lui tendait une serviette, s'étant penchée sur lui. Il la prit avec gratitude pour s'essuyer le visage, et il se rassit sur le bord du lit. Il avait dans sa malle une trousse à herbes médicinales. Et là dedans, de quoi soigner des maux de tête. Mais ça impliquait de se traîner jusque dans sa cabine, et il s'en sentait bien incapable à l'heure actuelle. Il se prit la tête entre les mains et se massa les tempes, ses yeux clos le brûlant avec insistance.

Finalement, cela s'atténua très légèrement au bout d'un petit moment. Assez pour qu'il envisage de tenter de faire un brin de toilette, de se vêtir, et de prendre de quoi soigner son mal. Plus jamais il ne toucherait une goutte d'alcool, jamais! Même si cela lui permettait de finir la nuit dans le lit d'une femme après des semaines et des semaines de chasteté forcée...

Il leva la tête pour regarder un moment Shakra. Il conserva le silence dans un premier temps, afin d'être certain que son estomac ne se rebellerait pas à nouveau. Il guetta prudemment le moindre signe, avant d'oser prendre la parole. Vomir sur les pieds de la jeune femme alors qu'il tentait de lui parler, ce ne serait sans doute pas du meilleur goût...


- Je crois que j'ai largement mérité d'être débarqué en dehors de la ville, pas vrai?

Il poussa un soupir, puis se leva lentement. La tête lui tournait un peu, mais c'était déjà mieux. Il allait passer une journée abominable, mais bon, c'était ainsi. Le lendemain, il n'y paraîtrait plus. Il se passa les doigts dans les cheveux, qui étaient sacrément en bataille pour le coup. Encore une preuve de l'agitation de la nuit. Sans parler du sang sur les draps, qu'il avait remarqué du coin de l'oeil. De toute évidence, il avait été le premier, pour Shakra...


- Tu sais... On t'a déjà dit que tu étais plutôt jolie?"

Il lui adressa un petit sourire timide, mais gentil, avant de laisser échapper un petit rire devant cette remarque qui pouvait passer pour une justification pitoyable des évènements de la nuit. Mal lui en prit, car le fait de rire réveilla ses nausées. Il put juste récupérer le seau déjà à moitié plein pour y rajouter un peu de bile acide. Las, il attendit que ça se calme pour rejoindre sa cabine, et y faire un brin de toilette. Il n'en ressortit qu'une fois convenablement habillé, et ses plantes prises. Il fit le tour de la cabine de la jeune femme pour récupérer ses affaires qui traînaient encore par terre, le pas un peu plus assuré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Mar 31 Mai - 15:27

Faust parti se rendre présentable, Shakra jugea bon de faire de même et remplit un seau vide d'eau avec laquelle elle fit sa toilette. D'ordinaire, elle demandait à ce qu'on la fasse chauffer à la cuisine, mais d'une part l'eau fraîche lui ferait du bien et l'aiderait à se remettre les idées en place, d'autre part elle ne pouvait pas se risquer à faire aller et venir du monde dans sa cabine alors qu'elle était dans un tel désordre, cela éveillerait forcément les soupçons. Notamment ceux de Black, qui pouvait par ailleurs passer la porte à tout moment.

Heureusement pour elle, personne ne vint l'importuner. Elle pu se laver et s'habiller tranquillement, et aussi se repasser inlassablement les images de cette nuit qu'elle venait de vivre au fur et à mesure qu'elles lui revenaient. Elle se sentait à la fois soulagée et troublée. D'un côté, elle avait fait un pas plus qu'énorme dans son combat contre ses crises d'angoisses incontrôlées. De l'autre, elle n'était pas tombée dans les bras de Faust parce qu'il était au bon endroit au bon moment, elle avait franchit l'étape parce qu'il lui plaisait. Et peut-être même... au delà de ça ?


*Allons bon, te voilà sentimentale maintenant ?*

Elle ne pouvait néanmoins nier l'évidence. Il était clair que c'était plus qu'une simple attirance physique. Du moins en ce qui la concernait. Qu'en était-il de Faust ? Il ne s'était pas montré particulièrement attentionné, bien que gentil, et très tendre au lit. Certes, plus tôt, il était davantage préoccupé par les protestations de son estomac que par le souci de montrer des gestes affectueux envers la Pirate. Il avait quand même dit la trouver jolie... Mais peut-être était-ce simplement un moyen de meubler le silence et de dissiper la gêne entre eux...

Shakra grommela contre elle-même tout en entreprenant de ranger ses quartiers. Ainsi, en silence, elle refit son lit, soupirant à la vue des petites taches de sang sur les draps, puis ramassa les assiettes et couverts ayant passé la nuit sur la table et les bouteilles de rhum vides. Quand elle eu terminé, elle s'assit sur la chaise ou Faust avait prit place seulement quelques heures plus tôt et remis son collier et ses boucles d'oreilles qui étaient restées là.

Puis elle resta assise, continuant à se torturer l'esprit en silence, jusqu'à ce que Faust daigne sortir de sa cabine. De toute évidence en meilleure forme, il fit le tour de celle-ci afin de ramasser ce qu'il y avait laissé. Elle cherchait désespérément quelque chose à dire, même quelque chose de stupide, même une mauvaise plaisanterie, mais il fallait qu'elle lui parle, et si possible d'autre chose que de son record de vitesse pour remplir un seau avec des restes d'un repas de la veille. Elle se leva finalement et appuya les paumes de ses mains sur la table.


- J'ai... beaucoup aimé, hier soir.

Elle se maudit aussitôt d'avoir dit cela. Si ça se trouvait, il ne voulait pas en parler. Le connaissant un peu, peut-être qu'il se sentait un peu coupable. Elle se mit à regarder ses pieds, grondant intérieurement et n'espérant même pas de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Mar 31 Mai - 15:54

Faust était en train de recompter ses armes dans sa chemise de la veille, afin de vérifier qu'il n'en avait pas égarée une. Il allait devoir attendre d'être seul pour les mettre dans ses nouveaux vêtements. A se regarder dans la glace en s'habillant, juste avant, il s'était trouvé un petit air... changé. Il avait simplement mis un pantalon et une chemise entrouverte sur son torse glabre et parfait, et les cheveux tirés en arrière lui donnaient un faux air de Pirate. Il leva les yeux au ciel, quand Shakra vint interrompre le cours de ses pensées.

" J'ai... beaucoup aimé, hier soir.

Il leva les yeux vers elle. Il la voyait tanguer sur la table avec le reste de la pièce, de temps à autres, mais son mal de crâne s'atténuait peu à peu, avec le remède qu'il avait pris. Un miracle que ça soit passé sans le faire rendre, ça... En tout cas, son esprit recommençait à s'aiguiser comme de coutume, et il remarqua sans mal qu'elle était un peu gênée par tout ça. Comment ne pas comprendre, avec ce qu'elle lui avait dit de son passé, en même temps?

- Je me sens flatté. Moi aussi, ça m'a beaucoup plu.

Pour ce qu'il parvenait à s'en souvenir, du moins. Il lui adressa un gentil sourire, tout en jetant ses vêtements de la veille sur son épaule. Il se souvenait aussi de quelques... éléments qui lui auraient permis de deviner seul qu'elle avait trouvé ça agréable. Mais c'était toujours sympathique à entendre. Au moins, maintenant, il savait qu'il restait un bon amant même sous l'emprise de l'alcool... C'était bon à savoir, même s'il ne voulait se remettre dans cet état pour rien au monde.

Il fut convenu que pour préserver les apparences, ils se vouvoieraient tant que Black se trouvait à portée d'oreille. Pour éviter de le rendre fou. C'est ce qu'ils firent pendant le reste de la traversée, passant du temps ensemble comme avant, en faisant de leur mieux pour que personne ne remarque de changement. Faust n'eut pas le moindre mal à faire ça, c'était devenu une habitude et une seconde nature.

La fin du voyage se déroula paisiblement, tranquillement, ce qui le laissa à l'abri de nouvelles crises de mal de mer, pour son plus grand bonheur. Il avait hâte de pouvoir à nouveau fouler la terre ferme, et s'adonner aux sensations grisantes de liberté que lui procureraient ses missions. Gambader dans l'ombre, sauter sur les toits, escalader des tours, se glisser à l'insu des gens dans leur propriété pour y voler des documents, tuer quelqu'un, ou bien s'infiltrer quelque part pour y récolter des informations... Rien que d'y penser, il en frémissait déjà d'excitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Mar 31 Mai - 16:46

Les côtes furent en vue au crépuscule du vingt-troisième jour de traversée. Comme l'avait demandé Faust, Shakra ordonna que l'on n'accoste pas directement au grand port des terres de l'Ouest, faisant ancrer le navire à distance respectable des terres pour rallier celles-ci en barque. On s'activait d'ailleurs sur le fringant SeaHorse pour en préparer une, tandis que le jeune homme se préparait à partir.

Adossée au pied du mât, la capitaine Pirate attendait après lui pour l'accompagner jusqu'à la plage de sable blanc sur lequel elle le laisserait pour une durée indéterminée, peut-être pour toujours. Jusqu'ici, elle n'avait pas voulu y penser, d'autant que s'il éprouvait pour elle autre chose que de l'affection, il n'avait rien fait pour le lui faire comprendre. Elle s'était donc résignée et décidée à passer à autre chose, une fois qu'il serait parti. Au moins, elle pourrait lui attribuer à vie le mérite d'avoir été à l'origine de son déblocage. Si elle savait que le malaise n'était pas encore totalement dissipé, elle n'avait quasiment plus rien à redouter de sa vieille cicatrice. Et par ailleurs, les dernières journées qu'ils passèrent ensemble furent fort agréables, leurs conversations toujours agrémentées de ces petites piques amicales dont ils avaient le secret.

Elle avisa Black qui était assis dans les escaliers menant au gouvernail. Ils n'étaient plus fâchés à proprement parler, il était d'ailleurs revenu dormir dans sa chambre le soir qui suivit celui de leur dispute, mais l'hostilité entre les deux hommes rendait tout relâchement de tension laborieux. Shakra appuya d'ailleurs cet argument pour convaincre son second qu'il valait mieux qu'il ne les accompagne pas sur la plage, la vraie raison étant bien sûr qu'elle voulait être seule avec Faust, une dernière fois...

Quand le voyageur sortit enfin des cabines, son bagage à la main, elle sentit son cœur se serrer. Le moment tant redouté était arrivé. C'était tellement stupide. Elle savait depuis le début qu'il ne resterait pas, à quoi s'attendait-elle, franchement ? Elle lui rendit pourtant le sourire dont il l'honora en passant devant elle, avant de soupirer de lassitude. La main puissante de Black se posa sur son épaule. Elle se tourna vers lui pour le voir lui adresser un sourire amical. Il voyait bien qu'elle était malheureuse, elle le sentait. Mais il eut la présence d'esprit de ne pas le lui faire remarquer.


- Fais attention.

La jeune femme lui sourit tristement, ravalant un nouveau soupir de peur de le vexer.

- Promis.

Elle lui tapota le bras et se décolla du mât pour aller rejoindre Faust dans la barque. Elle s'était arrangée pour y aller sans aucun homme, prétextant que s'ils étaient vus, deux personnes seules seraient toujours moins suspectes qu'un attroupement de pirates entier. Avec l'aide du jeune homme, elle fit lentement descendre la barque jusqu'à la mer, et cela fait, rendit les cordes à ses hommes et commença à ramer, sans un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faust Svartem
Eternel
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 108
Age RPG : 24
En couple avec : Shakra Longwood

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Mar 31 Mai - 17:07

Faust avait rassemblé ses quelques affaires dans sa malle, et s'était préparé de bonne heure pour débarquer. La vue des côtes le rendait impatient, car il avait goûté à la mer plus que de raison, à son goût. Néanmoins, quand il se retrouva dans le canot avec Shakra, il avait une conscience aigüe de la tension sous-latente qui se faisait sentir. De toute évidence, il y avait quelque chose, de son côté. Peut-être une pointe de tristesse que de laisser partir quelqu'un avec qui elle s'entendait bien? Il l'ignorait. Vivre sans attaches laissait des traces, et amputait les relations sociales...

En tout cas, il ne regretterait pas Black. Il se sentait déjà libre rien que par le fait de ne plus avoir à croiser son regard dès qu'il se tournait. Un bonheur en soi. Il était perdu dans ses pensées, songeur, tandis qu'ils s'approchaient de la terre ferme. Finalement, il se rendit compte de la situation, et fit un léger sourire à peine gêné à la Pirate.


" J'ai l'impression de manquer de manières, à te laisser ramer.

Il se doutait cependant qu'elle préfèrerait le faire elle-même, donc il n'insista pas. Il regardait la côte se rapprocher, faisant malgré lui des calculs, déjà, sur ce qui allait se passer. Il devait bouger, c'était certain. On devait guetter son retour, il comptait là-dessus, mais pas ailleurs que dans un port, probablement... Il allait devoir se procurer un cheval, de façon... plus ou moins légale, et mettre les voiles à sa manière. Au mieux, trouver une belle petite mission pour l'occuper et se refaire la main.


- Quelque chose ne va pas?

Les mots avaient finalement jailli de ses lèvres sans qu'il puisse les retenir. Quand il commençait à faire du social, selon lui, ça finissait toujours mal... Quand il ne jouait pas la comédie, évidemment. A croire qu'il était bien mieux dans les bottes de ces personnages qu'il jouait pour ses missions d'infiltration, que dans sa propre peau. Surtout quand il s'agissait de réconforter, ou quelque chose du genre. Il avait de l'instinct, mais il vivait depuis si longtemps éloigné de tout sentiment affectif qu'il en avait oublié la saveur, et l'authenticité. Il savait mimer l'amitié, l'amour... Mais dans les faits, c'était autre chose.

L'embarcation arriva finalement jusqu'à la plage. Il se jeta à l'eau sans un mot pour tirer le canot sur le sable, sans effort apparent. Après quoi, il jeta un regard ravi au sable sous ses pieds. De la terre ferme, enfin! Il en était venu à en rêver. Il avait presque envie de se jeter sur le sol, et de s'y coucher simplement, pour savourer. Des mouettes volaient dans le ciel en lançant leurs cris stridents, et il se prit à sourire.

Contournant la barque, il alla récupérer sa malle au fond. Il la jeta sur son épaule comme si elle ne pesait rien, puis se tourna vers la jeune femme, à qui il adressa un sourire et un regard brillant. Il se sentait bêtement heureux, à avoir retrouvé son élément de prédilection. Adieu mal de mer, bonjour acrobaties à s'en rompre la nuque! C'était tellement mieux...


- Eh bien, par sécurité, je crois que je ne vais pas trop traîner. Porte-toi bien. Si jamais un jour, tu as besoin de moi, demande le Loup de l'Ombre, dans une taverne ou n'importe quoi. Il y aura toujours quelqu'un qui saura comment me faire passer ton message. Quand je l'aurai, je viendrai t'aider.

Il n'était absolument pas doué pour les adieux non-théâtraux. Il se demandait s'il n'aurait pas dû dire autre chose, n'importe quoi, mais il ne voyait pas vraiment. Il garda le silence en se creusant la cervelle, en vain, trouvant cela pesant et gênant de se retrouver sans rien dire. Finalement, il lui adressa un sourire, pensant avoir trouvé, et lui fit un petit clin d'oeil amical.

- Tu peux garder le stylet, en souvenir... Ca peut toujours servir, à te sauver la vie, par exemple."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shakra Longwood
Pirate
avatar

Sexe : Féminin
Messages : 105
Age RPG : 22 ans
En couple avec : Faust Svartem

MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   Mar 31 Mai - 18:18

Shakra tâchait de se concentrer sur les rames, et uniquement les rames. Pour ne pas penser, pour ne pas le regarder dans les yeux et se mettre à pleurer. Vraiment, une femme forte, tu parles ! Il faudrait peut-être qu'elle fasse une déclaration publique au beau milieu de Silmento, du genre "Oyez, oyez ! Le Capitaine femme le plus redouté de notre époque est en fait une lavette qui s'est éprise d'un glaçon qui, en prime, a le mal de mer !". Elle eut un rire ironique. Oui, perchée sur les épaules de Black, elle serait ainsi bien en vue.

- J'ai l'impression de manquer de manières, à te laisser ramer.

Elle leva les yeux vers Faust, qui lui souriait gentiment. Comme toujours. Il ne faisait que ça, de lui sourire gentiment. Elle fit non de la tête et reporta son attention sur les rames, donnant même plus d'amplitude à son geste pour atteindre plus vite le rivage. Plus vite elle l'aurait jeté de sa barque, plus vite elle l'oublierait. Du moins, elle l'espérait.

- Quelque chose ne va pas?

*Mais oui, c'est ça, remue le couteau dans la plaie, mon cher.*

La jeune femme nia de nouveau et soupira. Peut-être aurait-elle finalement mieux fait de rester à Agadya avec son oncle, en fin de compte. Elle serait restée angoissée, vierge et frustrée toute sa vie mais n'aurait pas eu à souffrir un tel martyr. D'ailleurs, pourquoi cela faisait aussi mal ? L'amour, c'était censé être une belle chose. Pour les gens qui le méritaient, sans doute.

Ils atteignirent finalement la rive. L'endroit qu'elle avait choisi pour déposer Faust était une petite plage sauvage, cerclée de hautes herbes poussant librement dans les dunes. Avec le coucher de soleil derrière eux et l'air encore tiède, c'était paradisiaque. Elle laissa au jeune homme le plaisir de tirer la barque sur le sable, puisqu'il avait l'air d'y tenir, et attendit sagement qu'il aie récupéré sa malle, bras croisés, regardant sans vraiment les voir les herbes folles danser au gré du vent. Quand il vint finalement se planter devant elle, elle sentit naître une boule dans son ventre.


- Eh bien, par sécurité, je crois que je ne vais pas trop traîner. Porte-toi bien. Si jamais un jour, tu as besoin de moi, demande le Loup de l'Ombre, dans une taverne ou n'importe quoi. Il y aura toujours quelqu'un qui saura comment me faire passer ton message. Quand je l'aurai, je viendrai t'aider.

Le Loup de l'Ombre, hein ? Elle retiendrait ce nom, qu'elle le veuille ou non. Tout ce qui concernait le beau voyageur se gravait au fur et à mesure dans son esprit, sans qu'elle puisse en décider elle même. Ce qui allait évidemment à l'encontre de son caractère. Un de ces silences maladroits dont Faust seul avait le secret s'installa, suivit d'une réponse non moins malhabile. Mais elle s'était habituée au genre, depuis le temps.

- Tu peux garder le stylet, en souvenir... Ça peut toujours servir, à te sauver la vie, par exemple.

Elle ne put s'empêcher de rire. Quel idiot il faisait, quand il voulait. Elle s'approcha de quelques pas, machinalement, sans y réfléchir.

- Je l'ai toujours sur moi, depuis que tu me l'as donné.

Elle souleva un côté de sa chemise pour lui montrer le manche reconnaissable de l'arme qui avait prit la place dans le fourreau d'un de ses poignards.

- Je ferais fabriquer quelque chose pour mieux le cacher... Mais je ne dirais pas où je compte le faire, quelque fois que j'aie à m'en servir contre toi, on ne sait jamais.

L'expression de surprise que Faust eut un instant la fit éclater de rire. Puis, devant le temps qui pressait, de mornes pensées l'envahirent à nouveau. Il était désormais plus que temps de lui dire adieu... Une idée, stupide, certes, mais trop tentante pour être ignorée, lui vint soudain. Elle se rapprocha pour de bon du jeune homme et saisit fermement sa chemise.

- Avant que nous ne nous quittions, je pense que j'ai le droit d'exiger un supplément, pour avoir ramé pour toi.

Sans laisser le temps à Faust de songer à lui tendre une autre pièce d'or, elle se mit sur la pointe des pieds et déposa un baiser sur ses lèvres.

- Eh bien, au revoir...

Elle fit demi-tour sans lui laisser le temps de répondre, les larmes trop longtemps retenues inondant ses joues tandis qu'elle courait jusqu'à la barque, et la poussait à l'eau, sans se retourner, pour finalement ramer en direction du SeaHorse, ne levant le regard qu'un instant pour le voir la regarder partir, avant de lui même filer à l'intérieur des terres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une traversée mouvementée [Privé Shakra Longwood]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic RPG 2.0 :: Terres Pirates :: Océan Oréus :: Pleine mer-
Sauter vers: